Parfois, il faut savoir s'incliner contre plus fort que soi...


La feuille de match
Samedi 22 décembre 2001 - Championnat de France de L2 - Stade Léon-Bollée
21e journée: Le Mans 3-0 ASSE
Spectateurs: 5.800 - Arbitre : M. Picirillo

Buteurs: Samson (40e) et Drogba (80e, 87e)

Le Mans : Pédemas - Bridonneau, Corréia, Poulard, Arnaud - Drouin, Thomas, Bonnart, Fanchone (Charriéras 70e) - Samson (Haddadou 81e), Cousin (Drogba 79e). Entraineur: Thierry Goudet
ASSE : Casagrande - Carteron, Bia, Diawara, Pontal, Guillou - Sablé, N'Dour, Hellebuyck - Mendy (Fellahi 67e), Di Rocco (Pouget 67e). Entraineur: Frédéric Antonetti



Les faits du match
L'arrivée du coach Fredéric Antonetti mi-octobre a fait un bien immense à l'équipe, mais l'effet psychologique semble s'être déjà estompé en ce mois de décembre. Après avoir été étrillé par Nancy à Geoffroy-Guichard (1-3), puis à Chateauroux (0-4), les Verts sont retombés dans les bas-fonds du classement et se sont fait piteusement éliminer par Louhans-Cuiseaux en Coupe de France (0-1) avant de boucler l'année civile 2001 au Mans.

Anto, énervé par la perméabilité de sa défense, décide de la renforcer en titularisant Mickaël Pontal dans un système à cinq défenseurs. Ce ne sera hélas qu'un pansement sur une jambe de bois: les Manceaux prennent logiquement les commandes juste avant la pause, par l'intermédiaire de Samson (pas Véronique, l'autre): 1-0 à la 40e minute.



Bridonneau, Charriéras, Fichaux... Ca sent la rapée chez les rillettes



Désespéré par le manque de réaction de son équipe, le Corse tente sa botte secrète peu après l'heure de jeu: le fameux "double-changement Fellahi-Pouget" qui a déjà fait ses preuves à... enfin qui aurait pu, à condition que... Peut-être... Mais là, non.
Au contraire, c'est Goudet, l'entraîneur du Mans, qui réussit le coup de coaching du soir, en découvrant qu'un Ivoirien répondant au nom de Didier Drogba traîne sur son banc.
A peine enfilé son maillot, ce dernier réussit un grand pont sur Giovanni Bia, en totale perdition dans le Forez, pour doubler la mise dans la foulée (2-0, 80e) avant de clore la marque en fin de partie (3-0, 87e).

Petit Papa Noël 2001, quand tu descendras du ciel deux jours plus tard, apporte un peu d'amour-propre dans les chaussures de foot des joueurs stéphanois !




Le Saviez-vous ?
- Complètement obnubilés par la performance de Drogba, les dirigeants stéphanois feront signer... Damien Bridonneau. Deux ans plus tard.

- Pour autant, ce dernier ne sera pas une déception. Solide et sérieux, le latéral droit sera titulaire toute la saison 2003-04, à l'issue de laquelle il n'inscrira qu'un but. Un seul but. Mais le but le plus beau et le plus important de toute la décennie.

- Le Manceau David Charriéras débute sur le banc ce soir là. Ce défenseur gauche formé à l'ASSE avait participé à la remontée en D1 de l'ASSE lors de la saison 1998-99. Il poursuivra et achèvera sa carrière précocement à Rouen en 2004.

- Au match aller, les Verts avaient sauvé les meubles in-extremis à Geoffroy-Guichard grâce à des buts de Rodrigao et N'Dour ! Si le second restera à l'ASSE jusqu'à l'été 2003, le premier ne joue déjà plus depuis près de deux mois... et ne portera plus jamais le maillot vert.

- Tandis que les Verts finiront dans le ventre mou, le MUC 72 manquera l'accession en L1 cette année-là, en terminant 5e, mais sera promu à l'issue de la saison suivante. Retombé en D2, le club fera faillite en 2013 malgré le renfort de Jérémie Janot et devra repartir de zéro dans les plus basses divisions amateures du pays.

- Didier Drogba (photo) ne suivra pas la courbe de son club: alors qu'il vit sa 4e et dernière saison au Mans, il sera bientôt transféré à Guingamp où il marquera 24 buts en une saison avant de complètement exploser à Marseille (32 buts lors de la saison 2003-04). L'Ivoirien deviendra le meilleur joueur africain de sa génération en signant à Chelsea pour 30M€ en 2004... à peine 2 ans et demi après ce match !