home

M'Vila stéphanois ! (2)

13/01/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

La dernière édition de la Pravda revient sur la signature de Yann M'Vila à l'ASSE. Extraits.

 

"Délesté d'un gros salaire (500 000 € net mensuels), le Rubin Kazan a libéré le joueur des deux ans et demi de contrat qu'il lui restait et lui a versé une indemnité de départ. M'Vila a accepté de ramener son salaire au plafond du salary cap stéphanois (90 000 € brut mensuels). A cette somme, s'ajouteraient toutefois plusieurs primes lui permettant de gonfler ses revenus à un peu moins de 200 000 € mensuels.

 

Il n'a pas rejoint les Verts pour l'argent mais grâce à l'entregent de Jean-Louis Gasset. C'est avec le tandem que ce dernier formait avec Laurent Blanc qu'il a honoré ses 22 sélections en équipe de France. Ce rapport de confiance unissant les deux hommes a convaincu l'ancienne sentinelle des Bleus à opter pour les Verts, plutôt que pour le Benfica Lisbonne ou Galatasaray, pourtant mieux-disants financièrement.

 

Gasset et M'Vila pourront retravailler ensemble dès aujourd'hui. Si la fédération russe délivre sa lettre de sortie à temps, M'Vila pourrait même débuter en vert demain après-midi, face à Toulouse. Il a en effet continué à s'entraîner en solitaire mais il n'a toutefois plus disputé de match depuis le 9 décembre. Il reste sur une première moitié de saison pleine (20 matches toutes compétitions confondues). Il devrait donc vite être compétitif."

 

Potins
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager