26 septembre 1998 : ASSE 3-0 Wasquehal  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Valette : "Cabella vient pour tout casser !"

Ancien gardien des Verts et actuel portier des Crocodiles Nîmois, Baptiste Valette nous présente la fraîche recrue stéphanoise Rémy Cabella.

Combien de temps as-tu côtoyé Rémy Cabella ?

J'ai côtoyé Rémy à Montpellier presque toute ma formation, soit près de sept ans. Il est plus âgé que moi. Je suis de 1992 alors que Rémy fait partie de la fameuse génération 90, la génération dorée de Montpellier. C'est l'équipe qui a gagné la Gambardella avec Benjamin Stambouli, Younès Belhanda, Jonas Martin, Teddy Mézague, Abdelhamid El-Kaoutari… Rémy faisait partie de cette grosse équipe, c'était l'un de ses leaders techniques. J'ai eu la chance de m'entraîner de temps en temps avec eux. Quand je suis passé pro à Montpellier, je me suis aussi entraîné avec Rémy. On a vécu une saison ensemble en pro, mais quelle saison ! C'était celle du titre, en 2011-2012. Cette saison-là, j'ai fait deux bancs alors que Rémy a joué une trentaine de matches dont la moitié en tant que titulaire.

 

Quelles sont ses principales qualités de joueur ?

C'est un joueur très, très technique. Un feu follet. Rémy percute beaucoup balle au pied. Sa facilité technique lui permet de faire des gestes déstabilisants. Son idole dans le foot, c'est Cristiano Ronaldo. Au centre de formation du MHSC, il avait tout le temps des posters de Cristiano. Sur son ordi il y avait Cristano. Il s'inspire pas mal de lui. A l'OM il avait récupéré le numéro 7, comme Cristiano. Mais à Sainté, il va devoir le laisser à mon ami Bryan ! (rires) Y'aura pas de souci bien sûr car ils se connaissent très bien, ce sont deux purs produits du centre de formation de Montpellier. La qualité première de Rémy, c'est vraiment sa technique. Rémy est  adroit des deux pieds. C'est aussi un joueur qui gratte énormément de ballons.  En tout cas c'est le souvenir que j'en garde à Montpellier.

 

Quel est son poste de prédilection ? Meneur de jeu ?

Chez nous il évoluait numéro 10. Toute sa formation il a joué à ce poste. En pro l'année du titre il jouait également milieu offensif plutôt axial mais parfois il s'excentrait. Il a eu davantage de temps de jeu la saison suivante mais lors de la saison 2011-2012, le titulaire au poste de numéro 10 était Younès Belhanda, qui a d'ailleurs failli jouer avec les Verts quand il avait 13 ans mais aussi du temps où Christophe Galtier était entraîneur.  Pour en revenir à Rémy, j'ai le souvenir de l'avoir vu jouer "faux pied", c'est-à-dire qu'il jouait excentré gauche pour revenir dans l'axe sur son pied droit. Je ne me souviens plus le poste qu'il occupait à Newcastle. Il a eu du mal à s'imposer là-bas, comme beaucoup d'autres joueurs prometteurs de L1 partis tenter leur chance à l'étranger. Rémy a ensuite essayé de rebondir à Marseille mais là encore, il est arrivé dans un club qui avait des difficultés.

 

Rémy a-t-il du mal à supporter la pression ?

Non, il a du tempérament et il sait supporter la pression. Mais on connaît le contexte marseillais, c'est difficile de s'imposer là-bas.  C'est un battant, je pense que son arrivée peut faire beaucoup de bien à Saint-Etienne. Il va apporter encore plus de technique et de vivacité à cette équipe qui comporte déjà plusieurs atouts offensifs. Il peut jouer numéro numéro 10 bien sûr mais peut aussi évoluer excentré. Il est tranchant quand il joue sur un côté et rentre sur son pied droit pour combiner avec d'autres joueurs offensifs. Rémy peut jouer sur l'aile car il sait percuter et dribbler, rentrer dans la surface, provoquer, c'est indéniable. Il peut aussi tirer les coups de pied arrêté.

 

Dans quel domaine est-il encore perfectible ?

Techniquement il n'y a rien à dire, tactiquement il sait s'adapter à plusieurs systèmes de jeu. Physiquement, il est un peu frêle. Forcément il faudra autour de lui des joueurs ayant plus d'impact pour compenser son déficit athlétique. Mais bon, il y aura Bryan pour le protéger. Bryan pourra mettre des coups de pec' (Rires). Mais même si Rémy n'est pas très physique, il est combatif, n'a pas peur d'aller au duel et gratte beaucoup de ballons. Je ne vois particulièrement de défauts chez Rémy. A Montpellier parfois il tombait un peu dans l'excès de dribbles mais je pense que ses expériences en Angleterre et à l'OM lui ont permis d'épurer un peu son jeu. Pour l'avoir vu un peu jouer dans ces eux clubs, j'ai le sentiment qu'il a progressé dans ce domaine : il sait quand il faut dribbler et quand il faut jouer en équipe.

 

Tu viens de nous décrire ses qualités de joueur, parlons maintenant de son caractère. Rémy est tranquille comme Baptiste ?

(Rires) Rémy adore rigoler. C'est un gros chambreur. Il ne fait que rigoler, il a tout le temps la banane. C'est un mec qui est un petit peu dans son monde. Il est rigolo avec ses tatouages, ses piercings… C'est un personnage Rémy !  J'ai le souvenir d'un coéquipier qui chambrait beaucoup avec tout le monde. Au centre d'entraînement de Montpellier, personne n'a oublié son rire car il est très communicatif. Il va se fondre sans aucun problème dans le groupe stéphanois, d'autant plus qu'il n'y a que des bons mecs là-bas. L'ASSE est un super challenge pour lui, je pense que c'est pour ça qu'il a choisi de signer chez les Verts. En plus il va retrouver Bryan. Deux anciens Montpelliérains à Saint-Etienne, ça va être le top ! Il va arriver avec un état d'esprit de revanchard. Avec le formidable public du Chaudron, il va se régaler, ça va le booster. Il va venir pour tout casser !

 

Il peut vivre une grande saison à Sainté ?

Oui, d'autant plus que les Verts l'ont bien démarrée. On connaît l'importance des débuts de saison. Il y a eu un gros changement dans le club à l'intersaison suite au départ de Christophe Galtier et l'arrivée d'Oscar Garcia. Quand tu changes et que tu entames un nouveau cycle, ça peut être à double tranchant mais en l'espèce j'ai vraiment l'impression que la mayonnaise a bien pris d'entrée. Faire signer en fin de mercato Rémy Cabella et sans doute Yannis Salibur en plus, c'est intéressant et ambitieux car ce sont deux très bons joueurs de Ligue 1 qui viennent renforcer un groupe de qualité. Je suis optimiste pour Saint-Etienne, pas seulement parce que j'ai mon ami Bryan qui y joue et parce que j'ai gardé de bons contacts à Sainté. Demain je mange avec Fabrice Grange, j'ai encore des amis comme Jessy et Stéphane là-bas... J'espère que les Verts vont poursuivre sur leur lancée et titiller les gros du championnat. L'ASSE mérite de redevenir européen. Je le sens bien.

 

Merci à Baptiste pour sa disponibilité

 

 

par aloisio, le 31/08/2017


A venir

30/09/2017 18:00

[Nat3] Vaulx-en-Velin - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com