[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Poteau gauche, Poteau droit, Barre transversale, Ligne de but

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 09:42

Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.

Maugrim
Messages : 4021
Inscription : 14 sept. 2014, 14:58

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Maugrim » 29 sept. 2019, 09:44

Le meilleur Président, c'était Laurent Blanc. Tout le monde le sait. Il a des chiffres fous.

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 09:45

ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.

Vert Mouthe
Messages : 3215
Inscription : 11 janv. 2010, 18:15
Localisation : Exilé en Pyrénées catalanes

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vert Mouthe » 29 sept. 2019, 09:48

Je me souviens qu'il y avait eu, à un moment donné, une baisse du chômage (je ne me rappelle plus sous quel gouvernement) pour cause de modification de la méthode de calcul du nombre de chômeurs.
Image

Couramiaud Poitevin
Messages : 1876
Inscription : 30 mai 2015, 16:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin » 29 sept. 2019, 09:48

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:32
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 sept. 2019, 09:15
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03

Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Les médias de droite eux-même reconnaissent que sur le plan du chômage et de manière générale sur le plan économique le bilan de Chirac est médiocre :
Jacques Chirac termine malgré tout son mandat en laissant, sur le volet de l’économie intérieure, un sentiment d’inachevé et de promesses non tenues.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/jacq ... e-20190926
Et Chirac lui-même reconnaissait son échec concernant la lutte contre le chômage, je cite le Figaro :
En 2004, Chirac, face à Patrick Poivre d’Arvor, admet que le chômage n’a pas vraiment baissé: «c’est évidemment un remords permanent».

Mais pour En Marche En Vert, c'est certain, Chirac à vaincu le chômage !

Quand on parlera de Napoléon, EMEV nous évoquera avec talent habituel la fameuse victoire de la Grande Armée à Waterloo !
J'adore tu te réfères à une citation du Président Chirac de 2004 avant que sa politique ne fasse effectivement baisser le chômage de 2004 à 2007.
Dans une de ses dernières allocutions en 2007 en tant que Président il disait au contraire que sa plus grande fierté était que le taux de chômage était au plus bas depuis 25 ans...et le tout avec une croissance mondiale beaucoup plus faible que celle connue par Jospin.
Non le bémol c'est que le déficit public n'a pas été réduit suffisamment sur cette période (chose au contraire qu'il avait fait de façon admirable dans un contexte de croissance atone entre 95 et 97).
Je me réfère à un article du Figaro daté d'il y a trois jours. C'est à eux que tu dois t'adresser si tu penses qu'ils essayent de rabaisser le bilan de Chirac. Si tu veux, j'ai aussi le bilan économique vu par Médiapart
Mais comme tous ceux qui lui succéderont et seront confrontés à la problématique numéro un des Français, Jacques Chirac jouera au fil de sa carrière le bonimenteur qui a mis le paquet pour lutter contre le chômage. Sa promesse en 1995 était de réduire la fracture sociale. Il l’a creusée et il reste le président du chômage, talonné de près par un autre chef d’État, François Hollande, comme le note Slate. Son premier mandat démarre avec un taux de chômage à 11,3 % avec un pic à 12,2 % en février 1997. Son second, s’il s’achève par une décrue à 8,4 % de la population active, n’est guère plus réjouissant. Il est sous-évalué en ne prenant pas en compte toutes les catégories de chômeurs, le fameux halo du chômage. Toute une France du précariat sur la touche.
[/quote]
Image

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 09:54

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 sept. 2019, 09:48
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:32
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 sept. 2019, 09:15
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03

Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Les médias de droite eux-même reconnaissent que sur le plan du chômage et de manière générale sur le plan économique le bilan de Chirac est médiocre :
Jacques Chirac termine malgré tout son mandat en laissant, sur le volet de l’économie intérieure, un sentiment d’inachevé et de promesses non tenues.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/jacq ... e-20190926
Et Chirac lui-même reconnaissait son échec concernant la lutte contre le chômage, je cite le Figaro :
En 2004, Chirac, face à Patrick Poivre d’Arvor, admet que le chômage n’a pas vraiment baissé: «c’est évidemment un remords permanent».

Mais pour En Marche En Vert, c'est certain, Chirac à vaincu le chômage !

Quand on parlera de Napoléon, EMEV nous évoquera avec talent habituel la fameuse victoire de la Grande Armée à Waterloo !
J'adore tu te réfères à une citation du Président Chirac de 2004 avant que sa politique ne fasse effectivement baisser le chômage de 2004 à 2007.
Dans une de ses dernières allocutions en 2007 en tant que Président il disait au contraire que sa plus grande fierté était que le taux de chômage était au plus bas depuis 25 ans...et le tout avec une croissance mondiale beaucoup plus faible que celle connue par Jospin.
Non le bémol c'est que le déficit public n'a pas été réduit suffisamment sur cette période (chose au contraire qu'il avait fait de façon admirable dans un contexte de croissance atone entre 95 et 97).
Je me réfère à un article du Figaro daté d'il y a trois jours. C'est à eux que tu dois t'adresser si tu penses qu'ils essayent de rabaisser le bilan de Chirac. Si tu veux, j'ai aussi le bilan économique vu par Médiapart
Mais comme tous ceux qui lui succéderont et seront confrontés à la problématique numéro un des Français, Jacques Chirac jouera au fil de sa carrière le bonimenteur qui a mis le paquet pour lutter contre le chômage. Sa promesse en 1995 était de réduire la fracture sociale. Il l’a creusée et il reste le président du chômage, talonné de près par un autre chef d’État, François Hollande, comme le note Slate. Son premier mandat démarre avec un taux de chômage à 11,3 % avec un pic à 12,2 % en février 1997. Son second, s’il s’achève par une décrue à 8,4 % de la population active, n’est guère plus réjouissant. Il est sous-évalué en ne prenant pas en compte toutes les catégories de chômeurs, le fameux halo du chômage. Toute une France du précariat sur la touche.
[/quote]

Ok en tous cas moi je te dis ce que disais Chirac à la fin de son mandat et pas 3 ans avant.
Pour la baisse du chômage il était à 7,8 à la fin de son mandat, pas 8,4 (qui serait un chiffre de février) et la baisse a continué sur les premiers mois du Président Sarkozy sans qu'on puisse l'imputer à ce dernier à si court terme.
Après c'est sûr qu'il n'a pas tout réussi mais quand on compare à Mitterrand, Sarko ou Hollande cela reste pour moi le bilan le plus équilibré. S'agissant du Président Macron il est encore trop tôt pour tirer un bilan mais c'est quand même bien prometteur :)

Couramiaud Poitevin
Messages : 1876
Inscription : 30 mai 2015, 16:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin » 29 sept. 2019, 10:01

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:54
Après c'est sûr qu'il n'a pas tout réussi mais quand on compare à Mitterrand, Sarko ou Hollande cela reste pour moi le bilan le plus équilibré. S'agissant du Président Macron il est encore trop tôt pour tirer un bilan mais c'est quand même bien prometteur :)
Je t'accorde que de toute façon, aucun n'a su correctement répondre à la question du chômage.
Dernière modification par Couramiaud Poitevin le 29 sept. 2019, 10:08, modifié 1 fois.
Image

Mic-Mic
Messages : 2301
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 29 sept. 2019, 10:07

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?

baggio42
Messages : 7688
Inscription : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 » 29 sept. 2019, 10:19

Mic-Mic a écrit :
28 sept. 2019, 18:18
baggio42 a écrit :
28 sept. 2019, 17:53
StephVert a écrit :
28 sept. 2019, 17:49
___ a écrit :
28 sept. 2019, 05:40
StephVert a écrit :
27 sept. 2019, 21:25
___ a écrit :
27 sept. 2019, 18:22
Quand on vous le dit, que les macronistes sont tout sauf des démocrates.
:mdr1:
Ben quoi ? T'as vu une seule loi passer avec un peu de concertation ? Non, ils décident de tout et imposent. De temps en temps, quand les sans-dents mettent un peu trop le dawa, on lâche 2 ou 3 millions pour les calmer. Exactement comme dans un régime autoritaire.

Et dans le même temps, on fout des mecs en GAV pour décrochage de tableau, on excite aux violences policières (jamais eu autant d'éborgnés que depuis 2 ans), et on les couvre en cas de bavure ( Benalla, l'affaire Steve dont le gouvernement savait que l'enquête de l'IGPN était fausse - cf Canard la semaine dernière).

Tout ça parce qu'un système institutionnel pourri met sur le trône un type à peu près seul (maintenant, il a tous les courtisans avec lui, forcément), dont le camp pèse à peine 20% de l'électorat.

Le vrai Bonapartiste (la popularité en moins), c'est lui.
C'est tout, tu n'en as pas d'autres? Parceque là il y en a pour encore 3 ans et sans doute 5 à suivre
T'inquiète pas, dans 5 ans _____ nous ressortira le même couplet :diable: :mrgreen:
Mais sinon, on peut avoir votre avis sur la vidéo ?
Un fait divers, sans importance pour moi, monté en boucle sur ce topic.
Si il y avait eu un poil de malversation cela tournerait en boucle sur BFMTV.

Les funérailles de Chirac sont bien plus importantes.C'est ça la France....

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 10:36

Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:07
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?
Tu ne les as pas tenus toi-même mais l'histoire de la baisse du chômage grâce à Jospin on l'a tellement entendue...
Après si tu as l'honnêteté de reconnaître que la baisse du chômage de 97 à 01 ne résulte pas d'un effet Jospin c'est tout à ton honneur et je pourrai te suivre sur la complexité des canaux de transmission d'une politique économique.
Le problème de la politique Jospin ce sont les effets de court terme (création d'emplois publics à gogo, RTT...) qui effectivement à un instant de raison ont créé des emplois selon moi mais qui s'avèrent être des boulets que l'on traîne dans une optique de moyen/long terme.

Mic-Mic
Messages : 2301
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 29 sept. 2019, 10:46

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:36
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:07
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?
Tu ne les as pas tenus toi-même mais l'histoire de la baisse du chômage grâce à Jospin on l'a tellement entendue...
Après si tu as l'honnêteté de reconnaître que la baisse du chômage de 97 à 01 ne résulte pas d'un effet Jospin c'est tout à ton honneur et je pourrai te suivre sur la complexité des canaux de transmission d'une politique économique.
Le problème de la politique Jospin ce sont les effets de court terme (création d'emplois publics à gogo, RTT...) qui effectivement à un instant de raison ont créé des emplois selon moi mais qui s'avèrent être des boulets que l'on traîne dans une optique de moyen/long terme.
Mais pourquoi tu insistes avec Jospin ? Je ne m'intéressais pas assez à la politique à l'époque pour pouvoir reconnaître, affirmer ou infirmer quoi que ce soit sur la situation de l'époque.

Je dis juste que c'est malhonnête de sélectionner les chiffres selon le seuls critères "ils illustrent bien ce que je veux faire croire aux autres", au détriment de toute explication scientifique ou logique.
Peu importe que ça soit en faveur de Jospin, Chirac, Sarkozy ou Macron, même s'il faut bien avouer que ce dernier et ses partisans usent largement de cette technique.

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 10:54

Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:46
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:36
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:07
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?
Tu ne les as pas tenus toi-même mais l'histoire de la baisse du chômage grâce à Jospin on l'a tellement entendue...
Après si tu as l'honnêteté de reconnaître que la baisse du chômage de 97 à 01 ne résulte pas d'un effet Jospin c'est tout à ton honneur et je pourrai te suivre sur la complexité des canaux de transmission d'une politique économique.
Le problème de la politique Jospin ce sont les effets de court terme (création d'emplois publics à gogo, RTT...) qui effectivement à un instant de raison ont créé des emplois selon moi mais qui s'avèrent être des boulets que l'on traîne dans une optique de moyen/long terme.
Mais pourquoi tu insistes avec Jospin ? Je ne m'intéressais pas assez à la politique à l'époque pour pouvoir reconnaître, affirmer ou infirmer quoi que ce soit sur la situation de l'époque.

Je dis juste que c'est malhonnête de sélectionner les chiffres selon le seuls critères "ils illustrent bien ce que je veux faire croire aux autres", au détriment de toute explication scientifique ou logique.
Peu importe que ça soit en faveur de Jospin, Chirac, Sarkozy ou Macron, même s'il faut bien avouer que ce dernier et ses partisans usent largement de cette technique.
Toi tu ne l'as pas connu mais moi oui donc les aberrations economiques que j'ai citées elles sont réelles. Et pour la fin je ne parlais pas du Président actuel mais du Président Chirac pour mémoire...donc bon...

Mic-Mic
Messages : 2301
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 29 sept. 2019, 11:01

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:54
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:46
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:36
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:07
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?
Tu ne les as pas tenus toi-même mais l'histoire de la baisse du chômage grâce à Jospin on l'a tellement entendue...
Après si tu as l'honnêteté de reconnaître que la baisse du chômage de 97 à 01 ne résulte pas d'un effet Jospin c'est tout à ton honneur et je pourrai te suivre sur la complexité des canaux de transmission d'une politique économique.
Le problème de la politique Jospin ce sont les effets de court terme (création d'emplois publics à gogo, RTT...) qui effectivement à un instant de raison ont créé des emplois selon moi mais qui s'avèrent être des boulets que l'on traîne dans une optique de moyen/long terme.
Mais pourquoi tu insistes avec Jospin ? Je ne m'intéressais pas assez à la politique à l'époque pour pouvoir reconnaître, affirmer ou infirmer quoi que ce soit sur la situation de l'époque.

Je dis juste que c'est malhonnête de sélectionner les chiffres selon le seuls critères "ils illustrent bien ce que je veux faire croire aux autres", au détriment de toute explication scientifique ou logique.
Peu importe que ça soit en faveur de Jospin, Chirac, Sarkozy ou Macron, même s'il faut bien avouer que ce dernier et ses partisans usent largement de cette technique.
Toi tu ne l'as pas connu mais moi oui donc les aberrations economiques que j'ai citées elles sont réelles. Et pour la fin je ne parlais pas du Président actuel mais du Président Chirac pour mémoire...donc bon...
Tu as utilisé des chiffres qui t'arrangeaient (18 mois), sans pouvoir expliquer pourquoi. Et quand je te l'ai fait remarqué, tu m'as injustement attaqué sur des propos que je n'avais pas tenus.

Là c'était pour défendre le bilan de Chirac, mais habituellement tu fais exactement pareil pour défendre Macron.

ZDV
Messages : 1564
Inscription : 06 août 2009, 14:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ZDV » 29 sept. 2019, 11:28

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:45
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.
- "Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail" : pour occuper quels emplois ? (on est sur 300 000 emplois non pourvus sur 6M de chomeurs de catégories ABC, sans parler de ceux complètement sorti du marché de l'emploi, ça se compte en milions aussi).
- "renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers" : pour reprendre des parts de marché à qui ?

Faiseur de Tresses
Messages : 12579
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses » 29 sept. 2019, 11:28

Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Faiseur de Tresses a écrit :
28 sept. 2019, 23:35
En marche En vert a écrit :
28 sept. 2019, 23:15
Avant de remonter en 2001 et que la politique des gouvernements de droite le fasse baisser par la suite pour le ramener à son plus bas de 30 ans.
Et puis la baisse du taux de chômage c'est plus facile quand tu as la plus forte croissance mondiale des 30 dernières années (complètement gâchées par Jospin) et que tu crées 500000 emplois publics (fonctionnaires + emplois jeunes). Non vraiment Jospin n'a eu que ce qu'il méritait en 2002, les français ne s'y sont pas trompés.
Ah ?

Image

Apparemment, quand le "en même temps" de fonctionne plus, ce sont les fake news qui prennent le dessus. Le chômage a bien baissé sous Jospin, puis a réaugmenté lors du deuxième mandat Chirac. J'ignore ce qui peut expliquer le creux juste avant la crise, mais à part cette singularité, le chômage a toujours eu une tendance nette à l'augmentation depuis.
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Ouais voilà.

"La liberté, c'est la liberté de dire que deux plus deux font quatre".
Dernière modification par Faiseur de Tresses le 29 sept. 2019, 11:34, modifié 1 fois.
Image

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 12579
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses » 29 sept. 2019, 11:31

Vert Mouthe a écrit :
29 sept. 2019, 09:48
Je me souviens qu'il y avait eu, à un moment donné, une baisse du chômage (je ne me rappelle plus sous quel gouvernement) pour cause de modification de la méthode de calcul du nombre de chômeurs.
Ah oui je me souviens ! C'est ça la baisse inexplicable sous Sarko en fait.
Image

Image

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 12:33

Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 11:01
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:54
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:46
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 10:36
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 10:07
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:42
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:38
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:24
Mic-Mic a écrit :
29 sept. 2019, 09:03
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 07:23
Le taux de chômage était de 7,9 au T2 2002, il avait une tendance à la hausse depuis mi 2001, puis est il est monté dans les premiers mois du quinquennat Chirac à 9% (2004) dans le prolongement de la tendance Jospin mais de 2004 à mi 2007 le taux de chômage est passé à 7,8 au T2 2007. Et il a poursuivi sa baisse sous Sarko pour tomber juste en dessous de 7 car la politique Chirac et le contexte économique ont continué à porter leurs fruits.
Donc ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Jospin, c'est grâce au Président de l'époque, mais ce qui se passe 2 ans après le gouvernement Chirac, c'est grâce à Chirac ?
Il n'y a pas à dire, vous êtes les rois de la manipulation des chiffres ! :pascontent1:
Non ce qui se passe dans les 18 mois après Jospin c'est en grande partie les effets Jospin (hausse du chômage) et ce qui se passe dans les 18 mois après le Président Chirac c'est en grande partie l'effet Chirac (baisse du chômage). C'est tout à fait cohérent.
Tout comme la baisse du chômage post élection du Président Macron est en bonne partie dû au virage salutaire du Président Hollande vers une politique de l'offre (sous les conseils avisés du Président actuel qui était son conseiller puis ministre des finances).
Ok, mais pourquoi 18 mois, et pas 12, 24, ou 36 ? Il y a une étude qui explique que les effets d'une politique ont un impact sur le chômage 18 mois après ? Ou c'est juste que c'est le chiffre qui te permet d'avoir les meilleures données pour illustrer ton opinion ?
Ok alors ne m'expliquez pas que la baisse du chômage de 97 à 2001 sous Jospin est liée à la politique de Jospin :hehe: mais vous avez plus de mal avec ça.
Mais encore ? Est-ce que je t'ai parlé de Jospin moi ? Je te demande juste pourquoi tu prends ces chiffres et pas d'autres.

"Quand un interlocuteur met en exergue la malhonnête de vos chiffres, noyez le poisson en tentant de le discréditer, même si c'est en lui prêtant des propos qu'il n'a jamais tenus" , c'est quelle règle du manuel du parfait petit marcheur ?
Tu ne les as pas tenus toi-même mais l'histoire de la baisse du chômage grâce à Jospin on l'a tellement entendue...
Après si tu as l'honnêteté de reconnaître que la baisse du chômage de 97 à 01 ne résulte pas d'un effet Jospin c'est tout à ton honneur et je pourrai te suivre sur la complexité des canaux de transmission d'une politique économique.
Le problème de la politique Jospin ce sont les effets de court terme (création d'emplois publics à gogo, RTT...) qui effectivement à un instant de raison ont créé des emplois selon moi mais qui s'avèrent être des boulets que l'on traîne dans une optique de moyen/long terme.
Mais pourquoi tu insistes avec Jospin ? Je ne m'intéressais pas assez à la politique à l'époque pour pouvoir reconnaître, affirmer ou infirmer quoi que ce soit sur la situation de l'époque.

Je dis juste que c'est malhonnête de sélectionner les chiffres selon le seuls critères "ils illustrent bien ce que je veux faire croire aux autres", au détriment de toute explication scientifique ou logique.
Peu importe que ça soit en faveur de Jospin, Chirac, Sarkozy ou Macron, même s'il faut bien avouer que ce dernier et ses partisans usent largement de cette technique.
Toi tu ne l'as pas connu mais moi oui donc les aberrations economiques que j'ai citées elles sont réelles. Et pour la fin je ne parlais pas du Président actuel mais du Président Chirac pour mémoire...donc bon...
Tu as utilisé des chiffres qui t'arrangeaient (18 mois), sans pouvoir expliquer pourquoi. Et quand je te l'ai fait remarqué, tu m'as injustement attaqué sur des propos que je n'avais pas tenus.

Là c'était pour défendre le bilan de Chirac, mais habituellement tu fais exactement pareil pour défendre Macron.
J'aurais pu utiliser 12 ou 24 ça aurait été pareil au niveau résultat.
Mais à la limite je n'ai même pas à donner de nombre de mois tant les chiffres parlaient d'eux même (et les résultats des élections de 2002 et 2007 aussi d'ailleurs).
Pour le Président actuel, j'ai justement reconnu plus haut que, même si je n'aimais pas le Président Hollande, ce dernier avait mis en œuvre (certes conseillé par Macron mais c'est bien Hollande qui a pris la décision) une politique qui a contribué à enclancher une baisse du chômage y compris après son départ de l'Elysée...donc non je ne distords pas les faits. Après c'est sûr que quand on donne des éléments précis, on prête le flanc à la critique...

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 12:41

ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 11:28
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:45
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.
- "Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail" : pour occuper quels emplois ? (on est sur 300 000 emplois non pourvus sur 6M de chomeurs de catégories ABC, sans parler de ceux complètement sorti du marché de l'emploi, ça se compte en milions aussi).
- "renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers" : pour reprendre des parts de marché à qui ?
- Pour occuper les emplois disponibles, si certains refusent libres à eux mais ils n'ont pas à être subventionnés par la société.
- aux pays qui nous sont comparables (c'est à dire les pays développés...) pour cela il faut réussir à attirer les investisseurs pour moderniser la production, monter en gamme, investir, investir, investir.
On sera jamais compétitifs sur les emplois à faible valeur ajoutée le problème c'est justement qu'en France on a choisi de protéger ces emplois au lieu de mettre le paquet sur la nécessaire transformation de l'industrie française.

paranoid
Messages : 2401
Inscription : 27 juil. 2015, 10:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid » 29 sept. 2019, 12:45

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 12:41
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 11:28
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:45
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.
- "Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail" : pour occuper quels emplois ? (on est sur 300 000 emplois non pourvus sur 6M de chomeurs de catégories ABC, sans parler de ceux complètement sorti du marché de l'emploi, ça se compte en milions aussi).
- "renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers" : pour reprendre des parts de marché à qui ?
- Pour occuper les emplois disponibles, si certains refusent libres à eux mais ils n'ont pas à être subventionnés par la société.
- aux pays qui nous sont comparables (c'est à dire les pays développés...) pour cela il faut réussir à attirer les investisseurs pour moderniser la production, monter en gamme, investir, investir, investir.
On sera jamais compétitifs sur les emplois à faible valeur ajoutée le problème c'est justement qu'en France on a choisi de protéger ces emplois au lieu de mettre le paquet sur la nécessaire transformation de l'industrie française.
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/CLOUET/52623

___
Messages : 16466
Inscription : 09 sept. 2011, 13:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ » 29 sept. 2019, 12:52

Ce que je remarque, c'est que depuis que le keynésianisme a fait la place au néo-libéralisme dans les années 80, le chômage n'a jamais été "endigué" que par des changements de mode de calcul statistique, les inégalités ont augmenté dans des proportions jamais vues depuis le 19e siècle, les facteurs de dépression écologiques se sont renforcés, et la stabilité internationale est de plus en plus menacée.

A part ça, tout va bien.
Dernière modification par ___ le 29 sept. 2019, 13:23, modifié 1 fois.

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 12:53

paranoid a écrit :
29 sept. 2019, 12:45
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 12:41
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 11:28
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:45
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.
- "Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail" : pour occuper quels emplois ? (on est sur 300 000 emplois non pourvus sur 6M de chomeurs de catégories ABC, sans parler de ceux complètement sorti du marché de l'emploi, ça se compte en milions aussi).
- "renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers" : pour reprendre des parts de marché à qui ?
- Pour occuper les emplois disponibles, si certains refusent libres à eux mais ils n'ont pas à être subventionnés par la société.
- aux pays qui nous sont comparables (c'est à dire les pays développés...) pour cela il faut réussir à attirer les investisseurs pour moderniser la production, monter en gamme, investir, investir, investir.
On sera jamais compétitifs sur les emplois à faible valeur ajoutée le problème c'est justement qu'en France on a choisi de protéger ces emplois au lieu de mettre le paquet sur la nécessaire transformation de l'industrie française.
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/CLOUET/52623
Quand un sociologue veut écrire un article d'économie dans le Monde Diplomatique ça donne cela.

ManuVert
Messages : 1896
Inscription : 12 mai 2013, 19:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert » 29 sept. 2019, 12:59

___ a écrit :
29 sept. 2019, 12:52
Ce que je remarque, c'est que depuis que le keynésianisme a fait la place au néo-libéralisme dans les années 80, le chômage n'a jamais été "endigué" que par des changements de mode de calcul statistique, les inégalités ont augmenté dans des proportions jamais vues depuis le 19e siècle, les facteurs de dépression écologiques se sont renforcés, et la stabilité internationale est de plus en plus menacée.

A part ça, tout va bien.
Le keynésianisme avait surtout atteint ses limites dans les années 70.
Et puis le Keynésianisme n'existe pas, Keynes avait un côté chiraquien en changeant d'avis tous les 36 du mois.
C'est un énorme théoricien de la réponse à apporter à une crise économique et des processus chaotiques en économie, ça c'est clair. Il n'a par contre jamais été un vrai théoricien de la conduite d'une politique économique sur le long terme, ce qu'il avouait lui-même sous forme de boutade.

___
Messages : 16466
Inscription : 09 sept. 2011, 13:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ » 29 sept. 2019, 13:30

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 12:59
___ a écrit :
29 sept. 2019, 12:52
Ce que je remarque, c'est que depuis que le keynésianisme a fait la place au néo-libéralisme dans les années 80, le chômage n'a jamais été "endigué" que par des changements de mode de calcul statistique, les inégalités ont augmenté dans des proportions jamais vues depuis le 19e siècle, les facteurs de dépression écologiques se sont renforcés, et la stabilité internationale est de plus en plus menacée.

A part ça, tout va bien.
Le keynésianisme avait surtout atteint ses limites dans les années 70.
Et puis le Keynésianisme n'existe pas, Keynes avait un côté chiraquien en changeant d'avis tous les 36 du mois.
C'est un énorme théoricien de la réponse à apporter à une crise économique et des processus chaotiques en économie, ça c'est clair. Il n'a par contre jamais été un vrai théoricien de la conduite d'une politique économique sur le long terme, ce qu'il avouait lui-même sous forme de boutade.
Pour le dire autrement : après la guerre, l'Occident a fondé sa prospérité sur des politiques faisant de la puissance publique l'acteur majeur de l'économie, dans des cadres nationaux suffisamment étanches pour en permettre la soutenabilité comptable.

A partir des années 80, le dogme néolibéral (repris à leur compte par Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron) a pris le contrepied total de cette phase - qui avait ses limites insurmontables qui rendent un retour en arrière non souhaitable, mais c'est pas le sujet.

Trente/quarante ans plus tard, le résultat est terrible : les démocraties tanguent de partout, les fruits de la production économique sont littéralement confisqués par une extrême minorité sans aucun contre-pouvoir, les nécessités écologiques - qui auraient pu être gerables - sont en train de nous péter à la gueule, les libertés individuelles reculent partout...et vous êtes en train de vous prendre la tête en comparant des moyennes de taux de chômage tellement dénuées de toute dimension qualitative qu'elles sont sans intérêt ?

la buse
Messages : 17688
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse » 29 sept. 2019, 13:45

Les emplois aidés et la réduction du temps du travail sous Jospin ont créé bien plus d'emplois que le CICE pour un coup bien moindre et pour un intérêt général bien supérieur.
Mais les médias dûment subventionnés par le MEDEF et les actionnaires porteront toujours des idées contraire pour dérouler le tapis rouge devant Macron et ses comparses, sous les applaudissements d'un peuple plus inculte que jamais.

paranoid
Messages : 2401
Inscription : 27 juil. 2015, 10:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid » 29 sept. 2019, 13:50

En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 12:53
paranoid a écrit :
29 sept. 2019, 12:45
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 12:41
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 11:28
En marche En vert a écrit :
29 sept. 2019, 09:45
ZDV a écrit :
29 sept. 2019, 09:39
Et au délà des chiffres, quel mécanismes voyez vous pour endiguer le chômage (hormi les faire sortir des statistiques) ?
Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers ), augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail.
- "Meilleure formation des chômeurs, meilleure adéquation entre l'offre de formation supérieure et le marché du travail, augmentation des incitations à reprendre le travail, fluidifier le fonctionnement du marché du travail" : pour occuper quels emplois ? (on est sur 300 000 emplois non pourvus sur 6M de chomeurs de catégories ABC, sans parler de ceux complètement sorti du marché de l'emploi, ça se compte en milions aussi).
- "renforcement de la compétitivité française (baisses de charges, des impôts sur la production), renforcement de l'attractivité pour attirer les investisseurs étrangers" : pour reprendre des parts de marché à qui ?
- Pour occuper les emplois disponibles, si certains refusent libres à eux mais ils n'ont pas à être subventionnés par la société.
- aux pays qui nous sont comparables (c'est à dire les pays développés...) pour cela il faut réussir à attirer les investisseurs pour moderniser la production, monter en gamme, investir, investir, investir.
On sera jamais compétitifs sur les emplois à faible valeur ajoutée le problème c'est justement qu'en France on a choisi de protéger ces emplois au lieu de mettre le paquet sur la nécessaire transformation de l'industrie française.
https://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/CLOUET/52623
Quand un sociologue veut écrire un article d'économie dans le Monde Diplomatique ça donne cela.
A part l'attaque ad hominem, sur le fond t'en dis quoi ?

Répondre