17 janvier 1960: ASSE 1-1 Stade Français  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 28 Mai

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

28 mai 2005 : Monaco 1-1 ASSE

Souvenir d'une soirée de liesse quand le peuple Vert envahit un pays entier le temps d'une journée...

La fiche du match
Samedi 28 mai 2005 - Championnat de France de L1 - Stade Louis-II
38e journée: Monaco 1-1 ASSE
Spectateurs: 17.500 - Arbitre: M. Ledentu

Buteurs: Chevanton (2e) pour Monaco, Sablé (10e) pour l'ASSE

Monaco: Roma - Maicon (Modesto 73e), Squillaci, Givet, Evra - Bernardi, Zikos, Plasil (Farnerud 67e) - Gigliotti, Saviola (Kallon 59e), Chevanton. Entraîneur: Didier Deschamps
ASSE: Janot - Diawara, Hognon, Camara, Ilunga - Sablé, Perrin (Dabo 89e), Hellebuyck - Feindouno, Mendy (Sakho 73e), Piquionne. Entraîneur: Elie Baup




Les faits du match
La dernière fois qu'ils étaient venus, c'était pour y sceller leur relégation. C'était il y a 5 ans et depuis, bien des choses ont changé. Les Verts ont reverdi et leur public aussi.
Un succès à Geoffroy-Guichard la semaine précédente face à Istres (2-0) a offert à l'ASSE, pour son retour en L1, la possibilité de jouer une place en Coupe d'Europe lors de la dernière journée de Championnat, et il n'en faut pas plus pour que le Stade Louis-II se transforme en mini-Chaudron. La principauté est envahie et les guichets fermés. D'ailleurs, avec 17.512 spectateurs, on assiste à la plus forte affluence enregistrée pour un Monaco-ASSE, la 17e de l'histoire du stade. Les supporters stéphanois, qu'ils soient à Monaco ou non, s'apprêtent donc à passer 90 minutes l'oreille collée au transistor, pour suivre l'évolution des scores dans les matches des adversaires directs.



Le jeune Loïc Perrin est titularisé d'entrée face à Pontus Farnerud


En fait, la situation n'est pas simple: les Verts comptent trois points de retard sur Rennes, qui se rend à Paris, et deux sur Marseille, qui se déplace à Bordeaux. Ils doivent donc dépasser ces deux équipes pour arracher la 4e place synonyme de Coupe UEFA. Cela passe donc par une victoire à Monaco, déjà qualifié pour la Champion's League et qui se dispute avec Lille la place de dauphin du champion lyonnais.

Mais le 3.931e match de l'histoire de l'ASSE commence de façon catastrophique: le jeune Loïc Perrin, qui remplace au pied levé Zokora, suspendu 48 heures avant la rencontre, perd un ballon devant sa surface, et l'erreur est immédiatement exploitée par l'Uruguayen Chevanton (photo) qui ouvre la marque (1-0, 2e).
Heureusement, les hommes d'Elie Baup ne vont pas avoir le temps de douter: le capitaine Julien Sablé, oublié au second poteau, reprend un centre fuyant de Feindouno, et tout repart à zéro (1-1, 10e).


Julien Sablé, ici à la poursuite de Plasil, égalise à la 10e minute

Après le premier quart d'heure, c'est sur les autres stades que les choses se décantent: Lille se ballade à Auxerre (3-1), s'assurant ainsi la seconde place et condamnant les Monégasques à la 3e... Mais surtout, Marseille, à un moment en tête à Bordeaux, est finalement rejoint à 2-2, et Pauleta permet à Paris de mener face à Rennes (1-0).

Il reste vingt minutes à jouer, et vous l'aurez compris, le scenario est plutôt bon pour l'ASSE. Un but inscrit à Louis-II, et les Verts arracheraient la 4e place. Ce but, Piquionne l'a au bout du pied en toute fin de rencontre mais sa frappe trouve le petit filet.



Frédéric Piquionne déborde le Monégasque Gaël Givet mais se montrera maladroit devant le but


On en reste finalement là. Saint-Étienne boucle le Championnat à une superbe 6e place et se qualifie tout de même pour la Coupe Intertoto. L'ASSE va revivre le frisson européen, 22 ans après...



Le Saviez-vous ?
- Les Verts n'iront malheureusement pas bien loin en Coupe Intertoto. Après s'être facilement débarrassé du Neuchatel Xamax au premier tour, ils échoueront face au modeste club roumain du CFR Cluj (nuls 1-1 puis 2-2 à domicile) qui deviendra la terreur du championnat roumain durant quelques saisons.

- Lors de sa précédente remontée, en 1999-00, l'ASSE s'était également qualifiée pour la Coupe Intertoto en terminant 6e mais les dirigeants de l'époque n'avaient pas souhaité jouer la compétition estivale, suite à une grosse pression de Robert Nouzaret, ce dernier ayant même menacé de quitter l'ASSE dans le cas contraire.

- David Gigliotti, titulaire sous les couleurs monégasques, découvrira le maillot vert à l'été 2007. Son recrutement sera l'un des plus gros ratés de cette période: il n'inscrira que 5 buts en 39 matches à peine... disputés sur 3 saisons.

- A l'époque, le duo Piquionne-Feindouno fait trembler toutes les défenses du championnat. Les deux compères rejoindront l'AS Monaco quelques saisons plus tard: Piquionne en 2007 (50 matches, 13 buts), Feindouno en 2011 (5 matches, 0 but).

- Le buteur uruguayen Ernesto Chevanton n'a pas vraiment laissé de bons souvenirs à l'ASSE. Il avait déjà inscrit le seul but du match à l'aller en ouverture du championnat et gratifié les supporters stéphanois de quelques jolies simulations. Il récidivra d'ailleurs lors de la saison suivante (1-1 à Geoffroy-Guichard)

- L'histoire bégaye parfois: lors de la belle saison 2007-08, le dernier match de la saison, qui enverra à nouveau l'ASSE en Coupe d'Europe, sera également contre Monaco pour une belle victoire des Verts 4-0.



Les Verts fêtent leur qualification pour l'Intertoto dans les vestiaires de Louis-II

par Dissident, le 28/05/2017

Ephéméride du 28 Mai


A venir

18/01/2018 19:00

Metz - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com