24 octobre 1968 : Naissance de Giovanni Bia  24 octobre 1966 : Naissance de Christophe Lagrange  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 12 Octobre

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

12 octobre 1984 : ASSE 3-0 Grenoble

Décidément, victoire ou pas, les derbies contre Grenoble sont souvent synonymes d'années pourries...

La feuille de match
Vendredi 12 octobre 1984 - Championnat de France de D2, groupe B - Stade Geoffroy-Guichard
10e journée: ASSE 3-0 Grenoble
Spectateurs: 6.805 - Arbitre: D. Lambert

Buteurs: D. Sanchez (75e), J.F. Daniel (80e), E. Bellus (89e)

ASSE: J. Castaneda - E. Clavelloux, T. Oleksiak, D. Gilles, P. Ferri - G. Peycelon, J.F. Daniel, J.L. Ribar - D. Sanchez, D. Cangini (J. Kupcewicz 76e), E. Bellus. Entraîneur: Henryk Kasperczak
GRENOBLE: B. Guiguet - F. Derosier, J. Perais, K. Csapo, J.P. Noël - J.P. Séchet, P. Guillot (C. Clerc 90e), R. Buigues - A. Bianchi, A. Barthélémy, G. Nosibor (J. Piarulli 76e). Entraîneur: Claude Leroy



Les faits du match
Restant sur trois matches nuls et vierges contre Nice, Lyon et Nîmes, les Stéphanois doivent vaincre les Grenoblois à Geoffroy-Guichard pour retrouver la première moitié de tableau. Leurs adversaires, bien ancrés dans le ventre mou, ne viennent pourtant pas en victime. Longtemps tenus en échec par une courageuse équipe iséroise et un Guiguet des grands soirs, les Verts font finalement la différence dans le dernier quart d’heure de la rencontre.

Daniel Sanchez ouvre astucieusement le score pour l’ASSE à la 75e minute. Cinq minutes plus tard, Jean-François Daniel permet aux Stéphanois de faire le break en inscrivant son premier but de la saison d'une somptueuse reprise de volée extérieure. En toute fin de match, Eric Bellus donne plus d’ampleur à la victoire stéphanoise en trompant l’infortuné Guiguet sur une partie de billard dans la surface grenobloise.




Le Saviez-vous ?
- A l'issue de cette saison 1984-85, l'ASSE terminera à la deuxième place du classement du groupe B de deuxième division, à deux points de Nice, promu en compagnie du Havre. En pré-barrage, les Rennais élimineront les Verts 2-0, les condamnant à une seconde saison en D2. Quant à Grenoble, il fera un tranquille 11e.

- L’attaquant stéphanois Daniel Sanchez, qui jouera deux saisons à l’ASSE de 1983 à 1985, marque ici contre Grenoble son septième et dernier but sous le maillot vert. Il deviendra par la suite entraîneur à Nice, Nagoya, Tours et Valenciennes, mais également adjoint d'Elie Baup à l'ASSE de 2004 à 2006.

- Buteur face à Grenoble, Jean-François Daniel attendra quatre mois avant de faire à nouveau trembler les filets adverses: il marquera le premier des cinq buts stéphanois à Gerland lors d’un inoubliable derby remporté 5-1.

- On dénombre à peine 6.805 spectateurs ce soir-là à Geoffroy-Guichard. Etonnamment, les 3 plus faibles affluences de la saison le seront lors des 3 derbys (Le Puy, Grenoble et Valence)

- Grenoble est une équipe qui inspire Eric Bellus: auteur du troisième but stéphanois à Geoffroy-Guichard, il réalisera un doublé au match retour (victoire des Verts 2-1). En revanche, l’attaquant Daniel Cangini, venu de Metz, ne jouera que 21 matches sous le maillot vert, sans inscrire le moindre but ! Il repartira en fin de saison à... Metz avant de redevenir amateur en 1989.

- Le Grenoblois Jean-Philippe Séchet jouera une saison à l’ASSE dix ans plus tard (1995-96). Il se souvient encore de ce match ASSE-Grenoble car c’est alors la première fois qu’il foule la pelouse de Geoffroy-Guichard: "A l’époque, j’avais 19 ans et je jouais avec Grenoble. On tenait le 0-0 à un quart d’heure de la fin, mais les supporters stéphanois se sont mis à encourager encore plus leurs joueurs et on a pris trois buts lors du dernier quart d’heure. L’ambiance était tellement incroyable que je regardais les tribunes au lieu de regarder le ballon !"

- Végétant en D2 pendant toutes les années 80, Grenoble ne retrouvera la L1 qu'en 2008 pour une période de deux ans. A l'issue de la saison 2009-10, avec 25 défaites (dont 11 d'affilée), le club tombera directement en L2 puis subira une double relégation sportive et administrative en CFA2 la saison suivante.

par aloisio, le 12/10/2017

Ephéméride du 12 Octobre


A venir

25/10/2017 21:00

Strasbourg - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com