25 septembre 1957 : ASSE 2-1 Glasgow Rangers - 16e de finale retour de C1   
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Comment marquer quatre buts (face à des amateurs)

Il n'y a rien de mieux qu'un adversaire d'un échelon inférieur pour la reprise et la mise en pratique des choses préparées pendant un stage au soleil, surtout quand le résultat est au rendez-vous. Mais si la qualification a été acquise, est-ce que tous nos joueurs s'en sont bien sortis ?

Si l'année 2016 avait commencé avec une analyse simpliste de comment prendre un but amateur (de la part de Raon-l'Etape), cette année commence mieux, avec une analyse des quatre buts marqués contre l'équipe de Croix (CFA). Un an d'écart, même stage de la compétition, et si le résultat (la qualification) est le même, la manière est bien différente...
 
 

KMP centre en retrait

 
A la 24ème minute, une attaque placée des Verts, le ballon circule de Veretout vers Lemoine, puis KTC, pour contourner le bloc adverse :
 

 

On peut remarquer que ce bloc est de moins bonne qualité que ce qu'on peut voir d'habitude : il y a de l'espace entre les lignes (où nos deux ailiers se placent) et, surtout, le milieu latéral gauche n'est pas bien placé. Il ne coupe pas la trajectoire de passe et KTC peut lancer Malcuit dans son couloir - avec une simple passe, le milieu a été passé. Ce type d'action / passe qui contourne le milieu latéral a été l'attaque la plus utilisée par les Verts lors de la première période, mais quasi-exclusivement à droite. Il est difficile à dire pourquoi pas à gauche aussi - peut-être le milieu adverse se plaçait mieux, peut-être Polomat ne faisait pas le bon appel, peut-être Perrin (droitier) avait moins d'angle pour ce genre de passe... bref, ceci est une attaque-type de l'ASSE en première période :
 

 

Comme le milieu latéral a été dépassé, son défenseur se retrouve seul contre nos deux joueurs de couloir, il est donc facilement éliminé par l'appel de KMP et la passe de Malcuit. KMP reçoit ainsi le ballon dans la surface, lève la tête et a le temps d'attendre les appels dans la surface de Söderlund, Hamouma et Pajot. Il choisit une passe en retrait pour un tir en premier intention de Veretout, qui, au moment de la passe de Malcuit, était très loin de la surface :

 
 
Pour que KMP ne compte pas une passe décisive dans ses stats, le tir de Veretout est dévié dans le but par un Hamouma opportuniste, mais pas hors-jeu, comme bien visible ci-dessus.
 
 

Le tir de KMP est contré

 
Si souvent c'était Veretout qui frappait les corners, à la 55ème minute ça a été le tour de Hamouma. Son ballon au premier poteau est repris acrobatiquement par Perrin, qui dévie et Pajot cherche à le récupérer :

 

Il faut noter que les Verts avaient placé 5 joueurs dans la surface, pour 8 adversaires sur ce corner. Pajot rattrape le ballon et son centre est dévié de la tête par un défenseur dans les pieds de KTC, qui le donne à KMP, face au but :

 

 

Pour que KMP ne compte pas un but dans ses stats, son tir est contré et le ballon arrive à l'entrée de la surface. Perrin (dos au but) le laisse pour Veretout, mieux placé, et son tir n'est plus dévié par un coéquipier cette fois-ci :


Un but un peu chanceux, après des ballons cafouillés dans la surface adverse et avec de la réussite, mais la réussite ça se provoque, en allant chercher des ballons déviés comme Pajot ou en communiquant bien comme Perrin et Veretout...

 

KMP décale Polomat

 
A la 78ème, après un ballon récupéré sur la ligne médiane, Polomat est lancé sur le côté gauche. Il passe le ballon à KMP et monte plus haut dans son couloir :

 

Même si le milieu latéral adverse est loin, il y a quand-même un bon nombre de défenseurs pour arrêter l'attaque des Verts. KMP se retourne, garde le ballon (attirant ainsi deux adversaires sur lui) et attend un appel de ses partenaires :

 

 

Il en a deux, Polomat dans son couloir abandonné par le latéral (qui est allé chercher KMP) et Hamouma dans l'axe. Il choisit... aucune des options, se retourne chercher une autre, puis se retourne encore et finit par décaler Polomat :

 

 

La tergiversation de KMP a permis au milieu latéral de se replier, mais sa passe est similaire à celle de KTC pour Malcuit lors du premier but, elle élimine complètement l'adversaire. Polomat a ainsi tout le temps nécessaire (3 secondes, énorme pour ce genre d'action) pour préparer son centre...

 

... et surtout se comprendre avec Söderlund sur l'appel que celui-ci fera. Le résultat est un centre parfait au premier poteau, pile dans la course du Norvégien, et le break est fait.

 

KMP et Hamouma dribblent des défenseurs

 
A la dernière minute du temps additionnel, un ballon récupéré par Polomat est envoyé à KMP, entre deux adversaires :

 

Le contrôle orienté de celui-ci et sa vitesse lui permettent de se débarrasser des deux adversaires et d'avancer avec le ballon, créant ainsi une supériorité numérique :
 


Il s'appuie sur Hamouma qui dribble aussi un défenseur, le central monté le chercher. Comme Roux fait l'appel qu'il faut pour serrer la défense, le débutant Keyta se retrouve seul à droite...

 
... et, bien servi par Hamouma, il n'a plus qu'à ajuster le gardien adverse.

 

Conclusions


Quatre buts marqués lors d'un match, c'est assez rare pour les Verts, même si c'est contre un adversaire de CFA. Les buts sont très différents, mais ils ont une chose en commun : à chaque fois, KMP touche le ballon dans les 5 secondes qui précédent le but. Et pourtant, d'un point de vue stats, il n'est pas du tout crédité. Ça peut paraître anecdotique, s'il n'y avait pas la déclaration de Galtier trois jours auparavant : "Les milieux de terrain ne marquent pas beaucoup. (...) Dans le secteur offensif, il doit y avoir une prise de conscience individuelle. On ne peut être un attaquant et se satisfaire des statistiques actuelles. C’est clair, net et précis. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs. (...) leur job consiste à marquer et à faire marquer."

Malgré son poste de sentinelle, Veretout a marqué le deuxième but et a failli marquer le premier. Hamouma est crédité d'un but et une passe décisive, Söderlund a marqué lors de (probablement) son seul vrai tir du match, Keyta a marqué aussi malgré seulement 13 minutes jouées. KMP, par contre, bien que présent dans les actions qui comptent, ne peut pas se satisfaire de ses statistiques...

 

 

par Pilou83, le 10/01/2017


A venir

30/09/2017 18:00

[Nat3] Vaulx-en-Velin - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com