25 avril 1952 : Naissance de Jacques Santini  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

A l'usure

Malgré un début de match difficile, les Verts ont continué leur sans faute à domicile en 2018 avec une victoire contre Caen.

Le début du match n'a clairement pas été à l'avantage de l'ASSE, qui a encaissé un but rapidement, qui a concédé d'autres occasions et qui a été incapable de s'en procurer à son tour. Par contre, les Stéphanois ont commencé à être de plus en plus dangereux au fil du match et ils ont fini par prendre le dessus sur leurs adversaires - le but de la victoire a été marqué à la 78e et Caen n'a tiré même pas une fois vers la cage de Ruffier ensuite.

Quelques chiffres décrivent bien cette situation. La maîtrise a toujours été stéphanoise (84% de passes réussies en 1MT et 83% en 2MT), la possession aussi (56% en 1MT, 63% en 2MT). Mais le rapport des tirs a été en faveur de Caen dans la première demi-heure (8-2 !) et en celle de l'ASSE la dernière demi-heure (6-1). Mais au delà des chiffres, c'est la déclaration du coach stéphanois qui décrit le mieux le plan de jeu : "Il fallait avoir la maîtrise du jeu et fatiguer notre adversaire.". Et c'est exactement ce qui s'est passé, comme on le verra lors de quelques exemples. Mais avant, la théorie :
 
 
Alignés dans un 4-2-3-1 contre une équipe en 5-3-2, les Verts allaient évidemment passer par les côtés, où ils étaient en supériorité numérique. Pour compenser cette situation, les milieux axiaux de Caen devraient aider dans les couloirs, mais comme ils étaient seulement 3, ils avaient du mal à coulisser d'un côté à l'autre. Des changements répétés de côté allaient forcément les user, les fatiguer, et créer des espaces au fur et à mesure de la rencontre.
 
 

En début du match

 
Lors d'une attaque stéphanoise à la 15e, le ballon se trouve côté gauche dans les pieds de Gabriel Silva :


On voit bien les 4 éléments offensifs des Verts, situés dans une défense à 5, ainsi que les 3 milieux axiaux de Caen qui ont glissé pour qu'un d'entre eux puisse bloqué le latéral de l'ASSE. Les images suivantes vont toujours mettre en évidence les deux lignes adverses de 5 et de 3, l'espace entre ces deux lignes, ainsi que le positionnement de l'avant-centre plus en retrait (Rodelin).

M'Vila envoie le jeu du côté opposé, où il trouve Janko :


Les milieux et la défense glissent vers ce côté. Janko essaie de combiner avec KMP, le ballon est perdu, dégagé loin devant, où Perrin gagne son duel avec l'avant-centre adverse et les Stéphanois attaquent de nouveau, côté gauche :


Gabriel Silva, M'Vila, Diousse et finalement Cabella : les Verts ont la maîtrise du ballon et cherchent à contourner le bloc adverse. Le meneur de l'ASSE combine avec Beric :


... qui sert Janko dans le couloir droit :


Les 5 défenseurs et les 3 milieux coulissent vers ce côté, laissant peu d'espace entre les lignes, mais beaucoup plus côté opposé. KMP joue en retrait avec Diousse, qui envoie tout de suite le ballon côté gauche :


Ntep le récupère et combine avec Gabriel Silva. Les milieux et la défense doivent de nouveau coulisser vers ce côté :


Et quand le un-deux entre les deux joueurs de couloir de l'ASSE fonctionne et le latéral est lancé en profondeur, c'est un défenseur central qui doit sortir pour le prendre, laissant 3 Stéphanois contre 2 défenseurs dans la surface. Gabriel Silva ne parvient pas à centrer, l'action se finit, mais elle a bien illustré les tactiques respectives des deux équipes. Côté Caen, défense à 5 et 3 milieux qui coulissent sans cesse d'un côté à l'autre, sans laisser de l'espace entre les lignes. Côté l'ASSE, du jeu dans les couloirs, alternant gauche-droite tout le temps, pour chercher le décalage... ou pour attendre l'erreur ou la fatigue.
 
 

En fin de match

 
Une heure plus tard, à la 75e, les Verts avaient introduit trois joueurs frais, Selnaes, Bamba et Hamouma, sans rien changer au système de jeu ou à la tactique. Caen, par contre, n'avait effectué aucun changement et ses joueurs avaient longtemps couru après le ballon. Une relance propre part de Ruffier :


Subatic, Diousse, Perrin, le jeu part vers la gauche :


La défense à 5 est toujours là, comme la ligne de 3 milieux. Mais il y a de l'espace entre les lignes maintenant et Cabella s'y place. Le 2e avant-centre, qui en 1MT était tout le temps plus haut que les milieux, se trouve maintenant sur la même ligne - on peut dire que Caen défend en 5-4-1, non seulement sur cette action, mais depuis un moment déjà. Les Verts n'ont pas changé de tactique, de la gauche, le ballon part vers la droite via les milieux axiaux et Hamouma est cherché par Diousse :


Janko lui apporte du soutien et ils se trouvent à 2 contre 1 dans le couloir, les 3 milieux sont trop loin, le 4e (l'attaquant) est trop fatigué pour courir et couper les angles. Le latéral est lancé dans le couloir et il choisit de piquer vers l'axe :


Il a raison de le faire, il trouve un boulevard entre les deux lignes défensives de Caen. Cette action ne donne rien (mésentente entre Janko et Beric), mais à peine 3 minutes plus tard c'est Bamba qui profite de ce grand espace entre les lignes, dans l'axe, pour armer la frappe du 2-1.
 
 
 

Conclusions

 
Même menés très tôt, même bousculés pendant la première demi-heure, les Verts ont su être patients, garder la tête froide, insister avec leur plan de jeu basé sur les changements de côté. Et ça a fini par payer, la fatigue adverse créant les failles nécessaires. Certes, ce n'était pas un match référence pour l'ASSE, mais il donne de l'espoir, tant cette maîtrise et cette confiance ont fait défaut aux Stéphanois les derniers mois. C'est toujours le coach stéphanois qui le résume très bien : "Il y a un mois, je pense qu’on aurait perdu ce match, on a dû être patient."

 

 

Licence Creative Commons Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

par Pilou83, le 30/01/2018


A venir

27/04/2018 20:45

Montpellier - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com