17 janvier 1960: ASSE 1-1 Stade Français  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Valette : "Bryan me fait penser à Josuha"

Sortant d'une belle saison à Virton hélas stoppée par une fracture du tibia contractée le 15 avril dernier, Baptiste Valette a joué pendant six ans aux côtés de Bryan Dabo au MHSC. Actuellement en rééducation à Capbreton, l'ancien gardien numéro 3 des Verts (de 2013 à 2015) a accepté de répondre à quelques questions sur la première recrue estivale du mercato stéphanois.

Peux-tu nous présenter le joueur Bryan Dabo ?

C'est un joueur athlétique qui gagne quasiment tous ses duels de la tête. Techniquement il est à l'aise, que ce soit du pied droit ou du pied gauche. C'est un joueur très complet qui met une bonne ambiance, qui est agréable. Franchement, je trouve que c'est une superbe recrue pour l'ASSE. Sa dernière saison à Montpellier a été très convaincante. Je pense que c'est un bon profil pour Sainté.

Tu nous confirmes que Bryan est un joueur polyvalent ?

Oui, il a occupé pas mal de postes différents avec les pros. Quand on jouait ensemble dans les équipes de jeunes à Montpellier, il jouait tantôt en défense centrale, tantôt en 6. Défenseur central, il est très bon car il est serein dans ses relances, techniquement il est propre. Dans les airs, c'est lui le patron ! Déjà en U15 je me souviens qu'il était au-dessus dans ce secteur. Il apprécie de jouer en 6 car il aime toucher beaucoup de ballons, il relance. Il va assez vite donc il aime se projeter vers l'avant.

Avec les pros, il a même joué à d'autres postes.

Oui, il a joué à tous les postes Bryan ! Arrière droit, arrière gauche, défenseur central, en 6, en 8, en 10, ailier droit... Je crois qu'il n'a pas encore joué à mon poste mais ça ne saurait tarder ! Il pourrait être pas mal dans les buts, il a de l'envergure. De là à menacer Stéphane Ruffier et Jessy Moulin... Ça va être compliqué quand même ! Je ne pense pas qu'on le verra faire du spécifique avec Fabrice Grange.

Christophe Galtier envisage de faire jouer Bryan en 8.

Je pense qu'il sera précieux et performant à ce poste. Il n'y a pas de joueur ayant son profil dans l'effectif actuel de l'ASSE. Dans le style de jeu, Bryan me fait un peu penser à Josuha Guilavogui. Ils ont d'ailleurs une certaine ressemblance physique. Ils sont grands, élancés, fin techniquement. Je pense que le coach va utiliser Bryan comme il utilisait Josuha, dans le même schéma. Ce serait bien.

Bryan doit bien avoir des points faibles, non ?

Parfois, il peut avoir pendant un match des moments d'inattention, des petites sautes de concentration. Bryan a un fort caractère, il est très, très sûr de lui. C'est ce qui a fait sa force, on le sait. Mais parfois, être trop sûr de soi, ça peut jouer des tours. Mais pour moi, il y a eu un déclic dans sa vie : la naissance de son fils il y a deux ans. Il a pris des responsabilités. Je m'en suis rendu compte car Bryan est l'un de mes amis, je le côtoie en dehors du foot. Sa paternité l'a changé, sur le terrain comme en dehors. J'ai l'impression qu'il a pris du plomb dans la tête. Du coup il fait de meilleurs choix, prend moins de risques inconsidérés. C'était à mon sens son seul défaut. C'est un très bon joueur de foot.

Humainement, comment décrirais-tu Bryan ?

C'est un mec qui prend la vie du bon côté.

C'est la vie de Brian : "Always look on the bright side of life !"



Oui, voilà ! (Rires)

Quelles sont ses autres qualités ?

Bryan est quelqu'un de très intelligent, hyper instruit, on peut parler de tout avec lui. Il est chambreur. C'est vraiment quelqu'un que j'apprécie. On a vécu plein de choses ensemble à Montpellier. J'ai gardé contact avec lui quand je suis parti à Sainté et que lui était encore à Montpellier. On est resté en relations quand bien même j'évolue désormais en Belgique. Deux jours avant sa signature, on était ensemble au mariage d'un ami commun. Je pense qu'il va bien se fondre dans le groupe stéphanois. J'ai vu quel genre de personnes le coach Galtier recrutait, c'est tout le temps de bonnes personnes. Bryan sera très bien dans ce groupe.

On imagine qu'il t'a posé pas mal de questions sur Sainté !

Ah oui, on a plus que parlé ! Je lui ai tout dit (rires) Je lui ai parlé du club, de la ville, de la région. Forcément mon expérience l'intéressait car j'ai comme lui été amené à quitter Montpellier pour Sainté il y a trois ans. Comme Bryan cherche à se loger, je lui ai donné quelques conseils. Moi quand je suis arrivé ici j'avais un peur de la neige, je craignais de ne pas pouvoir venir à l'entraînement en cas de mauvais temps. Du coup j'ai habité à l'Etrat et à Saint-Priest-en-Jarez. Bryan cherche quelque chose d'assez grand, je lui ai donc cité des endroits où la plupart des joueurs vivent : Veauche, Andrézieux, Saint-Héand, Saint-Galmier, Chamboeuf, etc.

Tu l'as prévenu que le climat était plus rude dans le Forez que dans l'Hérault ?

Je lui ai dit que la ville et le climat allaient le changer de Montpellier. J'ai précisé qu'à Sainté il y a moins de soleil mais les gens amènent la chaleur. Je lui ai dit que les gens sont gentils et qu'il allait retrouver également la chaleur dans le stade. Moi je n'ai pas eu la chance d'y jouer. Lui va jouer dans le Geoffroy-Guichard. Il a hâte d'évoluer dans un Chaudron en feu. On sait que Sainté vit beaucoup du football, ça l'intéresse et ça va lui plaire. Cette année je vais essayer de le voir jouer. Je vais essayer de redescendre à Sainté d'autant plus que j'ai de la famille là-bas.

T'avait-il parlé de son attirance pour Sainté bien avant votre très récente discussion de ce début d'été ?

On en a discuté tout récemment quand c'était sûr que ça allait se faire mais pas avant. J'ai beaucoup d'amis maintenant dans le monde du foot et je constate que le mercato est un sujet sinon tabou en tout cas sur lequel on ne souhaite pas trop se prononcer. Tant que rien n'est signé, généralement on n'en parle pas trop. Moi, étant footeux aussi, je sais que ça me dérange quand on insiste à me demander où je vais aller. Du coup je ne pose pas ce genre de questions quand j'échange avec d'autres joueurs.

 

Merci à Baptiste, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement

 

 

 

 

 

 

par aloisio, le 28/06/2016


A venir

18/01/2018 19:00

Metz - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com