home

Matuidi soixante-huitard

17/06/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Ayant remplacé hier un piètre Corentin Tolisso, Blaise Matuidi (31 ans) a honoré hier sa 68e sélection en équipe de France par un court mais précieux succès contre l'Australie. A l'issue de cette laborieuse rencontre, l'ancien milieu de terrain stéphanois s'est confié au Parisien. Extraits.

 

"On est un groupe jeune. Beaucoup de joueurs ont fait leur premier match en Coupe du monde. Aujourd’hui, ils ont vu ce que c’est. Cela reste des jeunes joueurs et pour la plupart, c’était une première. C’est logique. Ils ont du talent, c’est très important mais cela ne suffit pas. Ils en ont conscience. Il faut en faire plus dans l’envie et l’agressivité. L’important est qu’on a eu l’orgueil de réagir et d’aller chercher cette victoire.

 

On est un groupe, il faut savoir compter sur tout le monde. Là, cela s’est bien passé pour les entrants et on est 23 à avoir gagné ce match. On est tous déçus lorsqu’on ne joue pas. C’est normal. Quand on est un compétiteur, on a envie d’être sur le terrain. Il faut savoir accepter les choix de l’entraîneur et répondre présent quand il fait appel à nous. C’est ce que j’ai fait. Mais je ne vais pas dire que je suis content de ne pas jouer."

Potins
15/11 11:33
Bonnet est fier !
15/11 11:21
M'Vila se surpasse
15/11 11:05
Garande est en manque (2)
15/11 02:25
Les moins fautifs mais pas les moins sanctionnés...
15/11 01:59
Sainté relève la tête
14/11 21:46
Landre se fait suspendre
14/11 21:21
Abi et Saliba ont maté les Maltais
14/11 15:25
ASM dans le gotha européen
14/11 13:27
En Normandie pour la coupe à moustache
14/11 11:08
Khazri Ole
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager