26 avril 1986 : ASSE 1-1 RC Paris  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 30 Juillet

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

30 juillet 1999 : Monaco 2-2 ASSE

Quand on est un club comme l'ASSE et qu'on revient en D1 après trois ans de cauchemar, on fait les choses en grand.
Et on en met directement plein la vue au futur champion...

La fiche du match
Vendredi 30 juillet 1999 - Championnat de France de D1 - Stade Louis II
1ère journée: Monaco 2-2 ASSE
Spectateurs: 14.668 - Arbitre: M. Derrien

Buteurs : Simone (10e) et Trezeguet (29e) pour Monaco, Pédron (17e) et Aloisio (51e) pour l'ASSE

Monaco : Barthez, Contreras, Christanval, Rodriguez, Pignol, Da Costa, Lamouchi, Giuly (Legwinski 62e), Gallardo (P. Farnerud 74e), Simone (Eloi 75e), Trezeguet. Entraîneur: Claude Puel
ASSE : Alonzo, Guillou (Chavériat 88e), Wallemme, Mettomo, Potillon, Ferhaoui (Boudarène 74e), Sarr, Guel, Pédron, Revelles, Aloisio. Entraîneur: Robert Nouzaret



Le contexte du match
Pour son retour en Division 1 après trois années de purgatoire, l'ASSE se voit proposer un gros challenge avec un déplacement inaugural sur le Rocher.
L'équipe alignée face aux Verts par Claude Puel est impressionnante, avec notamment Barthez dans les buts, Lamouchi au milieu, Giuly et Gallardo en meneurs de jeu, et une attaque de feu Trezeguet-Simone. En face, Robert Nouzaret aligne la même formation qu'en Division 2 mais améliorée puisque pour ce premier rendez-vous de la saison les recrues titularisées seront titulaires toute la saison: Wallemme, Guel, Pédron et un attaquant brésilien inconnu qui ne va pas tarder à se faire un nom: José Aloisio.

Les tribunes sont bien garnies. Le peuple vert, heureux de retrouver l'élite, chante effrontément: "Rainier dehors ! La République à Monaco !



Le parcage stéphanois en feu


Les faits du match
Un peu crispés par l'événement, les Verts sont très tranchants offensivement en début de match mais ont du mal à contenir les assauts monégasques. Ainsi, à la 10e minute, l'Italien Marco Simone trouve la faille et ouvre le score (1-0). Heureusement, les Stéphanois réagissent vite, poussent et dès la 17e minute, Pédron remet les deux équipes à égalité grâce à sa spécialité. Lancé sur le côté gauche à environ 25 mètres des buts de Barthez, le Breton décoche une magnifique frappe en diagonale qui va se loger dans le coin opposé du but du "Divin Chauve" (1-1).



Marco Simone ouvre le score dès l'entame du match


Vexés, les joueurs de Monaco reprennent les commandes de ce match quelque peu débridé et très ouvert et à la 29e minute, Trezeguet, opportuniste, profite d'un ballon mal dégagé par la défense verte pour glisser le ballon dans les buts d'Alonzo (2-1). Malgré l'activité débordante de Gallardo qui donne le tournis à Pape Sarr (photo), c'est le score à la mi-temps.


Fabien Barthez s'impose dans les airs face à José Aloisio


Au retour des vestiaires, les Verts ont bien l'intention d'égaliser. Ils sont récompensés de leurs efforts dès la 51e minute, lorsque, bien lancé sur le côté gauche par Mettomo, le brésilien Aloisio réussit une merveille de lob de l'extérieur du pied qui ne laisse aucune chance à Barthez (2-2). Ce sera le score final, malgré de nombreuses tentatives de part et d'autre.
Les Verts ont réussi leurs débuts...



Le Saviez-vous ?
- Cette saison 1999-2000 sera l'une des plus belles de l'histoire récente de l'ASSE: les Verts termineront 6e, découvriront le duo Alex-Aloisio et signeront quelques-uns des matches les plus marquants des 20 dernières années.

- A l'issue de la saison, les Verts seront qualifiés pour la Coupe Intertoto, qu'Alain Bompard déclinera au bénéfice d'Auxerre, considérant cette compétition plus nuisible que profitable et clamant vouloir "retourner en Europe par la grande porte". Mauvaise pioche: l'ASSE devra attendre 5 ans de plus pour la jouer.

- L'AS Monaco, forte d'une équipe complète et soudée portée par des individualités extraordinaires, sera logiquement sacrée championne de France en fin de saison. L'ASSE se permettra quand même le luxe de les battre lors de la dernière journée à Geoffroy-Guichard (3-1)

- José Aloisio marque ici le premier de ses 8 buts de la saison, réussissant "ce que Ronaldo n'était pas parvenu à faire" pour reprendre le commentaire de Thierry Gilardi sur Canal+ (à savoir, être un Brésilien et marquer un but à Barthez). Il ne sera que le second buteur Vert de la saison, son compère Alex en marquant la bagatelle de 15.

- A l'issue du match, le Brésilien déclarera: "Tout ce que j'ai trouvé ici me convient. Et puis, il y a ce contact avec le public. Au Brésil, il n'y a que les supporters de Flamengo et de Corinthians que l'on peut comparer à ceux des Verts. Ici, même quand on perd, le public nous supporte, c'est fabuleux."

- Le meneur de jeu Marcello Gallardo, arrivé à l'été en provenance de River Plate, va écraser la D1 de sa classe et mener Monaco vers son 7e titre. Mais le 7 avril 2000, il sera violemment agressé par Christophe Galtier, futur entraîneur de l'ASSE, dans les couloirs du stade Vélodrome à Marseille lors d'un OM-Monaco de triste mémoire. Blessé et vexé par le manque de soutien de son club, il ne s'en remettra jamais.

- Le ralenti du but de Pédron servira d'ouverture au générique de l'émission Téléfoot durant les deux saisons qui suivront...


Sur l'air de "Come with me" de Puff Daddy

par Timick, le 30/07/2017

Ephéméride du 30 Juillet


A venir

27/04/2018 20:45

Montpellier - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com