17 août 2001 : Grenoble 1-0 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Les expected goals verts 2017-2018

Stat très prisée par les analystes du foot, les expected goals donnent une idée intéressante sur la dangerosité d'une équipe. Comment la saison contrastée des Verts se traduit à travers cette mesure de performance offensive et défensive ?

Tout d'abord, pour ceux qui ne connaissent pas les xG (expected goals), vous pouvez lire l'article des cahiers du football qui donne une explication détaillée sur le sujet. Les données utilisées dans cet article sont celles du site understat.com .

 

Image
On voit bien sur ce graphique le gros passage à vide de l'ASSE au cours de cette saison. Les 2 lignes verticales indiquent le changement d’entraîneur. Les valeurs sur ce tableau, correspondent à la moyenne mobile sur 5 journées. Ce qui implique que les premiers chiffres de Sablé et de Gasset sont impactés par leur prédécesseur. La courbe de xG des Verts entame sa descente sur les derniers matchs et continuent la chute infernale, jusqu'à la reprise en main de Gasset. Dans le même temps, les xG des adversaires s'élèvent fortement. Les Verts n'ont plus ni attaque, ni défense. Avec Gasset, les Verts reprennent vraiment des couleurs. L'attaque redevient dangereuse et la défense maîtrise mieux ses adversaires au moins jusqu'à quelques journées de la fin.

Efficacité par rapport aux xG


La dangerosité est une chose, mais l'attaque et la défense stéphanoise ont-t-elles été efficaces ?

Image
Si au début de championnat, les Verts marquent de façon similaire à la prédiction des xG, rapidement ils marquent moins qu'ils ne se créent d'occasions. Sous Sablé, l'équipe revient à l'équilibre mais le nombre d'occasions est bas, ce qui ne permet pas à l'équipe de sortir de la tourmente. Avec Gasset, l'équipe va devenir de plus en plus efficace et va même surperformer sur plusieurs journées avant d'avoir un coup de moins bien.

Image
Si au début de saison la défense stéphanoise a été très efficace, elle va exploser sous la fin de la période de Garcia et pendant toute la transition Sablé. À sa prise en main de l'équipe, Gasset va permettre de rééquilibrer la défense avant que celle-ci retrouve toute l'efficacité du début de saison.

xG et entraineur


Comparons maintenant les 4 derniers entraîneurs stéphanois. Galtier était-il plus défensif que les autres entraineurs ? Garcia était-il le plus offensif ?

Pour ces comparaisons, j'ai pris séparément les 3 saisons de Galtier, puis la moyenne de ses 3 années et aussi j'ai séparé les données de Gasset en 2. Gasset 1 correspond à tous les matchs qui a dirigé et Gasset 2, les matchs après le mercato hivernal.

Image
Sur le premier tableau, on a, à la verticale, les xG des adversaires et à l'horizontale, les xG pour l'ASSE. Tout de suite, on voit clairement que Sablé est en difficulté aussi bien en attaque qu'en défense. Pour Galtier, hormis sur la dernière saison, son équipe concédait peu d'occasions adverses. Il est intéressant à noter que moins ses équipes concèdent des occasions, plus elles s'en créent en attaque. Il reste, cependant, en retrait de Gasset et Garcia sur les actions offensives. Gasset et Garcia ont des résultats défensifs, au niveau des xG, similaire à la dernière saison de Galtier. Par contre, leur attaque est plus dangereuse. Gasset a les meilleurs résultats xG de tous les entraîneurs, mais on voit grâce à ces données que le mercato hivernal a été plus que bénéfique pour obtenir ces résultats.

Sur le deuxième tableau, on y voit l'efficacité des différentes équipes. Plus un entraîneur est haut, plus il est efficace en défense et plus un entraîneur est à droite, plus il est efficace en attaque. Rapidement, on voit que 2 entraîneurs ont une mauvaise efficacité. Sablé en défense et Garcia en attaque. Si l'équipe de ce dernier était capable de se créer des occasions, elle était en difficulté pour concrétiser celles-ci. Galtier a lui pu maintenir la même efficacité défensive sur les 3 saisons étudiées. Par contre, il a eu plus de mal au niveau offensif même si la moyenne de ses 3 dernières années est à l'équilibre. Pour Gasset, on voit encore l'impact important qu'a eu le mercato hivernal.

xG en Ligue 1


Maintenant qu'on a vu l'évolution des xG entre les entraîneurs stéphanois, on peut se poser la question de la performance des Verts en comparaison aux autres équipes de la L1. Pour rappel, l'ASSE a fini 10ème attaque et 10ème défense.

Image
Sur ce tableau sont indiqués les xG pour chaque équipe (horizontal) et le nombre de buts marqués (vertical). La ligne montre elle, l'efficacité. Les équipes au dessus surperforment, celles en dessous ne sont pas assez efficaces. 4 équipes se détachent clairement du reste du peloton. Les Verts pointent eux à une 6ème place au niveau des xG. Contrairement à l'idée reçue, les Stéphanois se montrent plus dangereux que certains de nos adversaires directs comme Nice et Rennes. Par contre notre efficacité est en retrait.

Image
Ce tableau indique les xG contre et les buts encaissés. Par contre, par rapport à la ligne, l'efficacité est inversée. On voit que le vrai point faible de cette saison, c'est qu'on a concédé trop d'actions dangereuses (15ème en L1). Heureusement que la bonne efficacité de notre défense a permis de limiter la casse.

xG et les joueurs


Dans cette partie, nous allons voir quel est le joueur le plus dangereux de l'effectif sur deux stats, les xG et les xA (passes décisives), à gauche et à droite respectivement ci-dessous :

Image
Il n'est pas étonnant de retrouver largement en tête Beric pour les xG90 (pour 90 minutes) avec 0,6 devant Hamouma, Bamba et Cabella (joueurs à plus de 500'). Notre buteur étant le 7ème joueur (à plus de 500' de jeu) le plus dangereux de L1 derrière Mitroglou 1,14, Cavani 0,84, Neymar 0,83, Jovetic 0,74 et Falcao 0,64. Par contre, si on regarde les xG sans les pénaltys, Beric passe à 0,47 de xG qui le place en 11ème place en L1. Il reste malgré tout le plus dangereux des Stéphanois à plus de 500' de jeu. Cabella et Bamba par contre reculent et se retrouvent au même niveau de dangerosité que KMP.

A droite, pour les xA, Bamba est devant Hernani (au faible temps de jeu), Hamouma et Cabella. Avec 0,29 xA, il se place à la 9ème place en L1 derrière Neymar 0,62, Payet 0,59, Thauvin 0,39, Dossevi, Mbappe, N'Jie, Di Maria et Malcom.

Image
Au niveau de l'efficacité, on voit que Hernani et Debuchy ont vraiment été les plus efficaces en marquant 2 buts de plus que ce qui était prévu par rapport au xG. Beric est au parfait équilibre avec 7 xG et 7 buts marqués. Derrière à la traine, Hamouma, Bamba et KMP ont sous-performé avec 2 buts de moins que prévu. Bamba passe même à 3 buts si on enlève les pénaltys. Pour l'efficacité des xA, on retient surtout Gabriel Silva avec +1 passe décisive et à l'inverse Hamouma, Debuchy et Hernani à -1.

Pour finir, deux tableaux sur le taux de conversion avec et sans pénalty.

Image

Beric reste une valeur sûr avec presque 1 but tous les 3 tirs. Par contre, en comparaison avec les autres grands buteurs du championnat, il tire peu au but 2,06 tirs en 90', alors que ses concurrents sont entre 3 et 4,5 tirs pour 90'. Les détracteurs de KMP seront heureux de voir qu'il a le plus faible taux de conversion. Il est malgré tout, dépassé si on enlève les pénaltys par 2 joueurs Dabo et surtout Bamba qui a un taux de conversion inférieur à 5%. Ce qui confirme l'impression que le dernier tirait beaucoup pour peu de résultats et pas toujours à bon escient.
 
 
 
Par Sam42

par Pilou83, le 25/07/2018


A venir

18/08/2018 18:00

[Nat2] ASSE - Trelissac



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com