23 juin 1987 : Naissance de Mathias Degache  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 27 Février

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

27 février 1996 : ASSE 1-1 Lyon

Dommage pour ceux qui ont séché ce derby, ils auront raté le plus bel exploit de Séchet...

La feuille de match
Mardi 27 février 1996 - Championnat de France de D1 - Stade Geoffroy-Guichard
29e journée: ASSE 1-1 OL
Spectateurs: 17.870 - Arbitre: M. Colombo

Buteurs: J.P. Séchet (40e) pour l'ASSE. L. Giuly (10e) pour l'OL
 
ASSE: G. Coupet - W. Sagnol (F. Mannucci 87e), P. Moreau, P. Despeyroux, S. Harchèche - S. Santini, J.P. Séchet (D. Aulanier 77e), C. Ohrel, P. Bastou - L. Moravcik, D. Thimothée. Entraîneur: Maxime Bossis & Christian Larièpe
OL: P. Olmeta - C. Deguerville, J.L. Sassus, K. Marcelo, G. Anselmini - E. Roy, S. Deplace, L. Casanova (J. Bak 58e) - F. Maurice, L. Giuly, E. Assadourian (P. Chavrondier 73e). Entraîneur: Guy Stephan


Les faits du match
Au cours de cette saison plus que morose, les Verts ont l'occasion de redonner le sourire à leurs supporters lors du traditionnel derby face à une vilaine équipe lyonnaise qui entame à peine son renouveau sportif. Elie Baup a été limogé et est remplacé temporairement par son directeur sportif, Maxime Bossis, ancien grand international français, et Christian Larièpe.



Elie Baup et son remplaçant Max Bossis en arrière-plan


Cependant, la soirée commence plutôt mal. Malgré plusieurs parades décisives de Coupet, aucun défenseur stéphanois ne croit bon de dégager un ballon chaud dans la surface et le jeune Ludovic Giuly profite du cafouillage pour ouvrir le score dès la 10e minute.
Sonnés, les Verts frôlent le KO sur plusieurs actions dangereuses du duo d'attaque Maurice-Giuly, avant d'égaliser juste avant la pause sur une action magnifique: sur un centre flottant de Thimothée côté droit, Jean-Philippe Séchet trompe Olmeta d'un magnifique ciseau retourné (40e).



Le but de la saison. Le plus beau de tous les derbies ?


En seconde période, les Verts prennent le jeu à leur compte mais les deux équipes se neutralisent malgré des débats hachés sur la pelouse et dans les tribunes, le kop Nord bombardant Pascal Olmeta de divers objets en tous genres. Comme souvent cette saison, ce derby est une bien mauvaise affaire pour les Verts, relégables à l'issue de la rencontre...



Le Saviez-vous?
- Ce match est le 82e derby de l'histoire. Au match aller, les Vilains s'étaient imposés 2-1 (Assadourian et Maurice contre un but de Sandjak)

- Piteuse saison pour les Verts qui finiront 19e et donc relégués pour la seconde saison consécutive. Cette fois, l'ASSE ne sera pas sauvée par les tribunaux comme la saison précédente et devra vivre un intérime de 3 ans en D2. Quant aux Lyonnais, pourtant vice-champions en titre, ils échoueront à une anonyme 11e place.

- Elie Baup ayant été limogé quelques jours plus tôt suite à la défaite des Verts à Gueugnon, c'est Maxime Bossis qui assure l'intérim sur le banc. Ne disposant pas des diplômes requis, il est flanqué de Christian Larièpe, le directeur du centre de formation. Dominique Bathenay sera ensuite nommé entraîneur la semaine suivante mais l'ancien Vert ne pourra empêcher le club d'être relégué en fin de saison.

- Le tifo déployé par les Green Angels avant le début de la rencontre est particulièrement ambitieux pour l'époque: il représente un champ de course sur lequel s'élancent deux chevaux (un cheval ASSE et un cheval vilain). Durant son parcours le long de la tribune, le cheval stéphanois voit apparaître les 10 titres de l'ASSE et remporte bien évidemment la course. Sur la banderole qui accompagne le tifo, on peut lire: "Entre un bâtard lyonnais et un pur-sang stéphanois, y'a pas photo !"


- Jean-Philippe Séchet n'aura joué qu'une saison à l'ASSE mais il garde un merveilleux souvenir de ce derby: "Après mon but, je me souviens que je me suis dirigé vers les supporters lyonnais, je me suis arrêté devant eux et j'ai levé les bras, l'air rageur. J'ai inscrit ce soir-là un but exceptionnel, qui est resté gravé dans ma mémoire. Je me souviens qu'il a été classé en tête du top-buts à la télé. C’est le genre de but que vous n’inscrivez qu’une seule fois dans votre vie, sauf si vous vous appelez Amara Simba. J’ai marqué peu de buts au cours de ma carrière, mon ciseau retourné face à Lyon est assurément le plus beau"

- C'est lors de ce derby que le jeune Willy Sagnol (photo) fait ses grands débuts professionnels, alors qu'il n'a pas encore 19 ans. Il s'imposera rapidement au sein de la défense stéphanoise puis jouera une année en D2 avant d'être transféré à Monaco et de connaître une grande carrière.

- Jaloux de Jean-Luc Sassus à cause du comportement de son épouse Alexandra, Pascal Olmeta cassera le nez de son coéquipier le 20 décembre 1996. Licencié par l'OL, le gardien lyonnais sera remplacé en cours de saison par Grégory Coupet, qui croisera Sassus justement, transféré dans le Forez.

- Christophe Deguerville avait joué 8 saisons à l'ASSE, de 1987 à 1995. Transféré à Lyon, il reviendra dans son club formateur en 2003, le temps d'une saison quelconque avant de continuer sa carrière en amateur.

par aloisio, le 27/02/2018

Ephéméride du 27 Février


A venir

29/06/2018 10:00

Reprise de l'entrainement



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com