home

La parole est à la défense

18/01/2018
bookmark bookmark
share share

 

Si l'on peut se tourner vers la défense en cherchant un responsable au naufrage d'hier, avec 3 buts encaissés contre la 19ème attaque au coup d'envoi, une petite stat reflète bien à quel point toute les secteurs du jeu sont à blâmer. En effet, alors que, selon les stats de la Ligue qu'on adule, la possession a été à 58% verte, les Messins totalisent 19 frappes (dont 12 cadrées) contre 7 tirs stéphanois seulement (pour 4 cadrés).

 

Si l'on analyse un peu ces chiffres, cela signifie qu'il suffisait de 2 minutes de possession aux Messins pour frapper quand plus de 7 minutes étaient nécessaires aux Verts. La défense a ainsi flanché puisqu'il nous faut, depuis le début de saison, un peu plus de 3 minutes de possession pour frapper au but, et qu'il faut également plus de 3 minutes aux Messins pour décocher un tir. Mais le néant offensif est encore plus frappant puisque Saint-Étienne a besoin en moyenne de 4 minutes de possession pour frapper, et que la défense messine ne laisse qu'un peu plus de 3 minutes de possession à l'adversaire pour tirer.

Potins
14/11 15:25
ASM dans le gotha européen
14/11 13:27
En Normandie pour la coupe à moustache
14/11 11:08
Khazri Ole
14/11 09:33
Ribeyra retourne dans le Finistère
14/11 01:12
Sainté s'est battu pour garder Saliba
14/11 00:44
Castaner à vif
13/11 23:10
Encore Debuchy et Khazri
13/11 22:29
The both of Yoann
13/11 17:14
Sainté, rentabilité ?
13/11 13:31
Les Verts muets à Saint-Pryvé (2)
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager