L'exemple type d'une belle victoire sans lendemain, symbole de l'ASSE des années 90...


La feuille de match
Mercredi 8 novembre 1995 - Championnat de France de D1 - Stade Saint-Symphorien
17e journée: Metz 1-2 ASSE
Spectateurs: 14.379 - Arbitre: R. Harrel

Buteurs: F. Arpinon (77e) pour Metz. L. Sandjak (48e), L. Moravcik (76e) pour l'ASSE

Metz: J. Songo'o - R. Song (F. Arpinon 72e), P. Pierre, S. Kastendeuch, P. Gaillot - D. Lang (P. Mboma 83e), C. Serredszum, M. Isaias, J. Blanchard (S. Adam 56e) - C. Pouget, R. Pirès. Entraîneur: Joël Muller 
ASSE: G. Coupet - P. Moreau, F. Mannucci, J.F. Soucasse, S. Santini - C. Ohrel, J.P. Séchet, P. Bastou, L. Moravcik - D. Thimothée (F. Cuca 89e), L. Sandjak (D. Aulanier 72e). Entraîneur: Elie Baup



Les faits du match
Restant sur huit matchs consécutifs sans la moindre victoire, les Verts sont proches de la zone de relégation avant de se déplacer en Lorraine. Auteurs d’un début de saison excellent, les Messins semblent quant à eux marquer un peu le pas après leurs défaites successives contre le PSG et Bastia.



Un voile explosif recouvre le parcage stéphanois à l'entrée des joueurs


Après avoir contenu les assauts des Grenats en première période, les Verts ouvrent la marque en début de deuxième mi-temps grâce à Liazid Sandjak. Alors que les Messins butent d'abord sur Gregory Coupet puis sur la barre par l'intermédiaire de Lang, ce sont les Stéphanois qui font le break grâce à un but de Lubomir Moravcik (photo) à l’entame du dernier quart d’heure.



Heureusement qu'on peut compter sur Lubo


Les locaux répliquent dans la minute qui suit, Frédéric Arpinon trompant Grégory Coupet d'une petite balle piquée. Mais malgré l’entrée en jeu de Patrick M’Boma dans les dernières minutes de la partie et le forcing lorrain sur les cages des visiteurs, les Messins ne parviendront pas à égaliser.

Les Verts s’imposent à l’extérieur pour la première… et dernière fois de la saison.




Le Saviez-vous ?
- Au match retour, Sylvain Kastendeuch ouvrira le score sur penalty sans manifester la moindre joie, par respect pour son ancienne équipe. Adel Chedli égalisera pour Saint-Etienne mais les Verts, 19e, seront quand même relégués en D2 à l’issue de la saison, le jour de la commémoration des 20 ans de la finale de Glasgow. sur une pente contraire, le FC Metz terminera 4e et sera même vice-champion de France deux ans plus tard !

- Tout au long de sa carrière, Sylvain Kastendeuch aura joué 14 ans au FC Metz. Son premier match en D1 avait eu lieu contre… Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard, le 24 septembre 1982 (victoire des Verts 3-1). Il avait ensuite rejoint l'ASSE de 1990 à 1993.

- Liazid Sandjak, l'une des rares satisfactions de cette époque, sera le meilleur buteur stéphanois de la saison 1995-1996. Avec 8 buts, le Franco-Algérien devancera d'un but Lubo Moravcik et Didier Thimothée.

- Né et formé à Metz, Cyrille Pouget jouera les quatre premières saisons de sa carrière sous le maillot grenat. Il évoluera également (très peu et très mal) à Saint-Etienne en D2 lors de la saison 2001-02.

- Jean-Philippe Séchet avait joué deux saisons au FC Metz, de 1992 à 1994 avant de rejoindre l'ASSE. Avec le club lorrain, il n’avait jamais réussi à battre les Verts en quatre confrontations (trois défaites et un nul).

- Elie Baup ne tardera pas à quitter le bateau vert pour aller se faire un nom (et un titre) à Bordeaux. Il reviendra sur le banc de l'ASSE lors du retour des Verts en 2004 et ce jusqu'à l'été 2006.