25 novembre 1951 : Naissance de Johnny Rep  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 2 Septembre

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

2 septembre 1977 : Naissance de Sylvain Flauto

Sylvain Flauto est né le 2 septembre 1977 à Aubenas. Ce sont des choses qui arrivent, me direz vous.
Formé à la rude école stéphanoise en provenance de son Ardèche natale, c’est pourtant en forgeant que cet attaquant devint Forgeron…

 

Le parcours de Sylvain Flauto, de ses débuts en culottes courtes dans les prairies ardéchoises jusqu’à son arrivée à Saint-Etienne, est des plus classiques. Parce qu’en effet, l’Ardéchois a le cœur fidèle, mais résiste pourtant rarement à l’appel du Chaudron le soir au fond des bois.



Sylvain Flauto à la lutte avec un Strasbourgeois en 1996


Notre héros du jour ne se fit donc pas prier et ne se trouva pas dépourvu lorsque la bise fut venue. Il prend ainsi refuge, à l’aube des années 1990, au centre de formation de l’ASSE. Après quelques passages remarqués en équipe réserve, il fait diverses et éparses apparitions en équipe une. Ainsi, de 1995 à 1998, il goûte par dix fois, sous la tunique verte, à la rudesse des défenseurs de l’élite. Il marque même son unique but en Division 1 pendant la saison 1995-96, sa seule à cet étage avec les Verts, lors d’un succès 2-0 contre le RC Strasbourg. Bien servi par Chedli, cet attaquant au gabarit pourtant modeste (1,73 m pour 70 Kg) catapulte d’un coup de tête rageur le ballon dans les filets alsaciens.



Et BOUM, à bout portant !


Il évolue également par douze fois en Division 2 sous ce prestigieux maillot. Mais son principal fait d’arme en Vert reste sans doute un quadruplé réalisé en Coupe de France, pendant la saison 1997-98, lors d’une victoire 11-0 contre Saint-Amant Tallende (celui qui trouve l’emplacement de cette charmante bourgade gagne un filet garni).
Avec 24 matches seulement au compteur en trois saisons et constatant qu’il ne pourrait avoir sa chance dans son club formateur, Sylvain migre vers Gueugnon à l’aube de la saison 1998-99.



Barré à l'ASSE, Flauto rejoint les Forgerons en 1998


La riante cité bourguignonne sera le théâtre improbable des exploits de ce remuant avant-centre, notamment lors de la finale de la Coupe de la Ligue 1999-00 où Gueugnon se hisse à la surprise générale. Sylvain a déjà frappé en demi en marquant sur le terrain du Red Star pour une victoire aux tirs au but après un 2-2. Mais il était dit que Paris, ses équipes, ses stades, ses foules en délire et ses bateaux mouche, lui réussiraient.
En finale, les Forgerons retrouvent dans un Stade de France archi comble, le PSG de Philippe Bergeroo. Gueugnon mène déjà 1-0 lorsque Sylvain entre à la 78e minute à la place du prometteur Esceth-N’Zi. Dans l’ultime minute du temps réglementaire, il s’offre un slalom vertigineux, digne d’un Ronaldo avec dix kilos et cinq ans de moins, ou d’un Thierry Henry s’entraînant aux sports d’hiver dans les défenses anglaises, pour aller tromper (au propre, et malheureusement pour lui pas au figuré) Dominique Casagrande. Gueugnon terrasse le PSG, remporte le seul titre majeur de son histoire et se qualifie en UEFA.



L'instant de gloire de Flauto face au PSG en 2000


UEFA où les Forgerons et Sylvain Flauto ne feront qu’un petit tour et puis s’en iront, éliminés par la modeste équipe de l’Iraklis Salonique (0-0 puis défaite 1-0 en Grèce) en septembre 2000.
Est-ce pendant ce match que les dirigeants de Ionikos remarquent Sylvain ? Toujours est-il qu’il est transféré, pour la saison 2002-03, dans le club du même nom de l’élite Hellénique. Il y passe une saison agréable en compagnie d’un autre ancien Forgeron, Christophe Ettori, y jouant une vingtaine de matches, pour deux petites réalisations. En 2003, on le retrouve à Toulon, en CFA. Puis, en 2005-06, c’est à Aurillac, avec un ancien Vert aux commandes en la personne de Thierry Oleksiak, qu’il poursuit sa carrière.



Flauto buteur, sous le maillot de Toulon en 2004


Il y reste jusqu'en 2007 où il revient plus près de ses clubs de coeur, dans la Loire, à Feurs en DH. Mais le mercato faisant des ravages aussi en amateur, il quittera son nouveau club dès le mois de janvier 2008 pour l'AS Valence, club jailli des cendres de feu l'ASOAV. Il y reste 4 ans, jour pour jour, et y marque régulièrement. Le 5 janvier 2012, à 35 ans, il descend d'un échelon et rejoint le FC Rhône-Vallée en DH qu'il coache en la qualité d'entraîneur-adjoint dès la saison suivante.



Flauto (assis, au centre) coach du FC Rhône-Vallée en 2013


Même s’il n’a pas été le buteur attendu partout où il est passé, Sylvain Flauto a toujours laissé derrière lui, auprès des supporters, l’image d’un homme sympathique, ouvert et disponible.

par LE SPHINX, le 02/09/2017

Ephéméride du 2 Septembre


A venir

26/11/2017 12:00

[U17] ASSE - Saint-Priest



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com