[Basket] Coupe du monde, la France troisième !

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Poteau droit, Ligne de but, Poteau gauche, Barre transversale

Répondre
Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

[Basket] Coupe du monde, la France troisième !

Message par Tylith » 03 janv. 2017, 03:23

Ouverture d'un nouveau topic histoire de purger le forum de tous ces maux/mots.

J'en profite pour évoquer les dernières rumeurs de trades (ça devrait bouger rapidement chez certaines équipes avant la date fatidique de cloture du 23 février).

On commence avec du lourd. Rondo a perdu sa place aux Bulls et après son deuxième match sur le banc il réclame déjà un trade.
Est-ce que ça va se faire?
Tout le monde comprenait que ça allait être très compliqué avec trois joueurs utilisant beaucoup le ballon dans le même starter. Les maillots sont déjà vendus, le priapisme du service marketing commence à retomber. bref le principal objectif de l'intersaison est déjà rempli donc oui les Bulls pourrait le libérer.
Après qui en voudrait et que va demander Chicago en retour? Carter-Williams n'apparaît pas comme un super fit donc on peut s'attendre à un échange meneur contre meneur, pas sûr cependant que les franchises se précipitent pour récupérer un joueur qui multiplie les frasques extra-sportives depuis son départ de Boston.

Et pourquoi pas un échange avec Dragic? Le joueur du Heat pimente les débats locaux en floride mais la probabilité reste assez faible, Pat Riley ne veut pas faire de vieux os en bas du classement et après cette draft il sera probablement plus agressif pour une reconstruction ultra rapide et aura besoin d'un joueur qui reste un bon meneur capable d'apporter offensivement dans une équipe qui sera jeune.

Toujours dans le all star Paul Millsap a laissé entendre qu'il ne déclencherait pas sa clause joueur à la fin de l'année et qu'il testerait donc le marché dès cet été. Atlanta n'a pas apprécié et devant le risque de perdre son joueur phare pour rien ceux-ci pourrait très sérieusement sonder le marché surtout après ce qui s'est passé avec Horford.
Deux équipes seraient sur le coup selon les premiers retour, Toronto qui fait face à la blessure de plus en plus longue de Sullinger et fait donc débuter le rookie Siakham depuis le début de l'année et Denver qui avait déjà chercher à le récupérer l'été dernier.
Difficile de récupérer beaucoup d'un joueur qui partirait du coup attendez vous à des déclarations comme quoi il restera quoi qu'il arrive mais des propositions vont forcément être faîtes pour tenter d'obtenir du gros contre lui.

On redescend un peu mais on reste dans le sympa avec le Magic qui continu de détruire complètement ce qu'ils ont mit des années à construire, Payton et Vucevic pourraient donc partir. Eux c'est parce qu'ils ne voient pas en Elfrid l'avenir (curieux après l'avoir reproché à Skiles qui a fini par partir) et parce que Vogel ne s'est pas rendu compte qu'Ibaka ne jouait plus comme lorsqu'il a débarqué dans la ligue et que sa raquette n'allait pas être complémentaire.
Difficile de savoir ce qu'ils vont en tirer, Elfrid Payton reste un meneur jeune et intriguant tandis que Vucevic est un vrai bon joueur, un pivot pas très défensif mais qui sait s'imposer au rebond et qui a un vrai shoot.
Bref ils ont la possibilité de redéfinir un peu mieux ce roster mais pour moi l'erreur est simplement d'avoir fait venir Ibaka (qui sera libre de partir en juin prochain je le rappel) et pas de chance Biyombo en starter est pour l'instant loin du bon joueur de sortie de banc qu'il était l'an dernier.

Dans la famille ancienne star qui a beaucoup de mal actuellement Brandon Knight fait parti des favoris pour un départ, le joueur des Suns n'est que remplaçant derrière le très jeune et talentueux Devin Booker et Eric Bledsoe, plus prompt à lâcher la balle que l'ex Bucks. Les suns ne semblent pas encore avoir trouvé la bonne formule cette année mais avec un Booker ayant plus de bouteille ils peuvent peut être espérer des jours meilleurs. Ca passe par récupérer quelque chose d'un joueur qui ne leur sert plus vraiment.
Ils ont drafté 2 ailier fort, s'ils sont en mode reconstruction on peut penser qu'ils laisseront ce poste tranquille, je les vois tester le marché pour chercher un joueur à l'aile. Maintenant si Bender et Marquese Chriss leur semble trop léger ils pourront aller chercher leur bonheur avec un intérieur.

Rudy Gay est en fin de contrat en fin de saison et chez les Kings, Rudy Gay ne va donc pas resigner chez eux et les Sacramento cherche donc à l'échanger.
On a parlé d'Orlando, m'étonnerait pas qu'on parle de Phoenix bientôt mais dur de l'imaginer en franchise player, il cherchera a obtenir le salaire de l'un d'eux.

Et pourtant si vous cherchez un ailier la meilleure affaire c'est peut être Otto Porter des Wizards, lui aussi en fin de contrat et vu que ça ne fonctionne pas vraiment à Washington des choses risque de changer, les Nets ont en tout cas déjà annoncé espérer l'attirer. On parle donc du jeune 3 dans la presse mais j'ai dans l'idée qu'on pourrait peut être plutôt voir bouger Bradley Beal dont l'entente avec Wall serait plutôt mauvaise.

Voilà pour les plus gros poissons, comme vous le voyez ça peut bouger beaucoup dans les deux prochain mois.
Dernière modification par Tylith le 15 sept. 2019, 19:10, modifié 4 fois.

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 03 janv. 2017, 13:08

Rondo se dirige tout droit vers une joyeuse fin de carrière en Chine si il continue. Dans le genre caracteriel, peut-être que Cousins va bouger aussi... Mais en échange de quoi... ça parait bien difficile. En tout cas il parai clair que les Kings doivent tout faire exploser et changer de stratégie, celle de l'asile de fou ne portant que peu de fruits (sérieusement, adjoindre Barnes, Lawson et Collison à Cousins, faut aimer le risque...)

Millsap qui veut partir, c'est peut-être bien la raison du debut de saison cahin-caha des Hawks. C'est dommage parce Millsap-Howard c'est ultra complémentaire sur le papier. Au final je me demande si c'est un mal pour les Hawks qui depuis des années se retrouvent dans la pire des situations pour une franchise: juste en dessous des meilleures et sans la star en devenir qui va les faire franchir un cap. Eux aussi il me semble que c'est la fin d'une époque.

Barre transversale
Messages : 4457
Inscription : 29 juil. 2005, 09:55

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Barre transversale » 03 janv. 2017, 21:32

Super merci les gaziers :super:
http://www.poteaux-carres.com/forum" onclick="window.open(this.href);return false;

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 06 janv. 2017, 11:44

Cleveland va récupérer Korver et ne serait aussi pas contre le fait d'accueillir Rondo, la concurrence à l'est s'éloigne toujours plus.

Si je n'ai pas parlé de Demarcus Cousins c'est parce qu'il est dans les rumeurs de trade depuis trois ans, je ne le vois pas partir cette année non plus. Je sens la longue agonie jusqu'à ce qu'il parte de lui même en fin de contrat.

El Couramiaud
Messages : 1240
Inscription : 11 janv. 2006, 16:47
Localisation : Saint-Chamond

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par El Couramiaud » 06 janv. 2017, 12:11

Merci pour toutes ces infos Tylith. J'avais vu il y a quelques temps que Boston était intéressé pour récupérer Andrew Bogut. Est-ce une rumeur qui te paraît crédible? Les Celtics manquent d'un intérieur fort défenseur et rebondeur pour passer un cap supérieur. Bogut pourrait me semble-t-il remédier à ce manque.

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 06 janv. 2017, 13:05

Oui, l'operation désossage a commencé à Atlanta, on part clairement sur un nouveau cycle parce que Korver contre Dunleavy qu'il ne vont pas garder a priori, un TDD a priori très bas et Mo Williams ( :pasdrole: ) c'est carrément cadeau. La rumeur Millsap à Toronto enfle de plus en plus. (magnifique gestion de carrière d'Howard au passage...).

Pour Cousins ouais je le sens comme ça aussi...

Bogut au celtics j'y crois pas trop,àa mon avis ils vont être plus patient, ils ont des bons tour de draft a venir, et pas mal de place sous le cap pour faire venir un gros free agent cet été.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 06 janv. 2017, 13:20

Horford a en tout cas déclaré qu'il était prêt à jouer 4, je pense que ça l'arrangerait même qu'ils prennent un intérieur pas trop gourmand offensivement.
Bogut dans ce cas est un très bon profil, capable d'être passeur, bon en défense et au rebond, s'il était un peu plus mobile (et jeune) ce serait un fit parfait pour ce Boston là.

Il devrait en tout cas être échangé avant la fin de la deadline, Nowitzki joue maintenant pivot et si le fait de sortir du banc et de partager le temps de jeu ne le dérange pas il a déjà déclaré qu'il y'a très peu de chance qu'il signe à Dallas à la fin de son contrat cet été.
Son profil devrait attirer quelques équipes et Boston en fera assurément parti.
Maintenant il faut voir ce qu'il demandera en salaire pour l'imaginer s'inscrire dans la durée, dans deux ans le backcourt de Boston sera en fin de contrat et ils auront besoin de beaucoup de place dans leur salary cap.

Pour la question d'attendre ça fait un moment que Boston le fait et les supporters aimeraient jouer le titre. Bogut est également vieillissant donc l'imaginer encadrer un jeune n'est pas si incongru. Jaylen Brown n'a pas le même profil mais un gros potentiel à l'intérieur d'ailleurs.

Atlanta flippe de tout perdre sans contrepartie au vue de la saison dernière, mais oui ils ne vont pas récupérer énormément en ne tradant que des joueurs en fin de contrat. On parle aussi de Sefolosha dans les rumeurs, ce n'est pas un aussi gros nom que Korver et Millsap mais c'est un de leur meilleur défenseur, sa perte ne serait pas sans conséquence. Ce sont en tout cas tous des joueurs trentenaires donc ça sent effectivement le rajeunissement et un nouveau projet autour de Howard / Bazemore / Shrodder.

Matrick
Messages : 9526
Inscription : 30 août 2005, 21:12
Localisation : Banlieue

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Matrick » 13 janv. 2017, 18:58

A noter que contrairement à ce que je pensais, Giannis Antetokounmpo devrait être sélectionné pour le All-Star Game :rouge:

Mais bon, pour ce faire, la NBA a du modifier son système informatique où les années précédentes il fallait écrire le nom du joueur sans faute, par exemple Curry OK et Curie KO,
là cette année Gianis, Juanis, Anteto, Anto, Greak, Freak, Bucks, bidule, machin, ..., tout ça tombe dans son escarcelle :mrgreen:

http://www.eurosport.fr/basketball/nba/ ... tory.shtml
[i][size=50]Je suis Charlie[/size][/i]

elnino77
Messages : 355
Inscription : 02 sept. 2005, 14:35
Localisation : Chicago

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par elnino77 » 13 janv. 2017, 20:14

Bon, vu que ca parle NBA ... Je serai de mon coté au United Center pour Chicago Bull - Dallas Mavericks mardi soir ;)

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 17 janv. 2017, 15:01

C'etait le MLK day hier en NBA, du coup beaucoup de match avec la revanche Warriors-Cavs très attendue.

Au final peu de matchs interressants. Les Knicks perdent de manière incompréhensible contre les Hawks. C'est bien le merdier à New-York, Anthony multiplie les déclarations tapageuses (et à titre personnel je le trouve peu impliqué), Rose a recemment fait sauter un match sans annoncer aucune raison à cela, Noah semble cramé (même si bon match hier). On pensait à l'automne que ça allait le faire, et bien l'hiver prouve que non. Je pense que Carmelo va partir aller chercher une bague dans une grosse team, et nouvelle reconstruction à venir...

Les Sixers tapent les Bucks à Milwaukee. Embiid est grandiose. Le Greek Freak commence fort avec 21 points à la mi-temps mais est vite limité par les fautes, et on voit qu'a Milwaukee, sans lui, c'est beaucoup plus dur, Parker étant encore un peu tendre.

Et enfin le gros morceau de la soirée, Warriors-Cavs donc. Qui a fait pschitt au bout de 12 minutes. Les Warriors on littéralement désossé Cleveland. Curry a mis dedans d'entrée et ça change tout. Il s'est comporté en leader de l'équipe avec Durant en retrait et du coup l'équipe joue mieux. De toute façon avec des attaquants pareils les points viendront forcement. Mais surtout c'est défensivement qu'ils ont été énormes. Green et Durant monumentaux, Curry impliqué, des rotations dans tout les sens. En face le jeu de Cavs est devenu stéréotypé avec de l'iso pour Irving et James à tour de rôle. Love est vite sorti du match. Défaite assez inquiétante pour les Cavs, à qui il manque clairement une rotation intérieure et l'équivalent de Dellavedova à la mène. Ils iront sans doute facilement en finale grâce à leur talent, mais que ce soit face aux Warriors et au Spurs ça va être difficile en finale.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 17 janv. 2017, 18:28

Je pense qu'on ne peut pas tirer trop de conclusions de ce match, les Cavs sont passés complètement à côté tout simplement. James qui avait répété toute la semaine dans la presse qu'il n'avait aucun concurrent aurait mieux fait de la jouer profil bas.
Je préfère me souvenir du match du christmas day qui était épique et qui à mon avis serait beaucoup plus proche de ce qui se passerait dans une série de play-off.

Pour Melo qui partirait des Knicks ce serait probablement la meilleure chose qui pourrait leur arriver, c'est la seule façon pour eux de réellement se reconstruire et d'arrêter d'être une équipe moyenne.

Matrick
Messages : 9526
Inscription : 30 août 2005, 21:12
Localisation : Banlieue

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Matrick » 17 janv. 2017, 21:03

Robeberic 1er a écrit :Et enfin le gros morceau de la soirée, Warriors-Cavs donc. Qui a fait pschitt au bout de 12 minutes. Les Warriors on littéralement désossé Cleveland. Curry a mis dedans d'entrée et ça change tout. Il s'est comporté en leader de l'équipe avec Durant en retrait et du coup l'équipe joue mieux. De toute façon avec des attaquants pareils les points viendront forcement. Mais surtout c'est défensivement qu'ils ont été énormes. Green et Durant monumentaux, Curry impliqué, des rotations dans tout les sens. En face le jeu de Cavs est devenu stéréotypé avec de l'iso pour Irving et James à tour de rôle. Love est vite sorti du match. Défaite assez inquiétante pour les Cavs, à qui il manque clairement une rotation intérieure et l'équivalent de Dellavedova à la mène. Ils iront sans doute facilement en finale grâce à leur talent, mais que ce soit face aux Warriors et au Spurs ça va être difficile en finale.
Je n'ai pas trouvé KD en retrait dans ce match, il a même été la vraie bonne surprise de ce match, sa défense sur LBJ, il l'a sacrément muselé quand ils étaient en one-to-one,
du coup Lebron a avant tout cherché à le fuir, ce qui ne l'a pas aidé.

Si Durant est capable de jouer ainsi en finale, ça fera un sweep tout bonnement ! :ange:
[i][size=50]Je suis Charlie[/size][/i]

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 18 janv. 2017, 14:10

Quand je dis en retrait, je veux dire qu'il a laissé le leadership à Curry et Green. Il a appris de ses travers du premier Cavs-Warriors et de son erreur de Memphis.

Et oui bien sur, si il y a Cavs-Warriors en final ça ne devrait pas ressembler au blow-out d'avant hier. Mais, mine de rien, je trouve que ça a révélé certains manques à Cleveland. Surtout ce deuxième meneur pour soulager Irving et mettre des pressions au meneur d'en face. Mais je ne vois pas qui.

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 20 janv. 2017, 02:11

Une nouvelle fois ma capacité de pronostiqueur a fait fureur :mrgreen: Curry est bien dans le 5 all star à l'ouest.

Conférence Ouest : James Harden (Houston Rockets, 5e sélection) ; Stephen Curry (Golden State Warriors, 4e) ; Kevin Durant (Golden State Warriors, 8e) ; Kawhi Leonard (San Antonio Spurs, 2e) ; Anthony Davis (New Orleans Pelicans, 4e)

Conférence Est : Kyrie Irving (Cleveland Cavaliers, 4e) ; DeMar DeRozan (Toronto Raptors, 3e) ; Jimmy Butler (Chicago Bulls, 3e) ; LeBron James (Cleveland Cavaliers, 13e) ; Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks, 1re).

C'est quand meme nul ces selections sans pivots.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 20 janv. 2017, 09:05

Je suis comme toi j'aime bien avoir un vrai pivot dans mes sélections all stars mais en même temps y'a très peu de grands 5 dans la NBA actuelle. A l'est par exemple aucun ne mérite réellement d'y être (on verra avec Embiid).
A l'ouest on peut se dire que sur les dernières semaines Davis est passé pivot.

Sinon j'aime bien ce 5 à l'ouest, vraiment du très lourd. Moins fan du backcourt à l'est, le frontcourt si on considère qu'aucun grand ne mérite vraiment d'être starter j'aime beaucoup.

Sinon très mauvaise nouvelle pour les Clippers, Paul est out pour 3 mois.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 22 janv. 2017, 10:43

Ca y’est nous y sommes, la moitié de la saison est passée et les écarts sont déjà creusés dans les deux extrêmes. Faisons un petit point équipe par équipe.

Commençons par l'est :

Cleveland Cavaliers (30 – 12)

Comme on s’y attendait ils sont aux rendez-vous. Love et Irving font une très bonne saison tandis qu’on est dans l’habituelle prestation MVP pour James, forcément c’est difficile pour une conférence est qui manque de réel challenger capable de lutter.
La blessure de J.R Smith a été très rapidement traitée avec le recrutement de Kyle Korver contre peu de choses (merci Atlanta) ce qui rendra cette équipe encore plus complète au niveau shoot extérieur une fois le retour du premier acté.
Y’a-t-il un point faible dans cette équipe ? Elle semble très équilibré, la question se pose simplement sur l’absence d’un vrai meneur remplaçant derrière Irving (et James) mais Felder semble faire l’affaire sur le peu de minutes qu’il a à le faire.

Ils vont encore une fois très probablement finir en tête et hors catastrophe permettre à James de discuter sa 7ème finale d’affilée.


Toronto Raptors (28 - 15)


Une autre équipe habituée au haut du classement, ceux-ci fonctionnent à travers leur duo Lowry – Derozan encore une fois excellent cette année, Valanciunas fait aussi une grande saison à l’intérieur, on oublie d’ailleurs souvent que celui-ci n’a que 24 ans et donc une marge de progression.
Le problème sera toujours le même, seront-ils capable de se sublimer en play-off ? Ils ont passés le premier tour pour la première fois depuis l’époque Vince Carter l’an dernier mais ont toujours autant de mal cette saison face aux Cavs.
Peut-être que le retour de Sullinger aidera assez à l’intérieur ? Ou bien mieux peut être que la rumeur Millsap finira par se concrétiser. Il faudra un surplus d’âme en tout cas pour enfin aller au bout.


Boston Celtics (26 - 17)

Le grand bond attendu avec l’arrivée d’Horford n’a pas vraiment eu lieu mais Boston est toujours présent, en partie grâce à un très grand (par le talent) Isaiah Thomas, à la bonne saison d’Avery Bradley et à la flexibilité de Jae Crowder.
Cette équipe est équilibrée dans le sens où tout le monde sait ce qu’il a à faire, elle est donc bien construite mais également bien coaché grâce au désormais reconnu Brad Stevens.

Comment encore passer un cap ? Il manque un gros rebondeur pour soulager Horford pas le plus performant dans le domaine. Ce dernier a d’ailleurs déclaré être prêt à se repositionner 4 au besoin.


Atlanta Hawks (26 - 18)


L’équipe que je n’arrive pas à juger fonctionne par série, et ils sont sur 8 victoires lors des 10 derniers matchs, les revoilà donc dans le haut du classement.
La principale raison en est le renouveau de Millsap après un début de saison trop discret. Encore une fois c’est une très bonne équipe défensivement avec quelques joueurs de talent, leur secteur intérieur est effrayant pour les attaquants adverses et Shroder prend petit à petit la mesure d’un meneur titulaire.

Le problème ? Le staff semble penser que la franchise doit se reconstruire, Korver est parti et les rumeurs Millsap et Sefalosha vont bon train, tous deux étant en fin de contrat et vieillissant. Le problème c’est qu’ils sont également très important, en tant que Franchise player ou défenseur.

Difficile donc de se prononcer sur ce qui peut bien attendre les Hawks d’ici la fin de saison. Même eux n’en étant pas vraiment sûr.


Washington Wizards (23 – 20)


Après un début de saison catastrophique les Wizards refont petit à petit leur retard et les revoilà en play-off. La raison en est un grand John Wall, un Bradley Beal important et un Otto Porter capable de se transcender sur certains matchs.
Les joueurs de rotation ont également élevés leur niveau de jeu ce qui était l’une des grosses raisons de ce départ quelque peu foireux.

Jusqu’où peuvent-ils aller ? Sincèrement derrière Cleveland et dans une moindre mesure les Raptors tout est ouvert à l’est, Otto porter progresse rapidement et leur secteur intérieur reste correct. La relation Beal – Wall sera la clef.


Charlotte Hornets (23 – 21)


Après un départ plus ambitieux que prévu les Hornets ont enchaîné par une série beaucoup plus négative. La faute à un Kemba Walker moins all star que lors de son début de saison et un duo batum - Williams que la réussite aux tirs avait tendance à fuir.
Mais avec son backcourt en forme Charlotte est une équipe qui peut être effrayante, lorsque ça sourit le ballon tourne plutôt très bien. En grande partie grâce aux bons écrans de Zeller combiné à la double mène de Walker / Batum.
Au final cette équipe manque encore un peu de régularité, peut-être d’un all star offensif également ?


Indiana Pacers (22 – 21)


Encore une équipe soufflant le chaud et le froid. Le gros changement vient évidemment de la défense, l’état d’esprit n’est plus du tout le même et forcément certaines défaites se transforme en victoires.
C’est néanmoins encore insuffisant, ils ont notamment pris une branlée monumentale lors du match à Londres.
Le problème c’est que Bird a voulu en faire une équipe offensive et que ce n’est pas encore en place, George est sur les bases d’une petite saison (pour lui) et Turner n’est pas encore prêt de ce côté-ci du terrain.

Au final ils ont besoin de temps, et d’un joueur de talent de plus dans le domaine offensif.


Chicago Bulls (22 – 23)


L’équilibre n’est pas encore trouvé, la question étant est-ce possible ?
Ils ont du talent dans l’effectif donc j’ai envie d’y croire mais certains joueurs ne sont pas au niveau attendu, Rondo n’est pas si mauvais mais ça ne colle pas avec Butler et Wade, deux joueurs ayant eu aussi besoin d’avoir la gonfle, le voilà donc mis de côté.
Il est dorénavant troisième meneur derrière Carter-Williams et Grant et favori pour un trade. Le problème c’est que je ne trouve pas que ce changement les fasse jouer mieux qu’avant.
Un autre joueur à la ramasse cette saison est Mirotic, il devait apporter un peu de shoot extérieur dans une équipe qui n’en avait plus du tout avec les arrivées de Wade et Rondo, pas de chance il passe complètement à côté et on a du coup du mal à l’imaginer rester alors qu’il n’apporte pas grand-chose par ailleurs.

Sur quoi s’appuyer donc ? Et bien Butler fait une très grande saison malgré son repositionnement en ailier, Wade est un joueur intelligent et reste élégant malgré les années qui passent, Mc Dermott en sortie de banc fait également du bien en apportant de la distance à leur jeu offensif.
Leur secteur intérieur est perfectible, très travailleur mais Robin Lopez après un bon début marque un peu le pas et offensivement ça reste rugueux.
Je serais Hoidberg je donnerais de plus en plus de minutes à Felicio.

Il y’a donc du travail mais aussi un peu d’espoir pour ces bulls, Rondo et Mirotic leur donne une monnaie d’échange pour aller chercher des joueurs complimentant mieux leur effectif, à eux de ne pas se tromper.


Detroit Pistons (21 – 24)


Les pistons ont un gros problème de régularité et se découvre bien trop lorsqu’il joue dans leur antre.
C’est dommage car même s’ils sont rustres en attaque ils ont de quoi rendre fou leur adversaires défensivement.
Il faut probablement qu’ils soient moins ambitieux à domicile, Reggie Jackson commence aussi tout juste à retrouver son niveau mais ça ne semble pas suffisant, au moins pour les dirigeants qui ont ouvert des discussions pour des trades le concernant ces derniers temps.
Qu’espérer ? Que Caldwell-Pope passe enfin ce pallier et devienne leur option offensive numéro 1, que Stanley Johnson devienne au moins ce sixième homme qui leur manque, que Marjanovich est enfin les jambes pour jouer plus de 10 minutes.
Beaucoup de choses au final. Mais en étant restant aussi sérieux défensivement qu’ils en sont capable ils ont déjà de quoi aller en play-off.


Milwaukee Bucks (20 – 23)


Cette équipe se repose sur un phénomène, Giannis Antetokounmpo fait une saison qui va lui octroyer le MIP et qui lui permettra de récolter pas mal de votes pour le MVP. Avec Leonard et Butler c’est le meilleur two-way Player de la NBA, il est même three-way puisque capable de mener et c’est sacrément impressionnant.
Les bonnes nouvelles s’accumulent même pour les Bucks puisque Jabari Parker rappel pourquoi avant se blessure c’était lui le favori pour être rookie de l’année devant Wiggins, que Greg Monroe ne fait pas trop la gueule d’être passé en rotation et fait une très bonne saison avec des minutes limités et enfin que le jeune Malcolm Brogdon est en train de s’affirmer comme le meilleur meneur rookie de cette année en NBA.
Ha. J’allais presque oublier que Khris Middleton sera bientôt de retour après sa longue blessure.

Il y’a donc des fondations et des raisons d’espérer pour cette équipe, de quoi aller en play-off ? Peut-être en fonction de la différence que fera Middleton une fois sur le terrain.
Il reste néanmoins du travail pour l’équipe de Jason Kidd, le premier est l’aspect défensif, notamment à l’intérieur.
Antetokounmpo est obligé de faire absolument tout et on a besoin d’alléger sa charge de travail, si Brogdon et Dellavedova s’en occupe un peu du côté de la mène il faut que cette équipe trouve un grand défenseur et améliore sa cohésion d’équipe dans ce domaine.

C’est en tout cas une équipe jeune et avec assez de talent pour prétendre finir régulièrement en post-saison, il faudra se renforcer pour espérer plus néanmoins.


New York Knicks (19 – 26)

La greffe n’a pas prise dans la grande pomme. Dans les nombreux paris pris peu peuvent se targuer d’être réussi et il va falloir réfléchir à une autre façon de revenir au premier plan.
Il faudrait probablement tourner une bonne fois pour toute la page Melo, celui-ci est catastrophique dans sa réussite aux shoots cette année, la faute à un iso moins présent qu’à l’habitude pour lui. Rose, Porzingis et lui ont tendance à être plutôt soliste et la pose d’écran a l’air de les ennuyer profondément et ce même lorsque le match est dans la balance.
Le plus gros problème reste néanmoins la cohérence défensive de cette équipe, personne ne semble faire les efforts et signe d’une équipe qui va très mal, tout le monde rejette la faute sur les autres, les joueurs accable l’entraîneur, l’entraîneur les joueurs et tout ce beau monde se pose des questions sur Phil Jackson.
Pour faire simple les joueurs semblent incapable de se défoncer les uns pour les autres et à partir de là il est impossible de construire quoi que ce soit. Il n’y a pas d’esprit d’équipe dans ce groupe.



Orlando Magics (18 – 27)


C’est triste à dire mais ils sont encore moins performant qu’en début de saison. La blessure de Fournier ne les aide pas mais la tentative de sortir Payton et Vucevic du 5 n’a fait qu’empirer les choses.
S’Ils sont dorénavant de retour quelque chose semble casser.
ils n’ont jamais été bon offensivement sous Vogel mais ils étaient au moins efficace de l’autre côté du terrain, ce n’est même plus le cas sur les derniers matchs que j’ai vu.

Pour faire simple je n’ai rien vu qui me donne de l’espoir, je ne vois aucune amélioration dans les déplacements, le ballon tourne trop peu, ça joue en pick&roll basique suivi bien trop souvent d’une tentative de 1 contre 1. Offensivement c’est extrêmement pauvre.
L’équipe n’est pas équilibrée à cause de très mauvais trade mais Vogel semble être une sacré mauvaise pioche pour cette équipe.

Quel gachis alors qu’il y’avait encore de l’espoir pour au moins retourner en play-off il y’a tout juste un an.


Philadelphie Sixers (15 – 27)


Si on nous avait dit en début de saison que les Sixers ferait kiffer leur fans et même un peu plus que ça cette année on ne l’aurait jamais cru.
Et pourtant c’est le cas et la raison de cet engouement est presque exclusivement due à un joueur : Joël Embiid.
Le jeune pivot considéré comme rookie (il n’avait encore jamais joué en pro avant cette saison) est une vraie bouchée d’air frais. Provocateur mais toujours de façon humoristique, c’est une personnalité attachante avec surtout un niveau de jeu qui laisse espérer de grandes choses.
Capable de tirer efficacement à 3 points, montrant des post-moves qu’on avait perdu l’habitude de voir chez un pivot tout en montrant une envie défensive qui fait plaisir à voir.
Il plane donc très très loin au-dessus de tous les autres rookie de la ligue et permet à son équipe d’avoir déjà dépassé son total de victoires de l’an dernier.

Ce qui motive cette passion chez leurs fans c’est donc l’espoir, celui de voir enfin ce « process » porter ses fruits et d’avoir mis la main sur un très grand joueur.
Tout ça avant même d’avoir pu voir à l’œuvre le numéro 1 de la draft.

Ben Simmons devrait jouer ses premières minutes NBA après le All Star Game, et si le duo qu’il formait avec le jeune pivot se montrait complémentaire, Phily pourrait redevenir une place qui compte dans le basket.
Je ne sais pas vous mais en tout cas moi j’ai hâte.


Miami Heat (14 – 30)


Saison très difficile pour le Heat, d’autant plus que les fans ne s’y attendaient pas. Mais entre-temps Bosh n’a pas eu le feu vert des médecins et Wade est parti.
Cela à suffit pour passer d’équipe régulièrement en play-off à celle en reconstruction.

Les mouvements avant la trade deadline nous donneront des indications sur l’avenir à court terme de la franchise, s’ils échangent Dragic ou Whiteside contre de jeunes joueurs ou des premiers tours de draft il leur faudra du temps.
S’ils décident de garder leurs 2 joueurs avec une draft apparemment très forte qui arrive il sera peut être possible de retomber plus rapidement sur leurs pattes grâce à leur premier choix (le second allant probablement finir pour Memphis) .

Ils vont en tout cas déjà s’appuyer sur Winslow, Richardson et Tyler Johnson et tenter d’en faire des joueurs sur lesquels ils pourront compter à l’avenir.
En l’état actuel ni Dragic, ni Whiteside ne semble capable d’assumer ce rôle de Franchise Player.


Brooklyn Nets (9 – 34)


Le désespoir est forcément grand pour la seconde franchise de New York, l’équipe ne décolle pas et semble vouée au bas du classement pendant encore de longues années.
La faute à des choix de trade catastrophique qui les privent aujourd’hui d’une équipe compétitive et de tours de draft jusqu’en 2019.
Pourtant celle-ci semble meilleure sur le papier que l’an dernier, Booker est un energizer efficace et mésestimé, Lin était motivé de retrouver un poste de titulaire et Bogdanovic allait peut être passer ce pallier lui permettant d’être un joueur qui compte.

Malheureusement Lin fait face à une série de blessure et son absence fait très mal au collectif peu huilé des Nets, Brook Lopez a beau se démener sous le panier ça ne suffit pas pour sortir cette équipe de sa torpeur.

Y’a-t-il une éclaircie à l’horizon ? Pas vraiment, mais Trevor Booker ne fait pas une mauvaise saison (dans ce qu’il sait faire) et le pari Caris Levert lors de la draft précédente pourrait fonctionner.

Il y’a en tout cas un choix à faire. Soit on passe réellement en mode reconstruction et on essaye de tirer le Maximum de Brook Lopez (des tours de draft pour cette année et l’année prochaine, et si possible des bons) soit on vivote en tentant des coups et en respirant profondément pour tenir jusqu’à 2019.
Le problème étant qu’il faudra soit proposer une place de titulaire à des éternels second (ce qui a fait venir Lin) soit proposer des salaires trop importants à des roles player en espérant que ceux-ci éclatent sous leur maillot tout en espérant qu’une équipe ne match pas l’offre (ce qui n’a pas fonctionné pour Fournier, Batum, Turner, Crabbe et Johnson).

C’est ce second choix qui a été tenté par le front office lors de la dernière intersaison mais on voit que malgré un travail plutôt acceptable au vue de la situation le résultat n’est malheureusement pas bon.

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 24 janv. 2017, 02:10

Bravo pour ce résumé!

On s'aperçoit que ce qui manque a beaucoup d'équipe de l'Est semblent incomplètes et irrémédiablement condamnées a être en deuxième rideau. Il manque souvent LA pièce qui permet de passer le cap au dessus genre un Millsap aux Raptors, une superstar au Celtics ou au Hawks. Je crois que l'épouvantail des playoffs va être Indiana qui n'est pas à sa place et va être dur a prendre.

Mon prono:
Cavs - Raptors - Celtics - Wizards - Hawks - Pacers - Hornets - Bucks.

Cavs - Pacers (grosse cote!!!) en finale de conf!

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 24 janv. 2017, 11:14

seconde partie de notre revue de la saison avec le côté OUEST

La NBA à mi saison côté ouest



Golden State Warriors (38 – 7)

Curry moins dominant ? Green plus Maladroit ? Une adresse à 3 points moins insolente ?
Peu importe Golden State continu son petit bonhomme de chemin.

Durant fait une saison absolument grandiose et les désormais 4 compères font encore des ravages dans la NBA et vous pouvez compter sur Draymond Green pour que personne ne se repose sur ses lauriers, il n’hésite pas à rentrer dans le lard de ses coéquipiers lorsqu’il estime que ceux-ci font preuve de suffisance.
A son contact l’ancien d’OKC a fortement durci sa défense et les Warriors se permettent désormais d’être meilleure attaque ET meilleure défense de la ligue. Leur dernier match face à Cleveland fut une boucherie telle qu’il en serait probablement interdit de diffusion au festival d’Avoriaz.

Ont-ils des adversaires autres qu’eux-mêmes actuellement ?



San Antonio Spurs (35 – 9)


Peut-être tout simplement les Spurs.
Il va falloir penser à renommer le trophée du Coach de l’année Greg Popovich pour éviter que ce soit une honte qu’il ne l’obtienne pas une fois par an.
Encore une fois on attendait une baisse de résultats et encore une fois on s’est trompé. La dernière fois qu’ils sont descendus sous les 50 victoires c’était-il y’a 17 ans et ça ne semble pas encore pour cette année.
La faute aussi à un grand Leonard qui a encore monté son niveau de jeu depuis quelques semaines, venant compliquer encore plus une élection MVP qui s’annonce dantesque.

Mais il ne faut pas s’arrêter que sur l’excellent ailier, les spurs ont cette fâcheuse habitude de vous faire payer durement la moindre petite erreur et de ne s’accorder aucun répit. Même après une victoire Popovich trouvera des choses à « absolument » corriger avant le prochain match.
Leur collectif est toujours impressionnant et il faut admirer leur effectif prêt à se fondre toujours sans heurt dans ce moule.


Houston Rockets (34 – 14)

Pour ceux qui doutaient du fait que D’Antoni soit encore un grand coach après son passage mitigé aux Lakers il suffit de regarder ce que fait Houston cette année. Celui qui a révolutionné le jeu offensif NBA s’éclate dans l’ère du tir à 3 points et de la transition rapide.

Il est également bien aidé par un effectif qui semble lui aller sur mesure et par un Harden au sommet de son art, le désormais meneur (sur une excellente idée de son coach) se révèle étonnant dans ce rôle, particulièrement lorsqu’il est dans un mauvais jour et qu’il n’hésite pas à limiter ses tickets shoots pour faire briller ses coéquipiers.
Son jeu fait d’énormément de contacts lui fait également perdre beaucoup de ballons mais ça n’a pas l’air de freiner son équipe.

La vraie équipe 3 points ce n’est au final plus Golden State mais ces Rockets sous l’impulsion de Beverley, Ryan Anderson, Gordon, Harden et Ariza tous à 35% ou plus, ceux-ci shoot 40 fois derrière la ligne primée par match, loin devant toutes les autres franchises.

La question sera de savoir si ceux-ci pourront continuer à artiller aussi efficacement une fois en play-offs. Défensivement Ariza, Capela et Beverley font un gros boulot donc ça ne devrait pas exploser plus qu’actuellement.


Los Angeles Clippers (30 – 16)

Alors que les clippers remontaient la pente une autre blessure est venue les ennuyer, Chris Paul devrait manquer près de 2 mois de compétition. Fort heureusement d’un autre côté Blake Griffin a annoncé son retour imminent.

Il n’en reste pas moins que les prochaines semaines seront difficile pour la franchise californienne. Après un départ canon portée par une défense extraordinaire celle-ci s’est quelque peu diluée ce qui combiné à l’absence de Griffin les as fait dégringolés dans le classement.
Heureusement pour eux leur banc est particulièrement performant Marreese Speights et Austin Rivers notamment ce qui leur permet de remonter la pente.

Difficile de savoir ce qui nous attend lors de la post saison. Tout le monde sera-t-il là ? Dans une forme leur permettant d’être à leur meilleur ? Il le faudra pour s’extirper d’une conférence toujours aussi relevée.


Utah Jazz (29 – 17)

Voir les Jazz à cette position me fait particulièrement plaisir. Et c’est en grande partie dû à Quin Snider, leur entraîneur les as récupérés et a réussi à leur trouver une identité qui leur correspond parfaitement.

J’ai fait un focus sur cette équipe et ait pu voir tout d’abord le tempo devenir plus lent, puis la défense devenir de plus en plus intraitable avec en point d’orgue l’échange de Kanter permettant à Gobert de devenir starter.
Mais ça ne s’est pas arrêté là, leur mouvement se sont améliorés, les systèmes travaillés et aujourd’hui c’est également une vraie bonne équipe offensive, capable de poser des doubles écrans à la perfection et de faire bouger le ballon aussi bien que les meilleures équipes de la ligue.

Bref il faudrait une catastrophe pour que ceux-ci ne finissent pas en play-off et c’est parfaitement mérité. L’addition de George Hill et des quelques vétérans venant entourer leur jeunes stars semblent être tout ce qui leur manquait pour que ça se réalise.

Il leur manque maintenant l’expérience qui va avec les matchs couperets mais s’ils apprenaient plus vite que prévu tout le monde devra se méfier d’eux.



Oklahoma City Thunder (26 – 19)


Vous savez, l’équipe du mec qui a un triple double de moyenne.
Et ce n’est presque pas injurieux de dire cela. Avec 42% de temps de possession de moyenne lorsque son équipe à la possession Westbrook est de loin le joueur qui monopolise le plus la balle.
Et on peut dire que ça fonctionne puisque malgré le départ de Durant ceux-ci reste bien au-dessus des 50% de victoires.

Mais il faudra probablement que celui-ci apprenne à plus partager car un joueur à 42% de réussite ne devrait pas shooter 24 fois par match. De plus il a encore du mal à être véritablement « clutch » et continu de faire des erreurs dans le dernier quart.

Sur qui s’appuyer pour se faire ? La question peut se poser, Oladipo fait la meilleure saison de sa carrière d’après les stats avancées et est donc un bon candidat, Adams apparait également en tant que pièce importante qui pourrait avoir une plus grande importance offensive.
Kanter en sortie de Banc score toujours, mais il n’est pas compatible au poste bas avec l’australien et surtout il est trop juste défensivement pour l’imaginer jouer dans les moments chauds.

Même si tout ce petit monde reste jeune il faudra probablement bouger des pièces pour voir plus haut, l’équipe sera l’an prochain au niveau du salary cap il sera donc impossible de recruter du gros poisson via la free agency.



Memphis Grizzlies (26 – 20)


Memphis ne meurt jamais, l’équipe vieillissante (d’à peu près un an de plus par année) fait de la résistance, certes offensivement c’est moins beau que pas mal d’autres équipes mais défensivement ils sont extrêmement solides, à la limite du vicieux même.
L’équipe la plus hard en défense se révèle aussi très efficace lorsque vient le dernier quart, l’expérience paye.

Leur base semble inoxydable, Allen, Randolph, Gasol et Conley sont toujours aussi efficace et régulier, les systèmes parfaitement en place.
Mais c’est aussi leur limitation, il y’a peu de folie dans cette équipe et si elle va gêner ses adversaires elle ne semble pas non plus tailler par aller au bout.

Il faudra forcément reconstruire un jour, mais pour Memphis demain semble éternellement loin.



Denver Nuggets (18 – 25)


Les 7 premiers semblent déjà décidés à l’ouest, cependant de la dernière place qualificative au fond du classement tout est encore possible et c’est pour le moment les Nuggets qui mènent le bal.

Et il faut avouer que c’est un beau meneur, l’équipe explose carrément offensivement depuis que Jokic a retrouvé sa place de titulaire et surtout son poste de pivot. Le Serbe est impressionnant et injustement oublié lorsqu’on cite les futurs grands « Big Men » de la ligue. Il en est de très loin le meilleur passeur et semble capable d’à peu près tout faire.
En faisant tourner le jeu autour de lui Denver est devenu l’une des meilleures équipes de la ligue offensivement, s’ils se trouvaient une défense cette équipe pourrait faire un bond dans la hiérarchie NBA.

Autour de lui les expérimenté Farried, Galinari font le taf tandis que Gary Harris semble parfaitement capable de relever le défi à l’avenir, mon interrogation se pose sur le poste de meneur. Mudiay est encore très jeune mais je le trouve trop limité pour arriver à être un vrai starter NBA un jour.
Jamal Murray sera-t-il celui-ci ?

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’avenir de la franchise. Galinari et Farried pourrait très bien faire leurs valises, le poste de meneur semble encore incertain mais si vous avez l’occasion de voir un de leur match prochainement je vous le conseille.


Portland Trail Blazers (19 – 27)

Quelle déception pour cette jeune équipe qui avait bien figurée l’an dernier. Malheureusement cette année la défense n’est pas au rendez-vous et CJ McCollum est moins performant.

Ce n’est pas mérité pour Lillard qui montre toujours qu’il est un grand joueur. Ses coéquipiers peuvent-ils corriger le tir ?
Il le faudra puisque Portland est une des équipes au max du salary cap, Ils ont décidés de faire confiance à leurs jeunes et les ont payés en conséquence, ajoutant un Evan Turner ayant également un gros salaire.

Je pense que le Front Office va leur laisser encore un an pour prouver leur valeur, si l’équipe restait en dessous de la ligne des 50% de victoires lors de la prochaine saison je pense que des mouvements seront enclenchés. A Harkless, Davis, Plumlee, Crabbe et Aminu de prouver qu’ils peuvent permettre à cette équipe d’être plus qu’un tube d’été.


New Orleans Pelicans (18 – 27)

C’est toujours insuffisant pour la franchise de Louisiane, Anthony Davis se démène mais semble toujours trop peu entouré.

Jrue Holiday peut être un bon lieutenant s’il devient plus régulier, je croyais à Buddy Hield mais il a du mal à se mettre au niveau de la nba sur sa saison rookie. Tout n’est pas évidemment perdu mais ça prendra du temps.
Ils n’arrivent également pas à faire jouer Davis et Jones en même temps ce que je trouve dommage. L’arrivée de Motiejunas pourra les aider mais pas autant que l’aurait fait Lance Stephenson s’il n’avait pas eu sa grave blessure.

Néanmoins ils ont une bonne défense et un très grand joueur avec « uni-brow » ce qui les aidera à reconstruire. Cependant au vue de leur effectif doivent-ils vraiment se battre ou alors aller chercher quelques défaites pour obtenir une potentielle grosse plus-value dans une draft qui s’annonce forte ?



Sacramento Kings (17 – 27)


Très sincèrement ça ne sent pas bon du côté de Sacramento. Rudy Gay vient de se blesser pour le reste de la saison et leur espoir de voir les play-offs s’est probablement envolé.

Demarcus Cousins va devoir faire des pieds et des mains pour porter cet effectif qui semble quand même manquer de talents.
Je dirais qu’une bonne draft pourrait leur faire du bien mais vu que la dernière fois ils ont pris 2 pivots alors qu’ils ont déjà Cousins et que Cauley-Stein sortait d’une bonne saison je ne crois pas du tout en leur dirigeants non plus.

Aux dernières nouvelles Cousins pourrait signer pour plus de 200 millions et rester là-bas profitant de la clause « Bird » pour être mieux payé que partout ailleurs mais si leurs décisions restent aussi mauvaises ça sera du gâchis malgré son caractère, surtout que Rudy Gay ne devrait pas faire long feu là-bas également.



Minnesotta Timberwolves (16 – 28)


Thibodeau a beaucoup de mal à en faire une vraie bonne équipe défensive et j’avoue que je ne me l’explique pas vraiment, Wiggins et Towns sont entrés dans la ligue avec une très bonne réputation dans le domaine, Dieng est un joueur travailleur, Lavine a les capacités physique pour être efficace, reste simplement Rubio qui ne le sera jamais mais c’est un des points forts de Dunn.

Le discours n’a simplement pas l’air de passer.
Et pourtant je pense toujours que c’est un bon groupe, Lavine semble même meilleur que prévu. Laissons leur un peu plus de temps, espérons que Dunn se révèle capable de devenir un vrai meneur et qu’il développe le shoot que Rubio n’a pas et peut être les verrons nous avoir 15 victoires de plus à l’issue de la saison prochaine.

On évoque des remaniements à venir néanmoins, en tout premier lieu Rubio dont on parle en échange de Reggie Jackson, sincèrement je pense que cette équipe a besoin d’un pur meneur plus que d’une autre personne qui apportera du scoring, le fit ne me paraît pas terrible.

Encore une équipe à qui je conseillerais d’attendre un peu.



Dallas Mavericks (15 – 29)


Le retour de Nowitzki sans être salvateur fait néanmoins du bien, ils ont quelques joueurs expérimentés qui vont les aider sur cette fin de saison, Matthews et Williams sont capable de s’enflammer sur quelques matchs.
Barnes s’il oublie d’être all around est au moins efficace en attaque, Bogut est toujours un fort défenseur.

Rajoutons que Cuban n’aime pas tanker et je suis moins inquiet qu’au début de saison même si celle-ci sera probablement à oublier.
Espérons simplement que ce ne soit pas la dernière du géant Allemand qui mérite mieux pour sa sortie.



Phoenix Suns (15 – 29)


Cette équipe reste déséquilibrée, le poste 3 et 4 est assez faible, Booker encore trop irrégulier. Bledsoe et Parsons font une bonne saison mais il y’a trop à rattraper pour en faire une bonne équipe et ce ne sont pas des joueurs capable de métamorphoser un groupe.

Honnêtement les dirigeants feraient mieux de partir dans une pure optique de reconstruction, d’échanger Tucker et Knight et de donner beaucoup de minutes à Dragan Bender, Marquese Chriss et Tyler Ulis, le premier fait 2m16 et est capable de jouer poste 3 ce qui est intriguant et intéressant.

Evidemment ça ne leur fera pas gagner des matchs mais cela leur donnera plus d’indication sur ce qu’il est possible de faire avec ce groupe et leur permettra d’aborder la prochaine draft avec plus d’éléments.


Los Angeles Lakers (16 – 32)

Qu’il est loin le temps où les Lakers étaient à 10-10. Depuis c’est une longue descente aux enfers. L’élément de surprise disparu leur attaque à baissée le pied et leur défense semble s’être volatilisée.
C’est ce qui leur manque en priorité pour accrocher quelques matchs.
Il faut que Larry Nance et Julius Randle reviennent puisque ce sont les jeunes semblants les plus impliqués dans le domaine.

Mais il ne manque pas que ça, Swagy-P qui faisait un grand début de saison n’est plus aussi performant, Lou Williams s’est perdu et semble bien plus intéresser par ses stats que par faire jouer l’équipe. Mozgov fait face à la malédiction des pivots devenant tout pourri.

Reste que leur équipe est très jeune et peut évoluer dans le bon sens. On attendait plus de Russell mais le garçon semble très immature ce qui n’est jamais un bon signe dans le sport professionnel d’aujourd’hui, Clarkson est face à un pallier qu’il a du mal à franchir.

J’ai plus d’espoir pour Ingram, qui est en dessous des attentes mais son physique est pour l’instant trop juste pour peser plus, sur quelques actions il montre néanmoins qu’il a de l’intelligence de jeu et du talent.

Je ne m’attends pas à un saut de victoire, par un heureux hasard comme l’an dernier leur top 3 est protégé et s’ils finissent trop haut ils ont plus de chance de filer leur premier choix à Philadelphie.

Bref ils ont intérêt à perdre et ils ont montré l’an dernier que ça ne leur faisait pas peur du tout.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 25 janv. 2017, 08:05

Robeberic 1er a écrit :Bravo pour ce résumé!

On s'aperçoit que ce qui manque a beaucoup d'équipe de l'Est semblent incomplètes et irrémédiablement condamnées a être en deuxième rideau. Il manque souvent LA pièce qui permet de passer le cap au dessus genre un Millsap aux Raptors, une superstar au Celtics ou au Hawks. Je crois que l'épouvantail des playoffs va être Indiana qui n'est pas à sa place et va être dur a prendre.

Mon prono:
Cavs - Raptors - Celtics - Wizards - Hawks - Pacers - Hornets - Bucks.

Cavs - Pacers (grosse cote!!!) en finale de conf!
Le problème c'est que les superstars se regroupent entre elles dans des équipes pour aller chercher le titre. Tu ne peux pas lutter face a Love, James, Irving qui ont tous portés une équipe à eux tout seul à un moment où un autre.
Rajoute des rôles players d'expérience qui accepte de jouer pour le minimum vétéran dans l'espoir d'un titre et l'écart s'accentue.
C'est assez marrant d'ailleurs de voir la haine anti Warriors depuis la signature de Durant alors que James à toujours fonctionné de cette façon depuis son départ de Cleveland (et encore GS c'est construit par la draft principalement pas à la Free Agency).
Il faut se rappeler que c'est lui qui fait pression pour que Wiggins soit échangé contre Love car il veut écraser l'est tout de suite. Encore hier il déclare que l'équipe est incomplète et qu'il veut plus de bons joueurs autour de lui alors qu'on leur a généreusement offert Korver contre honnêtement rien du tout il y'a même pas un mois.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 26 janv. 2017, 16:50

La Nba à mi-saison : côté Frenchies

Dernier épisode de notre saga mi saison avec un focus sur les français évoluant dans la grande ligue.

Ils sont pour l’instant 11 à avoir évolués dans la NBA cette année dont un qui n’a joué qu’une rencontre nous allons donc commencer par lui :



Ian Mahinmi Washington Wizards

Auteur d’une très bonne saison sur le plan défensif l’an dernier il a quitté Indiana pour rejoindre Washington avec à la clé un très gros contrat.

Malheureusement pour lui une vilaine blessure au genou le tient éloigné des terrains depuis le début de la saison.
Pas de date de reprise prévu, espérons qu’il arrive à mettre cela derrière lui le plus rapidement possible pour lui et pour son équipe qui après un départ catastrophique se refait la cerise mais aurait bien besoin d’un pivot plus solide défensivement que Jason Smith en rotation.



Alexis Ajinça New Orleans Pelicans

On ne comprend toujours pas ce que veut faire Alvin Gentry d’Alexis, ou alors on commence à se dire que ça ne sent pas bon. Il n’a pas rejoué depuis le 12 janvier et avant cela il faut remonter au 23 décembre.
Il semble sorti de la rotation de son équipe et honnêtement on conseillera au stéphanois de vite se carapater pour aller tenter sa chance où on vaudra bien profiter de sa polyvalence 4-5.

Lorsqu’il jouait un peu plus en début de saison il était néanmoins sur des bases assez catastrophique offensivement, la faute à une sélection de tir peu pertinente, beaucoup de 2 points longues distances alors qu’il y’a deux ans il fait sa meilleure saison en se rapprochant du cercle.

Pour garder un petit peu d’espoir l’équipe se comportait plutôt mieux défensivement avec lui sur le terrain et il est toujours capable d’apporter pas mal de rebonds.



Nicolas Batum Charlotte Hornets

Gagner en régularité au niveau de son adresse, ça doit vraiment être son leitmotiv pour encore passer le dernier cap qui l’empêche d’avoir quelques espoirs que ce soit d’être All Star.

Il n’attaquera jamais le cercle de façon continu donc il faut qu’il retrouve son mid-shot et qu’il arrive à repasser au-dessus des 35% à 3 points, vu qu’il obtient plus de lancers qu’auparavant ça lui permettrait de faire sans forcer sa première saison au-dessus des 15 points de moyenne sans avoir à augmenter ses tirs.

Pour le reste il s’est encore amélioré par rapport à l’an dernier, il est plus propre à la mène, perdant moins de ballons suites à des passes et prends un peu plus de rebonds tout en continuant à faire efficacement « un peu tout ».

Ce genre de joueur est précieux dans une équipe et Charlotte l’a bien compris, il rend l’équipe meilleur quand il est sur le terrain et son entente avec Kemba Walker est évidente (ils se font trois à quatre fois plus de passes décisives entre eux).

Les Hornets ont su mettre Batum en confiance et s’il retrouve un peu d’adresse il sera sur les bases de la meilleure saison de sa carrière.



Boris Diaw Utah Jazz

Babac a mis du temps à s’adapter au système de Snyder mais depuis fin décembre l’ex spurs retrouve des couleurs et un niveau qui en fait un joueur très utile dans la rotation du Jazz.

C’est un soulagement pour Utah qui lui donne plus le ballon mais aussi pour moi puisque c’est un joueur que j’aime beaucoup et que ça me faisait mal de le voir lutter autant pour retrouver des sensations.

Pour autant son bon dernier mois ne suffit pas encore à rattraper un début de saison pas loin d’être cataclysmique et il faudra qu’il continu sur sa lancée jusqu’à la fin de saison.
Il faut aussi qu’il retrouve son tir à 3 points puisqu’il est passé sous les 30% depuis 2 mois, son intelligence de jeu fait qu’il s’est déjà adapté et shoot moins de cette distance mais c’est une arme de moins dans l’escarcelle du Jazz.
Sa présence sur le terrain rend en tout cas Gobert meilleur offensivement, c’est l’un de ses relais préféré pour avoir des ballons dans de bonnes conditions.

Et au final c’est ce que Babac fait de mieux, faire briller ses coéquipiers.



Evan Fournier Orlando Magic

Difficile de juger un joueur principalement offensif quand ton équipe n’a aucun plan de jeu.
Il a une place plus importance par rapport à l’an dernier et est une des principales options offensives de la franchise floridienne.
Ce qui veut dire qu’il est plus surveillé qu’auparavant.

Ces points font que sa réussite aux shoots à chuter légèrement et qu’il a plus de mal à s’approcher du cercle, la bonne nouvelle c’est qu’il avait l’air de monter en puissance avant un mois de janvier où il fut gêner par une blessure et qu’il tourne quand même à 17 points par match.

Il a néanmoins trop de soirée « sans » et quand on obtient son statut il faut les limiter le plus possible.
Evan a toujours été un tireur à 3 points acceptable (il est à 36% actuellement et fait sa moins bonne saison) tout en étant capable de pénétrer jusqu’au cercle.

Quand je regarde jouer Batum je vois qu’il aime beaucoup ce shoot en sortie d’écran à 3 points, c’est je pense quelque chose que Fournier pourrait travailler surtout en sachant qu’il serait plus efficace que le premier nommé pour courir jusqu’au panier.
Attirer le contact et obtenir plus de fautes lui permettront d’exister offensivement même les soirs où l’adresse n’est pas là.

Mais il faut garder à l’esprit que ce sera aussi plus facile pour lui une fois que l’équipe d’Orlando saura vraiment ce qu’elle veut faire.



Rudy Gobert Utah Jazz

Comment résumer cette moitié de saison de Rudy ? En nombres ?

2ème nba aux rebonds offensifs, 4ème aux défensifs. 3ème aux rebonds (5ème à la moyenne par match).
1er aux contres (1er à la moyenne)
2ème au % de tirs réussis
1er au defensive rating

Hayward a beau faire une grande saison c’est peut être bien le français qui a le plus d’emprise sur les résultats de son équipe.
Avec déjà 31 double-doubles en 47 matchs et quelques cartons aux points, « The Stifle Tower » est toujours un monstre absolu en défense (il a même appris à faire quelque pas sur les shooteurs extérieur pour les gêner) mais il a aussi su s’améliorer offensivement.
Et la bonne nouvelle c’est que dans ce domaine il peut aller plus loin, ce qui a changé c’est sa sélection de shoot, son pick & roll et sa réussite au lancers, le reste n’a pas vraiment bougé.

Comme le dit Diaw, « il sait se contenter de ce qu’il fait de mieux » et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est sacrément performant dans son domaine.



Joffrey Lauvergne Oklahoma City Thunder

Se retrouver à Oklahoma semblait une aussi mauvaise nouvelle que de rester à Denver et ce malgré le départ d’Ibaka.

Ça s’est révélé pire que prévu puisque si comme on s’en doutait le poste de pivot était complètement bouché celui d’ailier fort est également pris avec un Sabonis dans lequel OKC croit dur comme fer sans qu’il ait pour l’instant montré des signes permettant un tel traitement de faveur.
Le résultat est que le français voit ses minutes décroître petit à petit en même temps que son shoot.

La bonne nouvelle c’est qu’il semble s’être trouvé un petit shoot dans le corner mais c’est sur un échantillon trop faible pour pouvoir s’en assurer.
Au final il a probablement besoin de changer de club pour retrouver des minutes sous le cercle et reprendre confiance. Lorsque c’est le cas c’est un joueur offensif tout à fait correct.




Timothe Luwawu
Philadelphie Sixers

On annonçait une saison rempli de D-League pour le plus jeune français de la ligue et ce ne fut pour l’instant que très peu le cas.
Il est au final resté s’entraîner avec l’équipe fanion et fait sur les dernières semaines ses 10-15 minutes par match.

Bien évidemment c’est encore insuffisant pour compter dans cette ligue mais c’est un très jeune joueur et ce qu’il faut retenir c’est qu’il est en progression dans à peu près tous les domaines, son tir à trois points s’améliore et il semble capable d’attaquer et de finir en lay-up.

Ce sont des points important pour son avenir, ce n’est pas encore un joueur NBA mais on lui laisse le temps dans une équipe qui manque de monde au poste 1-2-3 et il semble en profiter. C’est la bonne façon de faire.



Joachim Noah New York Knicks

Difficile de s’exprimer sur Noah.
Pour moi il ne fait absolument aucun doute qu’il fait une bien meilleure saison que l’an dernier mais il est dans une équipe qui ne défend pas et n’a plus l’énergie qui lui permettait de jouer à 120% tous les matchs.

Il faut savoir ce qu’on veut quand on parle de lui. Qu’il apporte offensivement ? Mais il n’est pas dans un système de jeu qui lui permet d’être le passeur qu’il était du temps de Thibodeau aux Bulls et n’a jamais été une option offensive.

Pour moi il met l’énergie qu’il faut, il est bon aux rebonds, il est même premier au % de rebonds offensifs pris. Après il semble avoir un peu moins de peps face à son vis-à-vis qu’à sa grande époque mais j’imagine que les Knicks le savait déjà et surtout c’est plus dur de défendre quand ton équipe ne t’aide pas.

Je suis au final divisé. Offensivement New York ne joue pas et ne jouera pas sur ses qualités, défensivement il est moins performant qu’auparavant, le problème c’est que O’Quinn semble plus adapté à ce New-York et le fait que l’ex DPOY perde des minutes me semble logique.



Tony Parker San Antonio Spurs

Parker fait une bonne saison, dans la lignée de sa dernière voir même un peu meilleure.
Il a dorénavant un rôle et des minutes plus limités que lorsqu’il était le leader offensif de cette équipe évidemment mais il est un rouage important du système Popovich et fait parler toute l’expérience acquise après ses 15 années passées dans la ligue.

Son nombre de passes n’est pas aussi élevé que d’autres mais il est 14ème à l’avant dernière passe et surtout 5ème au assist/turnover ratio, pour un ballon perdu il fera 3,45 passes décisives. Montant même à 5,75, le meilleur de la NBA sur le mois de Janvier

Bien entendu il n’est plus capable d’attaquer le cercle comme il y’a 5 ans (même s’il montre sur certains spins qu’il n’a rien perdu de sa technique) et sa défense a diminuée mais son expérience et la justesse de son jeu est un ajout dans la somme des explications aux excellents résultats des texans cette année.



Kevin Séraphin Indiana Pacers

Drôle de choix de signer aux Pacers quand Myles Turner et Al Jefferson sont déjà là pour assurer le rôle de pivot mais il est également difficile de dire non à un Larry Bird qui vous fait des compliments.
C’est ce qui s’est passé pour Kevin cette intersaison et l’a poussé à rester en NBA plutôt que de revenir en Europe et particulièrement à Barcelone.

Le voilà donc dans un rôle presque aussi limité qu’à New York. Cependant la comparaison s’arrête là, sur le peu de minutes qui lui sont accordés, même positionné fréquemment poste 4, il semble plus à l’aise dans le système d’Indiana qu’il ne l’a jamais vraiment été dans la grosse pomme.
Le problème c’est que la franchise de Paul George a eu beaucoup de problème défensif en début de saison hors ce n’est pas sa réputation première et en ailier fort c’est encore plus compliqué.

Il y’a donc des chances qu’il reste un joueur à 8-10 minutes de moyenne toute la saison.
Pas vraiment de quoi se montrer et profiter de l’expérience NBA.

Robeberic 1er
Messages : 1202
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er » 27 janv. 2017, 14:47

Les All Stars remplaçant ont été annoncés

à l'Est: Isaiah Thomas (Boston Celtics, 2e) ; John Wall (Washington Wizards, 5e) ; Kevin Love (Cleveland Cavaliers, 4e) ; Paul George (Indiana Pacers, 4e) ; Kemba Walker (Charlotte Hornets, 1re) ; Paul Millsap (Atlanta Hawks, 4e) ; Kyle Lowry (Toronto Raptors, 3e).

à l'Ouest: Russel Westbrook (Oklahoma City Thunder, 6e) ; Klay Thompson (Golden State Warriors, 3e) ; Draymond Green (Golden State Warriors, 2e) ; DeMarcus Cousins (Sacramento Kings, 3e) ; Marc Gasol (Memphis Grizzlies, 3e) ; DeAndre Jordan (Los Angeles Clippers, 1re) ; Gordon Hayward (Utah Jazz, 1re).

3 petits nouveaux donc. La surprise c'est la non-selection de Lillard (ou McCollum) qui paye la concurrence à l'Ouest sur les lignes arrières. Il fallait récompenser le Jazz et difficile de pas mettre de Clippers. A l'Est pas de Embiid mais bon, qui enlever de cette selection?

Parmis les "gros" absents on note en vrac Anthony, Whiteside, Conley, Beal, Aldridge, Griffin, Drummond, Paul et j'en oublie sans doute.

4 Warriors, 3 Cavs, 1 seul Spurs.

Pas de français non plus. Gobert y arrivera sans doute, mais cette année il est barré par Hayward.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 27 janv. 2017, 19:00

Paul et Griffin ne sont pas aptes d'où leur absence. C'est probablement grâce à cela qu'on retrouve DeAndre Jordan.

Ce que j 'ai remarqué surtout c'est qu'à l'est il n'y a aucun pivot, un peu dommage cette sélection en ignorant complètement un poste même si il est évident que le potentiel all star est très très limité dans le domaine.
Enfin ça permet probablement à Walker d'avoir sa première sélection malgré des dernières semaines pas terribles donc on va fermer les yeux.

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 13 févr. 2017, 14:25

Bon je vais tenter de faire vivre un peu ce thread, je tente le post toutes les semaines pour parler rapidement de ce qui s'est passé.

Conférence Est :

Difficile de ne pas évoquer l’incroyable série des Heats qui a malheureusement pris fin, ceux-ci ont en effet gagnés 13 rencontres de suite ( !! ) dû en grande partie à un grand Dion Waiters qui capitalise 20 points 5 rebonds et 4 passes sur les 11 matchs qu’il a joués lors de cette série, l’ex espoir de Cleveland semble profiter pleinement du fait que ni Dragic ni Whiteside ne semblent arriver à s’ériger en tant que leader de Franchise.
Ses performances lui auront values un titre de joueur de la semaine mérité à l’est la semaine dernière.

Malheureusement pour lui sa bonne série a été stoppée par une foulure à une cheville mais il devrait être rapidement de retour sur les parquets, sans lui Miami est tout de même allé gagner 2 matchs de plus.

Revoilà donc Miami à 2 victoires des play-offs et avec des raisons d’espérer, reste à voir comment Erik Spoelstra va gérer les retours de Josh Richardson et Justice Winslow qui ont besoin de temps de jeu pour s’améliorer, si Winslow devrait retrouver son temps de jeu habituel Richardson devra lui lutter face à des joueurs qui ont donnés satisfaction lorsqu’il n’était pas là.

Ce qui est sûr c’est que pour cette fin de saison le nombre de tickets shoots de Waiters vient d’augmenter.


Deux autres équipes sont en forme de ce côté du pays.

Boston (qui devrait avoir droit à son focus dans les semaines à venir spoiler) grâce à un toujours plus incroyable Isaiah Thomas est remonté à la seconde place et semble capable de titiller une équipe de Cleveland qui enchaîne les déconvenues. Un hasard alors que James vient de faire une sortie remarqué sur le besoin de renforcer l’effectif ? La question est provocante mais c’est à se demander.
L’autre équipe ce sont les Wizards, ceux-ci sont tout simplement devenu intraitable à Domicile. Depuis décembre ils sont à 18-2 dans leur antre du Verizon Center, tout simplement impressionnant.

Mais la grande explication c’est une rotation qui semble avoir été trouvée, en début de saison Brooks cherchait désespérément un banc efficace, à tel point que Gortat avait fini par se plaindre dans la presse de l’apport de la second-unit, fait rare en nba.
Exit donc les grandes manœuvres et voilà le groupe resserré autour de principalement 9 joueurs.

Mais la transformation vient aussi des starters, John Wall après un début de saison délicat est redevenu un des meilleurs meneurs à l’est, Beal est dans une bonne période (espérons que cette fois ça durera), Otto Porter est de plus en plus efficace dans un rôle de All Around (un peu comme Jae Crowder à Boston puisqu’on parlait d’eux également tiens) tandis que la raquette est bien tenu par le bon frère Morris et Gortat.
Il devrait en plus gagner un peu plus de physique et de viande dans le domaine défensif avec le retour de Mahinmi.

De quoi inquiéter leurs adversaires pour les play-offs ? Après le splendide match face à Cleveland de lundi dernier assurément.


Pour finir sur une note malheureusement moins joyeuse une pensée pour Jabari Parker qui après être revenu de manière impressionnante a malheureusement rechuté et sera de nouveau absent un an, lui et Giannis rendaient les Bucks très excitants pour les années à venir espérons donc le revoir à un grand niveau.


Conférence Ouest :


Ca ne date pas de cette semaine mais j’en profite pour le dire. Allez regarder les Nuggets, une équipe qui centre son jeu sur un pivot c’est assez rare, encore plus quand celui-ci délivre des passes que ne renieraient pas certains meneurs.

Mais la grosse actu c’est qu’on a retrouvé le Curry de l’an dernier ! Il a notamment détruit des Sixers qui malheureusement luttent pour ne pas chuter après les blessures de Griffin puis de Paul.

Bref avec Curry qu’on a revu capable de performance irréel cette équipe de Golden State n’en est que plus effrayante, ils n’ont perdus que 3 matchs depuis 2017 et ça s’est joué à chaque fois sur des détails. Mieux quand Durant a semblé avoir un coup de moins bien c’est Thompson qui a rappelé qu’il était probablement le meilleur catch & shoot de la Nba.


Dans l’équipe qu’on n’attendait pas les Kings sont sur une bonne série malgré la blessure de Rudy Gay, Demarcus Cousins profite d’une grande semaine de Darren Collison pour déléguer un petit peu et aller chercher des victoires qui font du bien.

J’en profite également pour parler des Mavericks et notamment de Yogi Ferell, ce jeune joueur qui a signé pour un contrat de 10 jours en attendant le retour de Williams a impressionné, se permettant même de claquer 32 points (dont 9 3 points un record pour un rookie) lors de son premier match et d’enchaîner ensuite des prestations faisant de lui un starter crédible combinant 17 pts, 5 passes et 2 steals. Les Mavericks lui ont donc offert cette semaine un contrat courant sur la fin de la saison et la suivante.

Une excellente nouvelle pour lui et cette équipe qui se bat et prouve qu’avec ses nombreux vétérans elle ne sera pas là pour tanker.


La Performance de la semaine :

Draymond Green

Difficile de passer à côté, un certain Draymond Green aurait réalisé le premier triple double dans l’histoire de la NBA… Sans que les points soient concernés.
Stats absolument dingue avec 12 rebonds 10 passes et 10 steals pour seulement 4 petits points. Il se permet même de rajouter 5 contres pour permettre à son équipe de remporter un match contre la toujours difficile à jouer équipe de Memphis.
Ca lui permet, pour moi, de dépasser le grand match de Kevin Love (42 pts, 12 rbds) lors du très grand match face à Washington.


Le Français de la semaine :

Nicolas Batum :

C’est un petit peu provocateur puisque Rudy est toujours excellent et que Charlotte traverse une période difficile mais Batum a fait une grande semaine.
Sur les 3 matchs des Hornets il compile 19 pts / 7,3 rbds / 7,3 passes à 46,3% aux shoots mais surtout 47% à 3 points !

Il est passé à deux reprises près d’un triple double et s’était déjà fait remarquer en défendant efficacement sur Durant la semaine précédente.
De quoi lui valoir cette distinction et d’espérer qu’il pourra continuer sur sa très bonne lancée dans les semaines à venir.
Kemba Walker traversant une période difficile et l’absence de Zeller se faisant cruellement sentir c’est en tout cas indispensable pour la Franchise de Michael Jordan.

Malmont
Messages : 3271
Inscription : 06 sept. 2011, 13:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Malmont » 13 févr. 2017, 14:53

Merci Tylith, toujours aussi plaisant. En plus, j'aime bien ce format (celui que tu emploies pour ton site ?)
J'ai noté une coquille cependant ;)
Tylith a écrit :Il a notamment détruit des Sixers qui malheureusement luttent pour ne pas chuter après les blessures de Griffin puis de Paul.
Clippers non ?
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

Tylith
Messages : 6651
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith » 13 févr. 2017, 15:00

Malmont a écrit :Merci Tylith, toujours aussi plaisant. En plus, j'aime bien ce format (celui que tu emploies pour ton site ?)
J'ai noté une coquille cependant ;)
Tylith a écrit :Il a notamment détruit des Sixers qui malheureusement luttent pour ne pas chuter après les blessures de Griffin puis de Paul.
Clippers non ?
Merci je suis ouvert aux critiques ^^, j'essaye de trouver un format sympa à lire, j'ai tendance à en rajouter pas mal et il faut que je m'entraîne à plus raboter mes billets.

Sinon effectivement oops je modifie ça.
J'aurais d'ailleurs pu parler de la blessure de Embiid mais ce n'est rien de sérieux et j'espère le revoir vite sur un terrain.

Répondre