Où comment culbuter onze mecs en kilt...


La fiche du match
Dimanche 15 juin 1958 - Coupe du Monde - Stade Eyravallenn (Örebro, Suède)
Premier tour: France 2-1 Écosse
Spectateurs: 13.550 - Arbitre : M. Brozzi (Argentine)

Buteurs : Kopa (22e), Fontaine (45e) pour la France, Baird (66e) pour l'Ecosse

France: Abbes - Kaelbel, Jonquet, Lerond, Penverne, Marcel, Wisnieski, Fontaine, Kopa, Piantoni, Vincent. Entraîneurs: Albert Batteux et Jean Snella
Écosse: Brown - Caldow, Evans, Hewie, Turnbull, Mackay, Collins, Murray, Mudie, Baird, Imlach. Entraîneur: Dawson Walker


Les faits du match

Avant ce match, le troisième du premier tour, l’équipe de France compte une victoire (7-3 face au Paraguay) et une défaite (3-2 face à la Yougoslavie). Dans un groupe où toutes les équipes peuvent encore se qualifier, cette rencontre face à l’Ecosse est donc décisive pour les Tricolores.



Favoris bien qu'encore très décriés par leurs compatriotes, les Français ne vont pas laisser passer l’occasion de se qualifier pour les quarts de finale. A la 22e minute, Raymond Kopa fusille Brown d’une reprise de volée aux 6 mètres. A peine dix minutes plus tard, le défenseur britannique Hewie manque un penalty et c’est Just Fontaine qui peu de temps avant la pause enfonce le clou en lobant Brown, suite à une ouverture de Jonquet.



La réduction du score de Baird en seconde période n’empêchera pas les Français de poursuivre leur route dans ce Mondial, leur permettant ainsi d’écrire la première belle page de l’histoire des Bleus.



Le Saviez-vous ?
- Ce match sera le seul de la compétiton joué dans le stade d'Eyravallen à Örebro. L'enceinte se nomme aujourd'hui la Behrn Arena.

- Claude Abbes, le gardien de l’équipe de France durant cette Coupe du Monde, est le seul représentant de l’ASSE dans le groupe des 22 joueurs français. Il joue ce 3e match suite à la méforme du titulaire Remetter face à la Yougoslavie et ne quittera plus le onze de départ de toute la compétition.

- Si à l'époque, il n'est pas rare que la sélection nationale soit composée de plusieurs entraîneurs, il est à noter que les deux sélectionneurs français ont un destin intimement lié à l'ASSE: ce ne sont autres que Jean Snella et Albert Batteux !

- Raymond Kopa, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur français de l’époque, réalise en 1958 le doublé Coupe des Clubs Champions - Championnat d’Espagne avec le Real Madrid. Il sera élu Ballon d’Or à la fin de la même année.

- Après avoir éliminé l’Irlande du Nord en quart de finale 4-0, les Tricolores rencontreront le Brésil du jeune Pelé en demi-finale. Aucun remplacement n’étant autorisé, ils joueront l’essentiel de ce match à 10 contre 11, Vava cassant la jambe de Jonquet à la demi-heure de jeu. Malgré la défaite 5-2, ils seront les premiers à tromper le gardien brésilien Gilmar et finiront même 3e de la compétition.

- Just Fontaine reste à ce jour le joueur ayant marqué le plus de buts lors d’une phase finale de Coupe du Monde: 3 face au Paraguay, 2 face à la Yougoslavie, 1 face à l’Ecosse, 2 face à l’Irlande du Nord, 1 face au Brésil et 4 face à la RFA pour un total de 13 buts !