home

Mevlut a parié sur Bafé

15/04/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Avant de défier Bafé Gomis (Galatasaray) ce dimanche lors du match au sommet du championnat turc, Mevlut Erding (Basaksehir) lui rend hommage dans la dernière édition de la Pravda.

 

"Je suis arrivé dans un club "nouveau" en Turquie mais c'est sûrement le meilleur choix de ma carrière. même si je suis plus souvent remplaçant que titulaire, sportivement et humainement, ça se passe très bien. Si, à 31 ans, je deviens champion de Turquie, je serai le plus heureux. J'ai mis quatre buts à chaque fois après être entré. Ce déplacement à Galatasaray est une finale. Après, en Turquie, ça se joue au goal-average particulier, et on avait gagné 5-1 à domicile, ce qui pourrait compter.

 

À mon arrivée, j'avais fait un pari avec mon collègue de chambre, Alparslan Erdem, lors des mises au vert, sur le nombre de buts que Bafé marquerait. Lui m'avait dit pas plus de quinze. Je lui ai répondu : ''Tu verras, il en marquera trente-cinq !'' Il en est à vingt-cinq, là. Mon coéquipier me dit que le Championnat turc n'est pas aussi facile que ça... Je l'ai prévenu : Gomis est un buteur et dans une équipe comme Galatasaray, qui allait dominer tous ses adversaires, il aurait au moins trois occasions par match et il en concrétiserait au moins une ou deux."

Potins
13/12 13:17
Gambardella : bouffez du FC Lyon !
13/12 12:47
On saura demain
13/12 11:27
Houri à Montauban
13/12 08:18
Les Aiglons se reposent, les Verts se musclent
13/12 07:50
Et de dix pour Gomis !
13/12 07:36
Andrézieux ne souhaite pas de Chaudron
13/12 07:23
Il veut que ça joue tôt, Quillot !
12/12 23:10
Mevlut a trompé Kocuk
12/12 21:59
Le kop nord écope d'un huis clos avec sursis
12/12 20:59
Eysseric est sur le départ ?
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager