Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

28 mars 1992 : ASSE 2-0 Cannes

aloisio 28/03/2019
bookmark bookmark
share share

Contre Cannes, les Verts ont souvent réussi de belles performances. Encore une fois, le challenge est relevé de manière nette et sans bavure...


La feuille de match
Samedi 28 mars 1992 - Championnat de France de D1 - Stade Geoffroy-Guichard
33e journée: ASSE 2-0 Cannes 
Spectateurs: 10.028 - Arbitre: M. Véniel

Buteurs: Haon (24e) et E. Mendy (70e) pour l'ASSE

ASSE: Bell - Deguerville, Primard, Pagal, Kastendeuch - Lambert, Haon, Bouquet (Chaintreuil 31e), Mège - Corroyer (Tholot 64e), E. Mendy. Entraîneur: Christian Sarramagna
Cannes: Dussuyer - Sassus, Dreossi, Koot, Bettoni (Langers 60e) - Bray, Durix, Asanovic, Daniel - Oman-Biyik, Priou. Entraîneur: Erick Mombaerts



Les faits du match
Vainqueurs 2-0 au match aller malgré le subtil coaching de Primorac (Priou avait remplacé Zizou à la mi-temps !), les Verts s'imposent sur le même score à Geoffroy-Guichard. Restant sur deux douloureuses défaites contre l'OL et l'OM, les Stéphanois retrouvent le sourire grâce à Pierre Haon et Etienne Mendy.

Dans une partie assez pauvre mais dominée par des Verts privés de Lubomir Moravcik, la décision se fait sur des exploits individuels: Haon envoie un missile sous la barre de Dussuyer en première période et Mendy réussit un festival dans la surface avant de doubler la mise à bout portant. Les Verts sont 9e et bien ancrés dans le ventre mou pour terminer la saison.



Le Saviez-vous ?
- L'ASSE ne bougera pas de ce ventre mou: à l'issue de la saison 1991-92, elle terminera à la 10e place, à 21 points du champion marseillais. En revanche, l'AS Cannes sera reléguée suite à sa 19e place finale.

- Dans cette saison plutôt morne et sans grand temps fort, Etienne Mendy sera le meilleur buteur stéphanois de la saison, même s'il n'aura marqué que 6 fois !

- En février 1990, le stoppeur cannois Pierre Dreossi avait commis un véritable attentat sur Guy Clavelloux. Grièvement blessé, le milieu de terrain stéphanois avait été contraint de mettre un terme à sa carrière de joeur professionnel. Le boucher azuréen deviendra plus tard directeur sportif du Stade Rennais.

- Plusieurs joueurs au maillot cannois de cette soirée-là auront revêtu le maillot vert dans leur carrière de footballeur: Jean-François Daniel avait déjà joué 5 ans à l'ASSE de 1982 à 1987 (c'est lui qui surnomme pour la première fois Zinédine Zidane "Zizou"), l'attaquant Franck Priou portera le maillot vert lors de la saison 1994-95 (pour seulement 10 matches et 3 buts), enfin Jean-Luc Sassus y évoluera une saison en 1996-97 après son transfert de l'Olympique Lyonnais suite une sombre histoire de femme...

Potins
28/03 10:30
Le derby plus fort que le clasico
28/03 09:58
Le 30 juin n'est pas un frein ? (15)
28/03 09:38
Belaud veut confiner Caïazzo
28/03 08:45
Une histoire de fric et d'ego selon le Parigot
28/03 08:10
Curko évoque Hidalgo et El Gato
27/03 20:47
Oscar au point comme Claude...
27/03 19:23
Zouma se ramasse à l'appel (2)
27/03 15:29
Guillou n'est pas en manque
27/03 10:02
La finale officiellement reportée
27/03 06:54
Le 30 juin n'est pas un frein ? (14)
Articles
17/03/2020
Avant le tunnel, la lumière
10/03/2020
Avec des milieux relayeurs
07/03/2020
Et Chavériat chavira
02/03/2020
Un derby ?
01/03/2020
Bayal : "Un derby, ça se gagne !"
01/03/2020
Une-deux avec Roby avant le derby
01/03/2020
Une pluie de centres
24/02/2020
Une fin cruelle
10/02/2020
Frustrés, mais pas abattus
06/02/2020
On regarde en bas

Partager