13 décembre 1972 : Naissance d'Antonio Esposito  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 29 Janvier

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

29 janvier 2003 : ASSE 0-3 Gueugnon

Vous souvenez-vous de ce soir là, lorsque l'ASSE était au plus bas ?
Étiez-vous au stade, fataliste et dépité ? Ou bien devant votre radio, vous retenant de pleurer ?

La feuille de match
Mercredi 29 janvier 2003 - Championnat de France de L2 - Stade Geoffroy-Guichard
23e journée: ASSE 0-3 Gueugnon
Spectateurs: 10.337 - Arbitre: M. Lecellier

Buturs: Lempereur (10e), Théophile (34e) et Maspimby (80e)

ASSE: Janot - Carteron, Hognon, Oliveira, Olesen - Sablé, Garcia (Guillou 67e), Jau, Hellebuyck (Mendy 67e) - Dogbé, Chavériat (N'Dour 67e). Entraineur : Frédéric Antonetti
Gueugnon: Trivino - Emeran, Vrielynck, Gauthier, N'Gambi, Fontenette - Ursule, Levrat, Moreno (Maspimby 67e) - Lempereur (Mulak 84e), Théophile (Neumann 78e). Entraineur: Albert Cartier

Expulsion: Vrielynck (74e) pour Gueugnon




Les faits du match
Deux mois ont passé depuis la terrible opération "Kop Nord vide" face à Chateauroux (0-0) et la situation des Verts n’a pas évolué. Ils occupent une inconfortable 15e place dans ce Championnat de Ligue 2, à égalité de points avec le premier relégable Istres, et viennent de s’incliner chez un concurrent direct de la zone rouge, Reims (1-0).

Pour ce court déplacement de Gueugnon, Fred Antonetti est privé de Lilian Compan, le meilleur buteur du club, et renforce du coup son milieu de terrain en titularisant David Hellebuyck (photo) et Fabrice Jau, prêté par le SC Bastia et qui joue son premier match avec l’ASSE. Les clés de l’offensive sont confiées au duo Dogbé-Chavériat.



Le public est clairsemé mais reste soudé dans la difficulté (photo Furiana)


Les Stéphanois prennent le meilleur départ, mais, comme trop souvent, se font surprendre sur la première occasion adverse, le doyen Lempereur ne laissant aucune chance à Jérémie Janot (0-1, 10e). Insolents de réussite, les Bouguignons réussissent même à doubler le score par l’intermédiaire de Théophile quelques minutes plus tard (0-2, 34e).
La neige se met à tomber de plus en plus fort sur Geoffroy-Guichard, et juste avant la pause, les locaux ont l’occasion idéale de relancer le match en obtenant un penalty. Hélas, la tentative de Patrice Carteron est détournée sur la transversale par Trivino.



La une du journal de la Saône-et-Loire du lendemain



Malgré un triple-changement en milieu de seconde période, l’ASSE ne s’en remettra pas. Et les quelques sifflets du public de Geoffroy-Guichard se transforment même en silence abattu lorsque Gueugnon, pourtant réduit à 10, ajoute un troisième but en contre, par Maspimby (0-3, 80e) et que N’Dour, de retour de blessure, voit Trivino arrêter un autre penalty.

Le 29 janvier 2003 s’avérera donc être une funeste soirée, peut-être la plus funeste de toutes, pour l'ASSE qui plonge du coup à la 20e place.
Heureusement, tout reverdira au printemps…



Le Saviez-vous ?
- Les Verts sont officiellement 13e à l'issue de la journée mais par le jeu des matches reportés et décalés, ils sont bel et bien 20e et derniers lors du coup de sifflet final.

- Mais comme le dit le proverbe: quand on touche le fond, on ne peut que remonter. Les Verts sauront se réveiller après cette cinglante gifle pour enchaîner 11 matches d'invincibilité et terminer 9e. Les Forgerons finiront la saison 11e.

- Cette lourde défaite est la première concédée à domicile par les hommes d'Antonetti en cette saison 2002-03. Ils ne s'imposeront en revanche qu'une fois hors de leurs bases... à Gueugnon justement !

- En conférence de presse, à l'issue de la rencontre, Antonetti déclarera: "Nous devons désormais sauver le club, et puis tous s'en aller". Il restera néanmoins à la tête de l'équipe la saison suivante, pour la montée en L1.

- Ces dernières années, les parties disputées sous la neige ont pourtant plutôt souri aux Stéphanois, tombeurs dans des conditions dantesques de Montpellier (5-4 en 2000 et 4-1 en 2013), et de Marseille (2-0) en 2005.

- Lorsque l'ASSE va mal et perd quelques matches, souvenez-vous d'ASSE-Gueugnon en 2003. Et souriez. Ce match est l'étalon-mètre de la sinistrose du supporter stéphanois...

par Dissident, le 29/01/2016

Ephéméride du 29 Janvier


A venir

15/12/2017 20:45

ASSE - Monaco



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com