22 août 1966 : Naissance de Rob Witschge   
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Diguiny : 'Katranis sait ce qu'il veut"

Ancien coéquipier de Damien Bridonneau, Fabien Boudarène, Stéphane Hernandez et Kévin Malcuit à Vannes, compère d'Anthony Le Tallec la saison dernière, l'attaquant d'Atromitos Nicolas Diguiny nous présente l'imminente cinquième recrue estivale de l'ASSE, Alexandros Katranis.

Comment présenterais-tu Katranis aux supporters stéphanois ?

Alexandros est un jeune qui est très déterminé. C'est la première chose qui me vient à l'esprit. C'est l'une de ses principales qualités. Je pense que c'est important pour s'imposer dans le monde professionnel, notamment quand on est défenseur. C'est un garçon rigoureux et travailleur. C'est une qualité appréciable pour un jeune joueur. Parfois des jeunes talentueux manquent de détermination mais Alexandros, lui, c'est un bosseur. Il sait ce qu'il veut. Il est déterminé dans sa façon de travailler et de jouer. Il travaille avant les entraînements et après, ce n'est pas souvent le cas des jeunes joueurs. Sur le terrain il est agressif, très concentré. Tu sens qu'il n'est pas là pour rigoler.

 

Tu l'as vu progresser cette dernière saison ?

Il n'est pas parti titulaire la saison dernière. Il y avait un joueur devant lui mais ce dernier a quitté le club. Alexandros a su gagner sa place lors des premiers matches qu'il a joués avec nous. Au début, tu joues un peu sur la réserve, tu assures, tu montres ce que tu maîtrises et tu ne prends pas trop de risques.  Et ensuite tu prends de l'aisance. C'est ce qui s'est passé avec Alexandros. Il a pris de l'aisance, de l'assurance. Il n'hésite pas à monter quand il faut, il a délivré une ou deux passes décisives et d'autres qui auraient pu l'être. Il n'hésite pas à dédoubler sur le côté, il a une bonne qualité de centre. Mais ce n'est pas un feu follet qui reste devant les trois quarts du temps. C'est avant tout un défenseur.

 

C'est un pur latéral ? Il a quel gabarit ?

Alexandros est un pur latéral gauche. Je ne pense pas qu'il serait à l'aise à droite ou dans l'axe. Je ne le vois pas non plus évoluer milieu gauche. Alexandros a un gabarit moyen. Il fait un peu moins d'1m80. Athlétiquement, il ne paraît pas impressionnant. Mais comme il est agressif et déterminé, il est présent physiquement et assez solide dans les duels. Ce n'est pas une armoire comme Florentin Pogba mais tu peux être efficace sans être une masse. Les latéraux sont rarement des armoires.

 

Techniquement, ça donne quoi ?

Alexandros a une belle technique, un bon pied gauche. C'est un pur gaucher. La technique, tu ne t'en rends pas forcément compte tout de suite. Le premier match, tu peux te dire : "il est un peu juste". Mais au bout de deux ou trois matches, tu maîtrises, ça vient avec la confiance. Personnellement, je trouve qu'il a un bon bagage technique pour un latéral. C'est un défenseur assez complet. Il sait contrôler, passer, relancer, tirer, tacler… Ce n'est pas quelqu'un qui pèche techniquement.

 

Quels sont ses axes de progression ?

Alexandros va découvrir un championnat qui est plus physique que ce qu'il a connu en Grèce. Je ne dis pas qu'il a besoin de travailler à ce niveau-là, mais… Je sais d'expérience que la Ligue 1 c'est plus physique que la Super League. Il va falloir qu'il soit encore plus agressif. Il faudra peut-être qu'il gonfle un peu son corps pour être mieux armé. Il va falloir qu'il s'adapte à ce niveau-là. Alexandros doit se préparer à affronter des joueurs plus physiques que dans son pays. En France, ça va plus vite et c'est plus costaud ! Pour le reste, c'est un joueur assez complet. Y'a juste peut-être le jeu de tête où il pèche un peu. Il évolue à un poste de latéral où le jeu de tête est rarement la qualité première.  Je pense qu'il peut progresser dans le jeu aérien. En termes de vitesse et d'endurance, on va dire qu'il est dans la moyenne : ce ne sont pas ses qualités premières, mais il a un niveau très correct.

 

Es-tu surpris par son transfert à Sainté ?

Surpris, oui et non. Non, dans le sens où Alexandros a déjà un bon niveau et encore une belle marge de progression. Il commencé à jouer en équipe première dès l'âge de 18 ans. Il a des qualités, du potentiel. Il a été international dans les équipes de jeunes, c'est maintenant un international Espoirs. Forcément, ça aide. Et je le répète, Il a une très grande détermination. Il est très appliqué. Il a une maturité que beaucoup n'ont pas à son âge. Du coup ça ne me surprend pas qu'un club du calibre de Saint-Etienne puisse s'intéresser à ce joueur-là. Je sais que des clubs grecs de haut de tableau et des clubs italiens étaient également intéressés. Là où je suis surpris, c'est que ce soit un club français qui l'ait recruté. Il est rare que les clubs français viennent faire leur marché en Grèce. Plus généralement, les joueurs grecs sont très rares en Ligue 1. La saison passée il y avait Anastasios Donis à Nice mais il venait d'enchaîner des saisons en Italie et en Suisse. Stathis Tavlaridis a signé à Sainté y'a une dizaine da'nnées mais il ne venait pas directement de Grèce. Il avait déjà une bonne expérience de la Ligue 1 avec Lille.

 

Katranis aime-t-il les biscottes comme Tavlaridis ?

(Rires) Alexandros n'est pas un joueur qui prend beaucoup de cartons. Ce n'est pas un sanguin qui va prendre bêtement un carton pour un rien. Mais attention, il ne fuit pas pour autant les duels ! Il aime les contacts.

 

A-t-il les aptitudes pour s'imposer dès sa première saison à l'ASSE ?

Alexandros va découvrir la Ligue 1. C'est un  niveau au-dessus de ce qu'il a connu en Grèce. Je ne sais pas s'il va s'imposer d'emblée car ça dépend aussi des autres joueurs qui évoluent à son poste à Sainté. J'ai du mal à évaluer la concurrence. Apparemment Cheik Mbengue ne joue plus trop, Florentin Pogba est blessé et c'est davantage un axial, Polomat a été prêté... J'ai appris que Gabriel Silva allait sans doute signer mais je ne le connais pas trop, je ne sais pas ce que vaut ce Brésilien. Peut-être qu'Alexandros sera la surprise de la saison mais franchement c'est difficile de s'avancer ! Il y aurait déjà un joueur de haut niveau ou un phénomène à son poste, il devrait sans doute se contenter de jouer les doublures. Mais là peut-être que la hiérarchie sera moins marquée et qu'il aura sa carte à jouer plus rapidement. On verra bien ce que l'avenir nous réserve !

 

Il t'a posé des questions sur Sainté ou sur la France quand il a été contacté par les Verts ?

Non, mais je lui ai montré une petite vidéo du Chaudron. Il a aimé. Il a pu se rendre compte que l'ambiance est semblable à ce qu'on peut ressentir dans les stades du PAOK, de l'Olympiakos, du Panathinaikos ou de l'AEK.

 

Dans quelle forme physique est-il ?

On n'a pas encore repris la compétition, el championnat reprend dans deux petites semaines.  Mais on a disputé plusieurs matches  de préparation. Il faudra peut-être une petite dizaine de jours pour qu'Alexandros soit au top. Il a quand même fait un match de 90 minutes cette semaine. Celui d'avant il avait joué 45 minutes. C'est un jeune joueur doté d'une bonne condition physique.

 

Katranis est un jeune joueur qui a toujours vécu en Grèce. Le crois-tu quand même capable de s'adapter rapidement à Sainté malgré la barrière de la langue ?

Il parle un petit peu anglais, mais ça reste limité, comme un Français qui parle anglais. Je ne sais pas s'il parle espagnol en tout cas il a l'air de parler très bien le grec ! (rires) Ce qui est sûr, c'est qu'il ne parle pas français. Mais comme c'est un bosseur, je suis sûr qu'il va s'y mettre ! Maintenant, je ne peux pas garantir qu'il va s'adapter très rapidement. C'est rare qu'un joueur grec parte si jeune en France. Il a toujours évolué Atromitos, il n'a jamais encore changé de club donc je pense que ça va être un peu difficile pour lui au début. Il n'y a pas d'autres Grecs à l'ASSE, il ne connaît pas la langue et puis on ne va pas se mentir, Saint-Etienne c'est pas Athènes du tout donc ça va lui faire tout drôle au début ! (rires) A mon avis, son adaptation va dépendre aussi de comment ça se passe pour lui au niveau foot. Si ça passe bien, ça va forcément faciliter son intégration.

 

Comment décrirais-tu sa personnalité, son caractère ?

Je trouve qu'il a de la personnalité. Ce n'est pas quelqu'un de particulièrement extraverti, ce n'est pas le genre de gars qu'on entend tout le temps dans le vestiaire en train de faire des blagues ou de danser. Mais ce n'est pas pour autant quelqu'un de timide et d'introverti. Alexandros a du caractère, il sait se faire respecter. C'est un gars normal, un bon mec que tout le monde apprécie. Je ne connais personne dans l'équipe avec qui il aurait eu un problème. C'est quelqu'un de sérieux qui est droit avec les gens. Ce n'est pas seulement un bon joueur, c'est un bon garçon.

 

Est-ce que samedi dernier avec Katranis on en aurait mis quatre à Nice ?

(Rires) 1-0, ça suffit à votre bonheur, non ? C'est déjà pas mal ! En tout cas je profite de cette interview pour souhaiter le meilleur à Alexandros avec Saint-Etienne.

 

Merci à Nicolas pour sa disponibilité

 

 

 

par aloisio, le 08/08/2017


A venir

25/08/2017 20:45

PSG - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com