20 f?vrier 1988 : Auxerre 0-1 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

L'art de se mettre en danger

L’ASSE commence très bien l’année 2018 avec une deuxième victoire consécutive, mais est-ce que tous les voyants sont au vert ?

Si on regarde seulement le score, gagner deux fois de suite 2-0 est clairement rassurant. Mais si on considère que l’homme du match a été le gardien stéphanois, si on regarde le nombre des tirs du TFC (19, dont 8 cadrés), on se rend compte que cette victoire n’a pas été facile. Surtout, si on regarde attentivement le match, on se rend compte que souvent ce sont les Stéphanois qui se sont mis tout seuls en danger et ont permis aux Toulousains de se montrer dangereux. Quelques exemples.
 
A la 19e, Toulouse bénéficie d’une touche. Aussitôt le ballon remis en jeu, Cabella presse le milieu adverse, qui dégage en catastrophe :
 
 
Le duel aérien entre Perrin et l’avant-centre adverse est difficilement gagné par le capitaine stéphanois et le ballon est renvoyé dans l’air…
 
 
… mais aucun autre Stéphanois ne bouge pour l’attaquer ! L’avant-centre adverse a donc toute la liberté pour essayer d’envoyer le jeu sur le côté gauche, heureusement KTC intercepte la passe. Malheureusement il rate complètement son dégagement. Heureusement, Selnaes est bien positionné et récupère le ballon, essayant aussitôt de lancer Bamba :
 
 
Mais le jeune ailier Vert choisit une passe en retrait… complètement ratée, qui se transforme dans une passe en profondeur pour l’ailier adverse. Heureusement, Lacroix est plus rapide (!) et arrive à dégager le ballon…
 
 
… qui passe entre Bamba et Dabo et qui est donc récupéré par les Toulousains :
 
 
Et très rapidement un attaquant est lancé en profondeur, se présente en face à face avec Moulin - le gardien remporte le duel.
 
 
 
Un autre exemple, en 2MT : sous le pressing d’un défenseur adverse, Beric perd le ballon qui arrive dans les pieds d’un milieu :
 

 
Sans avoir beaucoup de place, le Toulousain avance balle au pied – il est entouré par Selnaes, Dabo, Hamouma et Cabella, mais aucun d’entre eux ne va au contact. 
  
 
Une fois le milieu Vert traversé, Il arrive ainsi dans une bonne position pour ouvrir le jeu sur le côté gauche :
 
 
L’ailier se joue de KTC et frappe, mais heureusement son tir passe au-dessus de la barre. La remise en jeu est longue et Moulin cherche Bamba sur son aile gauche :
 
 
Le duel aérien est gagné par le défenseur adverse et le ballon arrive à l’avant-centre, dos au but, pressé par Perrin. Il joue bien en pivot et lance en profondeur l’ailier, qui part quand-même de très loin par rapport à Gabriel Silva, Selnaes ou Lacroix…
 
 
… mais qui passe devant tout le monde et tire de l’angle de la surface – un tir cadré que Moulin détourne en corner. Le corner ne donne qu’une sortie de but et le gardien de l’ASSE a une nouvelle remise en jeu à faire.
 
 
Il cherche et trouve Dabo, qui s’enferme vers la touche avant de remettre en arrière vers Gabriel Silva. Le jeu en petit périmètre est dangereux, la passe du latéral stéphanois est interceptée, mais heureusement elle sort en touche.
 
  
La remise en jeu est longue, pour Lacroix, qui cherche Selnaes – la passe est un peu trop appuyée et le contrôle approximatif...
 
 
... et pressés par deux milieux adverses, Selnaes et Dabo perdent le ballon, qui est vite envoyé vers l’avant-centre, qui combine avec un ailier….
 
 
… qui lance sur la gauche l’autre, qui centre dans la surface, d’où Perrin dégage en catastrophe en corner.
 
 
 

Conclusions

 
Il y a clairement du mieux dans le jeu offensif stéphanois, il suffit de regarder l’animation qui a souvent été basée sur un jeu dans des petits périmètres. Mais les Verts sont encore loin d’être guéris et la fébrilité au milieu aurait pu leur coûter très cher. On ne peut qu’espérer que les recrues et les victoires amèneront de la confiance, qui réduira le déchet technique. Sinon, à force de se mettre tout seuls en danger, les adversaires finiront par en profiter…

par Pilou83, le 16/01/2018


A venir

25/02/2018 15:00

[Gambardella] AC Ajaccio - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com