home

Les Aiglons ont des crocs !

20/01/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Il y a trois semaines, l'entraîneur nîmois Bernard Blaquart nous apprenait que les Crocodiles avaient des plumes. Dans la dernière édition du quotidien Nice-Matin, le milieu de terrain azuréen Pierre Lees-Melou fait une autre troublante révélation zoologique qui nous cloue le bec : les Aiglons ont des crocs !

 

"Ce but pris en fin de match à Monaco nous reste toujours en travers de la gorge mais c'est le foot, il faut penser à dimanche et à ce match contre Saint-Etienne. On avait senti des Verts soudés au match aller lors de la première journée. Ils sont dans une période de moins bien mais ça ne veut rien dire. On l'a connue aussi. Mais ils se sont bien renforcés au mercato avec M'Vila et Ntep, ils vont avoir les crocs. Nous aussi, parce que le match de Monaco est encore dans nos têtes et qu'on a envie de poursuivre, chez nous, la bonne série. J'espère que Mario Balotelli va continuer à nous faire gagner des matches. C'est un grand joueur, capable de nous sortir de n'importe quelle situation. Il est toujours au bon endroit pour faire le geste qu'il faut. Chaque entraînement, il m'impressionne. Dans la finition, on a l'impression que c'est facile pour lui, c'est inné."

Potins
16/02 21:15
La réserve n'a pas su déborder les Bordelais
16/02 20:48
Les Amazones reprennent provisoirement la tête !
16/02 19:58
Kad footix Merad (3)
16/02 19:18
KMP, libéré, délivré !
16/02 18:54
Notre stade est magique !
16/02 16:15
Des cojones, un gros Paquet !
16/02 15:51
Saliba, un arrière en avance
16/02 15:31
Haddadi coule
16/02 14:52
Pas de pot, Choupo
16/02 12:10
Verratti craint les Verts
Articles
14/02/2019
Parlons foot
13/02/2019
Battre Strasbourg en pleine bourre pour ne pas etre à la bourre
12/02/2019
Forts dans la tête
12/02/2019
Putain de camion !
08/02/2019
Surtout pas d'échec à Rennes !
02/02/2019
Saadi : "Pas vraiment de favori à l'heure actuelle"
02/02/2019
Ce n'était pas la fête
31/01/2019
Guillou : "Vada et Sainté, ça, peut matcher !"
30/01/2019
Garande : "Aït Bennasser a les armes"
30/01/2019
Il pleure sur Nantes

Partager