home

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

11 décembre 2004 : ASSE 5-0 Caen

oswaldo 11/12/2018
bookmark bookmark
share share

Et Piquionne surgit du brouillard...


La feuille de match
Samedi 11 décembre 2004 - Championnat de France de L1 - Stade Geoffroy-Guichard
18eme journée: ASSE 5-0 Caen
Spectateurs: 24.135 - Arbitre: O. Thual

Buteurs:
 F. Piquionne (3e, 45e), D. Hellebuyck (31e), F. Mendy (36e), L. Compan (85e)

ASSE: J. Janot - F. Diawara, Z. Camara, V. Hognon, H. Ilunga - J. Sablé, D. Zokora, D. Hellebuyck - P. Feinduno (A. Le Tallec 88e), F. Piquionne (L. Compan 82e), F. Mendy (N. Marin 72e). Entraîneur: Elie Baup
Caen: S. Elana - R. Zubar, A. Ben Askar, F. Danjou, I. Faye - A. Deroin, J. Hébert (M. Jouan 77e), G. Dufer, L. Rankovic (S. Bakour 71e) - C. Watier, Y. Gouffran (Z. Jovicic 82e). Entraîneur: Patrick Rémy



Les faits du match
C’est une de ces soirées où tout réussit. Face à Caen, les Verts sont logiquement favoris. Et dans un type de match qu'ils se sont faits une spécialité de rendre difficiles depuis bien trop longtemps, les Verts vont apporter la plus belle des exceptions à cette désagréable règle.

C’est le meilleur attaquant de l'ASSE qui le premier sort de l'épais brouillard tombé sur la ville ce soir-là. Suite à une ouverture millimétrée de Cap’tain Sablé sur le côté gauche de la surface de réparation normande, Frédéric Piquionne élimine Steeve Elana et glisse le ballon du pied gauche dans le but vide. On joue depuis seulement trois minutes.
Le temps que Jérémie Janot gagne son duel face à Gouffran, Pascal Feindouno rate l'occasion de doubler la mise en ouvrant un peu trop le pied sur un centre en retrait de Sablé.



Les quelques supporters caennais présents à GG passent une sale soirée


Les Verts sont plein d’envie ce soir. A la 31e minute, Fousseni Diawara ouvre pour Piquionne côté droit, son centre en retrait trouve Ben Askar qui effectue un dégagement de femme enceinte sur Sablé (encore lui) dont la reprise dévissée arrive dans les pieds de David Hellebuyck. Le seul rescapé de l'ère Larièpe n’a aucun mal à tromper du pied droit le gardien caennais toujours au sol.
Cinq minutes plus tard, alors que Watier vient de toucher du bois suite à une frappe en force dans un angle fermé, un jeu à deux côté droit entre Feindouno et Mendy place ce dernier en position de frappe à l’entrée de la surface. L'ailier gauche sénégalais enroule parfaitement sa frappe et trompe Elana pour la troisième fois.
Si cà c'est pas de la réussite maximale !



Mendy-Piquionne, un duo héros du match


Et pour clore ce magnifique premier acte, la charnière centrale normande choisit de faire un cadeau à Frédéric Piquionne. Ce dernier en profite pour filer au but et tromper Elana de près, à nouveau du pied gauche. C'est la mi-temps et le match est déjà plié.
Du coup, la seconde période est entièrement maîtrisée par les Stéphanois. A la 85e minute, Lilian Compan, entré trois minutes plus tôt, coupe la trajectoire du ballon au deuxième poteau suite à un corner et à une déviation de la tête de Vincent Hognon. Il met ainsi un point final au feu d’artifice.



Le saviez-vous ?
- A l'issue de ce match, l’ASSE est 10e au classement. Assez mal partis, les Verts sont en net regain depuis fin octobre et finiront sur la 6e marche du championnat. Les malheureux Caennais, en revanche, finiront 18e et seront relégués un an après leur retour en L1.

- Au match retour, le SM Caen s'imposera 2-0 grâce à deux buts de Watier et Zubar mais ne pourront empêcher leur relégation en L2. Malgré un parcours final presque sans faute (victoires face à l'ASSE, Toulouse et Marseille), les Normands seront battus par Istres, pourtant déjà condamné, lors du tout dernier match et se retrouveront en L2 malgré 42 points au compteur.

- Absent pour cause de blessure ce soir-là, le buteur normand Sébastien Mazure rejoindra le Forez la saison suivante, en échange de Lilian Compan. Il n'y inscrira que deux buts en 25 matches avant de vite retourner à Caen. Il y arrêtera sa carrière en 2009, à 30 ans seulement, en raison de blessures récurrentes.

- Lilian Compan, justement, jouera au SM Caen de 2005 à 2008 et marquera la bagatelle de 25 buts en 87 matches. Il contribuera au retour du club normand en L1 et fera son grand retour à Geoffroy-Guichard en 2007 lors d'une défaite caennaise 3-0

- Il faudra attendre plus de 10 ans pour revoir une victoire des Verts sur le score de 5-0: ce sera face à Nice le 10 mai 2015...

Potins
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
10/12 07:54
Laurey VAR de rage
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager