27 mai 1926 : Naissance de Kees Rijvers  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

L'art de se mettre en danger (2)

Deuxième match consécutif contre une équipe mal classée et de nouveau l'ASSE a concédé de très nombreuses occasions à l'adversaire.

La conclusion de l'analyse du match précédent, contre Toulouse, a malheureusement été prémonitoire : "à force de se mettre tout seuls en danger, les adversaires finiront par en profiter". Et Metz a donc profité du non-match des Verts...
 
 
Pour commencer, le staff stéphanois a fait le choix du turnover, seulement trois joueurs de champ commençant à Metz au même poste que 3 jours plus tôt contre Toulouse : Perrin, Dabo et Bamba. D'autres joueurs étaient titulaires lors des deux matchs (KTC, Cabella, Hamouma), mais pas au même poste. Le changement est aussi intervenu dans le système de jeu, le 4-2-3-1 a été abandonné pour un 4-1-4-1 avec Cabella à l'aile et Hamouma en pointe :
 
 
Le staff stéphanois n'a pas attendu la pause pour faire les changements nécessaires et passer dans un 4-2-3-1 avec des joueurs à leur vrai poste (Hamouma sur aile, Cabella en 10, Beric en pointe), mais le mal était déjà fait et une équipe avec le moral de l'ASSE ne peut pas revenir de 2-0...
 
 
 
Pour comprendre comment les Verts sont arrivés à être menés 2-0 après seulement un quart d'heure de jeu, il suffit de regarder le positionnement des deux équipes sur le terrain quand l'ASSE essayer de relancer. Par exemple, à la 3e, Moulin capte un centre et donne le ballon à son capitaine :
 
 
Les joueurs de Metz sont haut et font un marquage individuel, l'avant-centre sur Perrin, les trois milieux axiaux sur M'Vila, Diousse et Dabo. Comme c'est important de garder un défenseur en plus en couverture, ça veut dire qu'un joueur doit prendre deux Stéphanois : dans ce cas, l'ailier gauche surveille KTC et RPG. Malgré le marquage adverse, Perrin et M'Vila sont servis et la nouvelle sentinelle Verte passe à KTC :
 
 
Pour compenser le manque d'un joueur au pressing, le latéral gauche adverse monte sur RPG, tout en surveillant Bamba. Sans solutions de passe, KTC redonne le ballon à Moulin, Perrin est de nouveau servi. Les deux centraux sont très écartés, pour étirer au maximum les attaquants qui pressent. Ça ne marche qu'à moitié, l'avant-centre ne bouge pas de la zone de Perrin et le milieu axial suit M'Vila partout. Ça ouvre quand-même un grand espace dans l'axe, dans lequel Diousse fait un appel, sans être servi. Le circuit de passe centraux-gardien est de nouveau utilisé :
 
 
Cette fois-ci, c'est Bamba qui décroche pour proposer une solution dans la zone libre, et il est servi. Le marquage individuel de Metz continue, c'est donc le latéral gauche qui se retrouve entre deux Stéphanois, RPG et Bamba. Cette situation aspire un Messin de plus : 
 
 
Le milieu axial qui surveillait Dabo monte sur Bamba et c'est un défenseur central qui prend sa place. Sans solution de passe, dans un petit périmètre dans leur propre moitié, Bamba et RPG jouent en arrière avec le gardien, via KTC. C'était la chose à faire, parce qu'après cette possession dans leur propre moitié, les Verts ont réussi à créer un déséquilibre : Cabella et Hamouma se retrouvent dans le rond central en deux-contre-deux avec les défenseurs. Moulin trouve le premier d'entre eux... mais il rate complètement son contrôle et le ballon est récupéré par Metz dans la moitié adverse. Et à chaque fois que c'est arrivé, ça a donné une attaque dangereuse pour les Lorrains.
 
 
 
Malgré un pressing adverse haut et un marquage individuel, surtout sur Perrin et M'Vila, les Verts ont essayé de combiner dans leur propre moitié avant de chercher des solutions par un jeu long. Sauf que ça a été doublement dangereux. Sans être en confiance, avec des lacunes techniques, des nombreuses passes ou contrôles ont été ratés dans les propres 30m. Et le jeu long de Moulin (ou les réceptions de ses partenaires, si on veut...) a été très imprécis, ce qui revenait à la même chose : ballon perdu et phase de transition bien exploitée par l'adversaire. 
 
Après un quart d'heure de jeu, une autre longue phase de possession basse pour les Verts - on ne la détaillera pas, mais on regarde la fin :
 
 
Sevré des ballons, Cabella descend pour participer au jeu - sa place sur l'aile gauche est prise par Diousse. La série des passes stéphanoises produit le même déséquilibre dans la défense adverse, trois-contre-trois. La sentinelle messine a donc le choix de suivre son adversaire direct (Dabo dans ce cas) ou descendre aider sa défense si les Verts jouent long. Finalement le choix n'est pas nécessaire, Moulin garde le ballon dans ses pieds...
 

 

... pendant 18 secondes (!) avant de jouer long. Tout le monde est bien en place, Bamba est cherché par la passe, mais il ne va pas au duel. Le ballon est récupéré par Metz et en deux passes l'avant-centre (qui colle toujours à Perrin !) est cherché en profondeur. Le capitaine de l'ASSE gagne le duel, mais rate sa passe pour KTC, ballon récupéré de nouveau, décalage, et but. Du côté de Metz, ça ne peut pas être plus simple : être présents sur les longs ballons, presser et attendre l'erreur stéphanoise, qui arrive avec une régularité impressionnante.
 
 
 

Conclusions

 
De nouveau, les Stéphanois se sont illustrés par les munitions qu'ils ont offertes à leurs adversaires. Et si lors du match précédent la réussite à été verte, ça n'a pas été le cas à Metz. L'ASSE semble être encore très loin de pouvoir produire du jeu sans se mettre en danger. En essayant, en travaillant, ça va finir par arriver... espérons avant que ça ne soit trop tard. 
 
 
 

Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

 

par Pilou83, le 18/01/2018


A venir

03/06/2018 13:00

[U17R] Grenoble - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com