séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Heureusement qu'il y a toujours Captain Hognon pour vous sortir du piège de la Meinau...


La feuille de match
Samedi 15 janvier 2005 - Championnat de France de L1 - Stade de la Meinau
21e journée: Strasbourg 1-1 ASSE
Spectateurs: 12.813 - Arbitre: A. Sars

Buteurs:
 M. Niang (9e) pour Strasbourg. V. Hognon (32e) pour l'ASSE
 
Strasbourg: S. Cassard - G. Lacour, K. Haggui, C. Kanté, E. A. Boka - S.Y. Keita (A. Farnerud 57e), C. Bassila, Y. Abdessadki, P. Johansen, S. Arrache - M. Niang. Entraîneur: Jacky Duguépéroux
ASSE: J. Janot - F. Diawara, Z. Camara, V. Hognon, H. Ilunga - J. Sablé, D. Zokora, D. Hellebuyck, F. Mendy - P. Feindouno (N. Marin 59e), F. Piquionne (L. Compan 64e). Entraîneur: Elie Baup



Les faits du match
En ce samedi de début 2005, les Verts sont à la peine: éliminés sans gloire en Coupe de France par Nîmes, ils viennent de concéder un triste 0-0 face à Lens à domicile et doivent jouer la revanche en quart de finale de Coupe de la Ligue trois jours plus tard. Autant dire que ce déplacement à la Meinau, par -5°c, face à un adversaire invaincu dans son antre depuis de nombreux matches, ne semble pas prometteur.

Et cela se confirme rapidement: dès le début de la rencontre, Strasbourg trouve la faille sur sa première véritable occasion. Lancé en profondeur par Lacour, Niang accélère et glisse le ballon entre les jambes de Jérémie Janot d'une frappe croisée (10e). Les Verts tentent de réagir mais les attaques strasbourgeoises sont plus tranchantes: très remuants, Niang et Abdessadki mettent à rude épreuve la défense forézienne.



Zoumana Camara en grande difficulté face au buteur Mamadou Niang


Heureusement, les Stéphanois finissent par jouer plus haut et Hellebuyck adresse une bonne frappe des 20 mètres qui ne trompe pas la vigilance de Cassard (25e). Frédéric Mendy multiplie les appels et les accélérations sur son aile gauche et les vélléités offensives de l'ASSE sont finalement récompensées lorsque sur un corner repoussé, Fousseni Diawara exécute une reprise audacieuse que Vincent Hognon dévie dans les filets alsaciens, d'une subtile talonnade (32e). Avant la pause, les Verts tentent de doubler la mise. Après un gros travail de Frédéric Piquionne, Fouss' se signale à nouveau par un violent tir, dévié in-extremis en corner.

La mi-temps fait pourtant du bien aux Alsaciens qui exercent subitement un gros pressing au retour des vestiaires: Abdessaki, très incisif, s'infiltre dans la défense stéphanoise mais enlève trop sa frappe (50e). Les Verts sont chahutés et ne doivent leur salut qu'à un excellent Janot, auteur d’un superbe arrêt réflexe sur une frappe à bout portant de Niang (55e).



David Hellebuck a fort à faire dans l'entrejeu avec Bassila et Lacour sur le dos


Cela décide Elie Baup à donner du sang neuf à son équipe: il remplace Feindouno par Nicolas Marin (59e) et Piquionne par Lilian Compan (64e). Les Alsaciens continuent de pousser mais se montrent maladroits dans le dernier geste, à l'instar d'Haggui, qui tergiverse au lieu de frapper (71e). Solides en défense, les Verts procèdent par contres et manquent de peu de l'emporter en fin de match lorsque Compan tente de tromper Cassard d'un tir puissant mais le portier strasbourgeois détourne le ballon hors de sa cage.

Au final, un point obtenu de haute lutte dans une Meinau glaciale. Le genre de point qui fait la différence en fin de saison...



Le Saviez-vous ?
- Au match aller, les deux équipes s'étaient séparées sur le même score d'un but partout: Le Tallec avait ouvert la marque pour les Verts à la 35e minute (son unique but en vert) mais Farnerud avait égalisé pour Strasbourg à 10 minutes de la fin du match.

- Deux semaines après ce match de championnat à Strasbourg, les Verts reviendront à la Meinau pour y disputer une seconde demi-finale de Coupe de la Ligue consécutive. Mais loin de l'épique match face à Sochaux la saison précédente, les Stéphanois, en panne d'inspiration et de percussion, seront éliminés par une équipe alsacienne déterminée (Farnerud, encore lui, inscrivant l'unique but de la rencontre).

- A l'issue de cette belle saison 2004-05, l'ASSE terminera à la 6e place du classement de L1 et sera qualifiée pour la Coupe Intertoto. Strasbourg connaîtra un championnat plus mitigé, échouant en 11e position, mais disputera en revanche la Coupe UEFA grâce à sa victoire en Coupe de la Ligue.

- Vincent Hognon inscrit ici contre Strasbourg son deuxième et dernier but de la saison 2004-05. Il avait marqué le premier à Metz. Il en inscrira 18 dans toute sa carrière stéphanoise.

- Buteur contre Saint-Étienne, Mamadou Niang marquera 12 buts durant cette saison 2004-05: un de plus que Frédéric Piquionne, mais un de moins que Pascal Feindouno

- Comme Didier Zokora, l'arrière-gauche strasbourgeois Arthur Boka a été formé à l'Académie de Jean-Marc Guillou à Abidjan, décidément vivier de talents pour la Ligue 1.