home

Gasset parti pour rester ? (5)

12/05/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Dans un article à paraître demain, la Pravda nous apprend que le repreneur américain de l'ASSE a donné son feu vert pour confirmer Jean-Louis Gasset à son poste d'entraîneur. Extraits.

 

"Réapparu au stade Geoffroy-Guichard, dimanche dernier, après la défaite contre Bordeaux (1-3), Bernard Caïazzo aurait glissé à Jean-Louis Gasset : «T'inquiète pas. Tu seras le prochain entraîneur.» Pour se montrer aussi rassurant, le président du conseil de surveillance a sans doute obtenu des garanties de la part du futur propriétaire. Gasset (64 ans) et les jours de repos qu'il s'accorde après les matches suscitaient pourtant quelques réserves chez les repreneurs américains. Mais les explications sur sa situation familiale - Gasset a perdu son épouse le 21 janvier 2017 - et sur le bénéfice de ces plages de repos pour les performances stéphanoises auraient fait évoluer les positions du clan américain. Ce dernier se serait rallié à l'idée que l'entraîneur, sous contrat jusqu'au 30 juin 2019, restait l'homme de la situation pour la saison prochaine. Et plus si affinités. Le garder leur éviterait notamment de devoir travailler dans l'urgence. S'il accepte, Gasset devrait donc rester à son poste, toujours accompagné de son ami Ghislain Printant, mais sans doute sans Julien Sablé. Le nom de Laurent Battles, le prometteur entraîneur de la réserve, aurait été cité pour remplacer celui qui fut brièvement à la tête de l'équipe première du 15 novembre au 19 décembre."

Potins
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager