home

Esprit vert, es-tu là ?

16/05/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

France 3 Auvergne Rhône-Alpes a relayé ce mardi soir un communiqué de Gaël Perdriau sur le probable rachat de l'ASSE par le groupe américain Peak6.

 

Le maire de Sainté salue "la bonne santé financière du club et ses résultats sportifs encourageants". Et s'il admet la nécessité pour "un club à fort potentiel de développement comme l'ASSE de trouver des investisseurs capables d'engager des sommes importantes" pour franchir un nouveau palier, il exprime néanmoins certaines conditions.

 

"Cela semble être le cas du fonds d'investissement "Peak6", reconnaît-il. Mais "il convient également d'attendre vers quel projet sportif ils souhaitent s'orienter" ajoute-t-il avec prudence. S'il se défend de "s'immiscer dans la gestion et les décisions internes" du club, il rappelle néanmoins qu'il a un droit de regard sur l'esprit qui l'anime depuis toujours.

Gaël Perdriau précise en effet qu'il restera "particulièrement vigilant et garant de l'esprit Vert et stéphanois de l'ASSE, ne serait ce qu'à travers le stade de Geoffroy-Guichard, propriétaire de la Métropole stéphanoise et donc de ses 400 000 habitants."       
      

Pour rappel, le maire de Sainté et l'ASSE avaient signé le 9 février 2018 un accord sur l'exploitation du stade pour douze nouvelles années.

Potins
14/11 15:25
ASM dans le gotha européen
14/11 13:27
En Normandie pour la coupe à moustache
14/11 11:08
Khazri Ole
14/11 09:33
Ribeyra retourne dans le Finistère
14/11 01:12
Sainté s'est battu pour garder Saliba
14/11 00:44
Castaner à vif
13/11 23:10
Encore Debuchy et Khazri
13/11 22:29
The both of Yoann
13/11 17:14
Sainté, rentabilité ?
13/11 13:31
Les Verts muets à Saint-Pryvé (2)
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager