home

20 février 1988 : Auxerre 0-1 ASSE

aloisio 20/02/2018
bookmark bookmark
share share

Une victoire qui fit un effet (ti)bœuf...


La feuille de match
Samedi 20 février 1988 - Championnat de France de D1 - Stade de l'Abbé-Deschamps
25e journée: Auxerre 0-1 ASSE
Spectateurs: 14.000 - Arbitre: J. Quiniou 

Buteur: P. Tibeuf (57e)
 
Auxerre: B. Martini - J. Perdriau, W. Prunier, B. Boli, C. Barret - W.J. Matysik, D. Dutuel (F. Darras 83e), M. Mlinaric, E. Géraldès (R. Boli 78e) - E. Cantona, P. Vahirua. Entraîneur: Guy Roux
ASSE: J. Castaneda - J. Sivebaek, J.P. Primard, P. Haon, T. Gros - P. Françoise (V. Chicharo 89e), P. Ferri, G. Clavelloux (E. Clavelloux 78e), M. El Haddaoui - P. Garande, P. Tibeuf. Entraîneur: Robert Herbin




Le fait du match
Auteur d'un doublé face à Niort juste avant la trêve, Philippe Tibeuf (photo) confirme ses qualités de buteur lors de ce match de reprise.
En inscrivant le seul but du match peu avant l'heure de jeu, Tibeuf met fin à l'invincibilité de Bruno Martini, le gardien auxerrois, qui restait sur une série de 9 matches sans avoir concédé le moindre but. Il finira la saison avec un total de 12 réalisations, comme l'attaquant montpelliérain Roger Milla.




Le Saviez-vous ?
- A l'issue de cette belle saison 1987-88, l'ASSE terminera à la quatrième place du classement, à 10 points du champion monégasque, mais ne sera pas pour autant qualifiée pour une Coupe d'Europe. Les Bourguignons, bien que disposant des futurs internationaux Boli, Martini, Cantona et Vahirua, échoueront à la 9e place.

- Au match aller, les Verts l'avaient emporté 2-1 grâce à un doublé de Patrice Garande. Formé à l'ASSE, ce champion olympique avait d'ailleurs joué 5 saisons à Auxerre de 1981 à 1986



John Sivebaek résiste à une charge de Dutuel (photo le Progrès)


- Suite à ce match, les Verts resteront maudits à l'Abbé-Deschamps et ne s'y imposeront plus jusqu'à la saison 2007-08 (victoire 3-1 avec des buts de Landrin, Ilan et Feindouno)

- On ne rigole pas avec la trêve hivernale en 1988: aucun match professionnel n'a lieu entre le 19 décembre et ce 20 février, pas même un match de Coupe de France (les 32e de finales auront lieu mi-mars). Pour parvenir à cela malgré 20 équipes en D1, le championnat avait dû commencer le 18 juillet.

- Insolite: Eric Clavelloux remplace son frère Guy à la 78e minute. Le premier aura joué 7 saisons à l'ASSE, de 1983 à 1990 puis entraînera diverses équipes ligériennes tout en gérant une librairie sur le Cours Fauriel, à Saint-Etienne. Le second portera le maillot vert pendant 4 ans (de 1987 à 1991) avant d'entraîner les clubs de Montbrison, Firminy et Saint-Priest-en-Jarez (42).

- Sans grande surprise, la réception de l'ASSE permet au stade de l'Abbé-Deschamps d'enregistrer sa plus grosse affluence de la saison. Guy Roux lui-même déclarera quelques années plus tard, apprécier l'ASSE pour sa capacité à générer de bonnes recettes de billeterie à Auxerre...

Potins
20/09 10:13
Josuha toujours le moral !
20/09 08:36
KTC s'éclate chez les Croates
20/09 07:50
Loïc profite
20/09 07:26
14 010
19/09 23:12
Capel victime des Kiwis en demi
19/09 20:44
Amende à lire
19/09 20:29
Khazri ne jouera pas mardi
19/09 07:55
Des Caennais presque au complet ?
19/09 07:35
Maupay, la tête haute
19/09 07:21
Au complet contre les Caennais ?
Articles
16/09/2018
Un sentiment de déjà vu
14/09/2018
Sandjak a dit
13/09/2018
Paris Blues ?
13/09/2018
Bathenay : "Les poteaux carrés sont bien conservés"
11/09/2018
Mastres & Compagnie n°151 : Kishizo
05/09/2018
Un puzzle à résoudre
01/09/2018
Yannis vu par Idriss
01/09/2018
La Somme de toutes les peurs
30/08/2018
Douline : "Honorat ne passe pas inaperçu"
26/08/2018
Pas concluant

Partager