27 juillet 1988 : Matra Racing 3-1 ASSE   8°/11°
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 10 Juillet

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

10 juillet 2005 : Neuchatel Xamax 1-2 ASSE - 2e tour Coupe Intertoto

L'ASSE est de retour sur la scène européenne 22 ans après ! Trop longtemps pour le peuple Vert qui décide d'envahir littéralement son voisin suisse. De mémoire d'helvète, on avait jamais vu cà depuis Marignan...

La fiche du match
Dimanche 10 juillet 2005 - Coupe Intertoto - Stade de la Praille (Genève, Suisse) 
2e tour retour: Neuchatel Xamax 1-2 ASSE
Spectateurs: 11.273 - Arbitre : M.Salomir (Roumanie)

Buteurs: Mazure (59e) et Feindouno (70e) pour l'ASSE, Maraninchi (80e) pour Neuchatel

Neuchatel Xamax: Bedenik - Cordonnier, Mangane, Barea, Soufiani - Lombardo, Agolli (Maraninchi 63e), Mustafi, Griffiths, Oppliger - Rey. Entraîneur: Alain Geiger 
ASSE: Janot - Diawara, Hognon, Camara, Ilunga - Zokora, Sablé, Hellebuyck (Mazure 51e) - Feindouno (Perquis 82e), Mendy (Sakho 76e), Piquionne. Entraîneur: Baup

Expulsion: Camara (80e) pour l'ASSE



Les faits du match
Pour son entrée en Coupe Intertoto, sa première compétition européenne disputée depuis 23 ans, l'ASSE a concédé à Geoffroy-Guichard un match nul (1-1) face aux Suisses du Neuchatel Xamax, au terme d'une partie qu'elle a pourtant outrageusement dominée, Pascal Feindouno manquant même un penalty en fin de rencontre.
Il faut donc faire la différence au match retour. Pas à Neuchatel, le terrain de Xamax étant en travaux, mais à Genève, raccourcissant d'autant le déplacement européen du peuple vert. En fait, on ne pouvait pas faire plus court, Genève étant la ville étrangère la plus proche de Saint-Etienne...



Le stade de la Praille envahi par les Stéphanois


En ce 10 juillet, on assiste à des scènes surréalistes dans les rues entourant le Stade de la Praille: c'est en effet une marée verte qui converge vers le joli stade habituellement réservé au Servette. 16.000 billets ont été vendu, dont au moins les deux-tiers pour les visiteurs. La partie attribuée aux supporters stéphanois est pleine à craquer (deux blocs supplémentaires sont même ouverts au dernier moment) alors que le reste du stade est pratiquement vide, donnant à cette rencontre une drôle d'ambiance.



Un aperçu du raz-de-marée vert à Genève


Sur le terrain, Zokora, qui avait obtenu des vacances prolongées, est de retour, permettant à Baup d'aligner son équipe-type de la saison 2004-05, avec notamment le trio offensif Feindouno-Mendy-Piquionne.

Maladroits, les Stéphanois atteignent la mi-temps sur un score de 0-0 qui qualifie alors vituellement les Suisses. Mais tout se débloque avec la rentrée de la recrue Sebastien Mazure (photo): Mendy réussit enfin un petit exploit sur son côté gauche avant de servir l'ex-Caennais, qui ne manque pas la cible (1-0, 59e). Dix minutes plus tard, Feindouno assure la qualification d'une jolie frappe de loin (2-0, 70e).



Hellebuyck s'infiltre dans la défense suisse, précédé par Piquionne


La fin de rencontre est plus confuse, Xamax réduisant le score et Camara se faisant expulser dans la foulée pour un mauvais geste (2-1, 80e), mais les Verts décrochent sans trop forcer une qualification logique. Au tour suivant, ils seront opposés aux Roumains du CFR Cluj. A priori, une simple formalité...



Le Saviez-vous ?
- Malheureusement, le CFR Cluj sera loin d'être une formalité: trop sûr d'elle face à une formation bien plus solide qu'elle n'y paraît, l'ASSE sera éliminée après deux matches nuls (1-1 en Roumanie, 2-2 à Geoffroy-Guichard). Cluj ira jusqu'en finale de la Coupe où il sera éliminé par le RC Lens.

- Ce but du 10 juillet semble annoncer une belle saison pour Sebastien Mazure mais en réalité la recrue stéphanoise vivra une saison décevante, jouant peu et ne marquant qu'une seule autre fois, le... 5 mars face à Nantes. Il quittera l'ASSE dès la fin de la saison.

- Le coach suisse Alain Geiger est un ancien de la maison vert, il avait en effet évolué à l'ASSE de 1988 à 1990. Fair-play, il reconnaîtra la supériorité de son ancien club à l'issue de la rencontre: "Il n’est jamais évident d’analyser une défaite mais je crois qu’elle est tout à fait logique car l’AS Saint-Etienne nous était supérieure. Son milieu de terrain nous a posé beaucoup de problèmes que nous n’avons pas su résoudre"

- Didier Zokora, qui entame sa seconde et dernière saison à l'ASSE déclarera après le match: "Ce que je retiens de la soirée ? La ferveur des supporters. Je n’ai jamais vu cela, c’est incroyable. Je prends beaucoup de plaisir à jouer à l’ASSE avec ce fabuleux public. Lorsque nous sommes rentrés sur la pelouse avec des tribunes exclusivement vertes, c’était très fort émotionnellement"

- Au terme de la saison 1999-00, l'ASSE avait déjà décroché une qualification en Coupe Intertoto, mais les dirigeants de l'époque (Bompard-Soler-Nouzaret) avaient refusé de disputer la compétition estivale, préférant revenir "dans l'Europe par la grande porte". Belle inspiration...

- Le gardien Jean-François Bédénik ne découvre pas l'ASSE ce jour-là: il avait en effet joué 4 saison au Mans de 2000 à 2004 et avait donc déjà affronté les Verts en D2. Il les retrouvera même en L1 en 2009-10 sous le maillot du l'US Boulogne.

- Peut-on considérer cette Coupe Intertoto comme un vrai retour européen ? Toujours est-il que les Verts ne retrouveront les joies de la véritable Coupe d'Europe que 3 ans plus tard, en affrontant Tel-Aviv en coupe UEFA.


par Dissident, le 10/07/2017

Ephéméride du 10 Juillet


A venir

29/07/2017 18:30

ASSE - Southampton (amical)



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com