24 septembre 1976 : ASSE 4-0 Stade Rennais  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Personne dans notre arène contre Rennes ? (3)

15/04/2017

Image

 

La Pravda du jour explique les dessous du huis clos total infligé jeudi soir à l'ASSE par la Commisssion de discipline de la Ligue. Extraits.

 

"Stadium manager de l'ASSE, Samuel Rustem (photo) a été victime le 5 février dernier d'un grave accident à la fin du derby. Constatant qu'Anthony Lopes était parti saluer ses supporters, Rustem l'a rejoint pour lui demander de regagner le vestiaire. Dans la semaine, le portier de l'OL avait rayé le nom de l'ASSE sur son maillot de Coupe de France floqué du nom de tous les vainqueurs.

 

En protégeant le Lyonnais, le Stéphanois a reçu un projectile circulaire, genre une pile, sans doute lancé depuis la tribune latérale Henri-Point. Sous le choc, Rustem a cherché à ne pas tomber à terre pour ne pas attirer l'attention. Il a pressé le pas de Lopes, regagnant le vestiaire l'oeil droit en sang. Constatant une hémorragie interne, Tarak Bouzaabia, le médecin de l'ASSE, l'a envoyé aux urgences del'Hôpital Nord.

 

Toujours soucieux d'éviter toute publicité, Rustem a demandé à un stadier de l'y conduire, plutôt que d'y aller en ambulance. Il en est ressorti dans la nuit. Avant d'y retourner dès le lendemain à cause de la douleur. Hospitalisé pendant cinq jours dans le service ophtalmologie, Rustem a été opéré d'un traumatisme oculaire, le 10 février. Le chirurgien est parvenu à lui sauver son oeil droit, le pronostic de l'acuité n'est plus engagé.

 

N'ayant toujours pas retrouvé la vue de cet oeil depuis, Rustem a décidé de porter plainte vu la gravité des faits. L'ASSE a agi de même, se gardant de communiquer sur cet incident jusqu'à hier. Le club aurait-il cherché à minimiser la gravité de cet incident afin d'éviter d'aggraver les sanctions à venir de la LFP ? Il s'est défendait encore hier, se retranchant derrière la volonté de son salarié de ne pas rendre public son état de santé. Rustem n'aurait pas voulu passer pour une victime.

 

L'ASSE a toutefois adressé un courrier d'information à la LFP début mars. Rustem étant son référent en Ligue Europa, l'UEFA a également été avertie de son absence pour la double confrontation face à Manchester United, en 16e de finale. Revenu à son poste mardi, Rustem a pu se rendre à Paris défendre la cause du club devant la commission de discipline de la LFP jeudi soir. Peine perdue. Cette sanction de huis clos ferme et total s'explique aussi par le fait que le Chaudron se trouvait déjà sous le coup d'un sursis, pour utilisation de fumigènes dans un passé récent."

   


A venir

24/09/2017 13:00

[F] Toulouse - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com